Le Bivouac c’est 48 heures pour créer un jeu vidéo, un court-métrage 2D/3D ou une peinture numérique! Les participants courent la chance de gagner plus de 10 000$ en prix.Les 14, 15, 16 et 17 juin dernier se déroulait l’édition 2012, quatrième depuis sa création, du Bivouac Boulevard Scion. Quelques 250 geeks étaient attendus pour compétitionner dans trois domaines distinct de la technologie, soit le jeu vidéo; le court-métrage d’animation 3D et la peinture numérique (concept art). Le total des bourses à gagner pour les participants s’élevait à 10 000$.

Les créations étaient jugées par des sommités dans leur domaine respectif :

– Zach Gage: concepteur, programmeur, éducateur et artiste conceptuel dont ses œuvres ont parues dans The New York Times Magazine et EDGE Magazine.

– Paolo Pedercini: développeur, artiste et éducateur pour MolleIndustria.org

– Ramiro Corbetta: concepteur en autre sur le jeu Glow Artisan et récipiendaire d’un prestigieux prix en 2010 pour le meilleur design de jeu pour téléphones intelligents.

-Patrick Beaulieu: Animateur et designer chez Squeeze Studio

L’animation en direct a été réalisé et animé par l’une autre que Camille DG (@CamilleDG) de l’équipe de M.Net, du Journal de MontréalLe LabOpenTélé et j’en passe ainsi que par Adam Atomic(@AdamAtomic)  collaborateur pour les jeux FEZ et Super Meat Boy ainsi que pour le documentaire Indie Game: The Movie.

Dans la catégorie des jeux vidéo, une quinzaine d’équipes prenaient place afin de présenter leur création où le thème de la fin de semaine était “Tous contre un, un contre tous”. Certains concepts étaient intéressants. Le plus populaire fut sûrement  ”Not without my Squirrel” un jeu où l’on doit ramasser des noix pour l’hiver dans une pile au centre du tableau et les voler par la suite aux autres joueurs pour en accumuler le plus possible.

Une autre qui a retenu l’attention des juges et des visiteurs est celle d’Abricots (l’équipe du co-fondateur du Bivouac) qui utilisait les téléphones cellulaires comme outil pour lancer des bombes à travers une API web, un nouveau genre pourrait ainsi naître avec cet idée que l’on pourrait utilisé dans les spectacles extérieurs, les salles de cinémas ou même chez soi devant notre télé puisqu’elle est aussi compatible avec les téléphones domestiques.

C’est Anhero Studios (Samuel Dionne-Riel, Philippe Dubé-Tremblay, Joé Dupuis et Jean-Philippe Gagné) qui est repartit avec la bourse de 4 000$ avec leur jeu “. Le travail des jeux Conjure, Polarity, Bobar, Call Blaster et Shields ont été souligné par les juges. (Au moment d’écrire cet article, les vidéos des présentations jeux vidéo n’étaient pas encore disponibles. Dès leurs disponibilités, nous les ajouterons, en attendant vous pouvez écouter le livestream sur le site du Bivouac)

Source: Radio-Canada

Source: Radio-Canada

Le prix Coup de cœur Boulevard Scion, soit une bourse de 1000$, dans la catégorie Jeu vidéo fut attribué à Bart 004 (Frédéric Fortin, Martin Parent, William Parent, Sébastien Rouleau-Brunet et Hervé Simard)

Section Animation (court métrage) 2D/3D

Il ne faut pas oublier le volet court-métrage animation 2D/3D qui regroupait d’énorme talent. Que se soit d’une boite de jeux vidéo ou même de l’école, les participants avaient quelques choses à nous mettre sous la dent. Il y avait 14 équipes qui s’affrontaient dans cette discipline.

En 48h, en équipe de 3 à 5 coéquipiers, ils doivent avec le thème : Un contre tous, tous contre un, faire une animation de 30 secondes à 2 minutes maximum. Ils doivent aussi trouver des sons et musique de fond libre de droit. Certains diront que le pire est de trouver la musique et les sons comparées au tournant de l’histoire.

Voila, dans cette catégorie, l’équipe gagnante de cette année, nommé : l’équipe qui a un nom vraiment trop long, composé de Catherine Blouin (Ceebee Muralis), David Lebel (travailleur autonome), Gabriel Côté-Rancourt (travailleur autonome) et Sébastien Carrier (Ubisoft) ont remportée 2500$ remis par Desjardins Caisse du centre-ville de Québec.

Il y a aussi le prix coup de cœur boulevard Scion remis à l’équipe Les jobs du cégep Limoilou composée d’Olivier Bisson, Alexandre Cayer-Boucher, Marc-André Dupont, Marc-Antoine Saindon et Alex Béliveau. Ils ce méritent 1000$.

Pour voir et revoir les courts-métrages, allez visiter leur pages sur Youtube qui compile toutes les animations créé pendant le BU.

Un merci très spécial à Jennifer Marcheterre pour avoir répondu à quelques unes de mes questions concernant le Bivouac Urbain qui est aussi participante depuis 3ans maintenant à cet évènement!

Peinture Numérique

Dans cette section, les participants avaient la chance de gagner une bourse de 1000 $. Cette compétition se déroule en solo et les participants ont, vous le savez peut être déjà, seulement 48 heures pour créer leur œuvre numérique!

Tous d’abord les juges ont tenu à présenter le prix coup cœur du public en peinture numérique et il est attribué à Stéphanie Daigle du Collège Bart. Elle se mérite une bourse d’une valeur de 500 $.

Et poursuivons avec le grand prix de la section peinture numérique! Et il a été remis à Gargouille et Canneberge (Michael Morin-Hamelin) de la compagnie Freelancer. Il se mérite une bourse de 1 000 $ pour son œuvre. Je n’ai malheureusement pas réussi à trouver des images de son oeuvre.

Pour ceux et celles qui seraient intéressés à participer au Bivouac dans les prochaines années, l’inscription est de 100$ (sujet à changement) et les repas et endroits pour se reposer sont fournis durant toute la fin de semaine.

Article de Steve Lévesque et Joannie Bernier

Laisser un commentaire