L’ouverture des enchères est ouverte depuis un peu moins de dix jours et Kodak n’a toujours pas reçu d’offres intéressantes.

Il pourrait donc renoncer à vendre ses brevets. Présentement en faillite, Kodak espérait avoir tout près de 2.6 milliards de dollars pour rembourser leurs créanciers.

Google, HTC, LG et Samsung, sous le groupe RPX Corporation, seraient les principaux intéressés pour ce rachat. Microsoft et Apple quant à eux seraient en partenariat avec le groupe Intellectual Ventures.

Kodak s’est vu accordé un prolongement du délai supplémentaire car les montants engagés était trop faibles.

Source : Clubic.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.