Cette critique a été réalisée en collaboration spéciale avec Patrick Robert.

N’en déplaise à Rome, l’Égypte non plus ne s’est pas bâtie en une journée, comme le montre bien Pyramid Rising. Ce jeu qui mélange stratégie et gestion de ressources vous met au défi d’unifier les différents peuples qui habitent le long du Nil pour créer l’empire imposant que l’on connaît aujourd’hui.

gallery26À première vue, Pyramid Rising a toutes les apparences d’un jeu de gestion de ressources. On commence par extraire des pierres de la carrière pour construire divers types d’habitations et les améliorer, pour ensuite collecter les loyers. Le pactole accumulé sert à embaucher des ouvriers supplémentaires ou des prêtres, ou à ériger des monuments qui augmentent le niveau de bonheur de la population, ce qui les fait travailler plus rapidement. En dépit de ces mécaniques familières, l’expérience est axée davantage sur la stratégie. Les objectifs demandés pour chaque niveau peuvent paraître simples de prime abord (construire 3 villas, obtenir 10 000 pièces d’or, etc.), mais les compléter dans le temps alloué nécessite vraiment qu’on se creuse les méninges. gallery36Les graphiques en 2D sont colorés et affichent un bon niveau de détail pour un titre portable. On a aussi pris la peine d’ajouter un récit à Pyramid Rising, celui de Hatti, la première femme pharaon, dont l’histoire est racontée à travers des cinématiques de style dessin animé qui n’est pas sans rappeler Astérix. Dans l’ensemble, le jeu possède un humour bon enfant. Quand les coffres commencent à se remplir par exemple, les voleurs utilisent toutes sortes de déguisement pour tenter de subtiliser notre or. Il faut les attraper avec le doigt avant qu’ils ne commettent leur méfait, et les secouer vigoureusement pour que les pièces tombent de leur tunique. Une autre touche sympathique est la version au synthétiseur de « Walk Like An Egyptian » qui accompagne chacune de nos victoires. gallery46Pyramid Rising se contrôle à la perfection par le biais de l’écran tactile et de son interface très accessible. Au niveau technique, l’expérience est remarquablement stable, et le jeu n’a lâché qu’une seule fois sur ma tablette durant plusieurs heures. Les résultats peuvent toutefois varier, vu le nombre d’appareils différents qui tournent sous le système Android. La durée de vie est irréprochable pour les quelques dollars demandés (3.99$), puisque la campagne compte pas moins de quarante tableaux différents. Le titre est également conçu de façon à accueillir du contenu additionnel. Un premier épisode intitulé « Chaos on the Nile » permet déjà de continuer l’aventure sur quinze cartes supplémentaires. Il faut bien sûr apprécier le genre, mais les amateurs de jeux de stratégie et de gestion de ressources ne seront pas déçus par Pyramid Rising. En plus de s’amuser, ils encourageront des développeurs bien de chez nous, puisque la compagnie BlooBuzz est située au Saguenay. Que demander de plus? Points forts

  • Mécaniques simples, mais bon niveau de défi
  • Visuels de qualité
  • Excellente durée de vie

Points faibles

  • Trame sonore au synthétiseur parfois redondante

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.