Êtes-vous claustrophobe? Aimez-vous l’espace? Et s’il vous était possible de travailler pour la NASA et de faire un voyage dans l’espace, iriez-vous? Nous parlons souvent des « risques du métier », mais comment réagiriez-vous si vous n’avez plus aucun contact avec personne et que vous devez vous débrouiller tout seul pour rentrer sur terre?

banniereCommanditaire-CinemaAmos

gravity-movie-posterLe docteur Ryan Stone (Sandra Bullock) est une ingénieure médicale et a l’habitude de travailler sur terre. Elle en est à sa première mission dans l’espace et est accompagné, entre autres, par l’astronaute vétéran Matt Kowalski (George Clooney) qui lui en est à sa dernière mission. La mission se déroule bien, l’équipage doit réparer le télescope Hubble, mais un module de communication avec Houston ne fonctionne pas. Le docteur Stone est un peu nerveuse mais gère bien son stress. Quelques instants après avoir averti l’équipage qu’un satellite russe venait d’exploser, Houston annule la mission, car les débris arrivent à la vitesse d’une balle de fusil et se dirigent droit vers eux. Stone, Kowalski et Sharrif n’ont pas le temps de rentrer dans la navette que celle-ci est détruite par les débris et Sharrif est touché en plein visage et tué sur le coup. Les deux survivants se retrouvent donc seuls sans communication avec Houston et ils doivent trouver un moyen de rentrer sur terre.

On ne pourra certainement pas dire que Gravity aura été un film dur à diriger : avec seulement deux acteurs pendant la majeure partie du film et deux acteurs de talents. L’histoire de ce film, quoique toute simple, est extrêmement bien amenée. Nous faisons la connaissance des personnages tout au long du film, lentement on met en place les différents passés des deux scientifiques. Malgré le vide spatial, nous avons le droit à quelques moments d’actions qui ne dure que quelques secondes à l’écran, mais aux combien prenantes. Nous n’avons pas non plus de longueur, il dure 91 minutes et chacune d’entre elles nous tient en haleine et nous amènent à d’autres problèmes et défis pour les deux survivants. Je ne suis pas spécialiste en aérospatiale ni pour tout ce qui concerne l’espace alors personnellement je n’ai pas vu d’erreurs « frappantes » qui ne ferait aucun sens dans le film. Par contre j’ai pu en lire quelques une dont la couleur du soleil qui dans l’espace devrait être blanche plus tôt que jaune comme sur la terre (du à l’atmosphère) et d’autre que je ne vous dévoilerai pas pour ne pas vous donner de gâcheurs.

La 3D du film est très bien rendue et n’est pas trop prononcée : nous avons des effets de profondeurs juste comme il faut et un peu plus prononcés lorsqu’il y a des débris de satellite et nous avons vraiment l’impression qu’ils vont sortir de l’écran. Contrairement à la bande-annonce qui a des effets spéciaux auditifs pour la rendre plus attrayante, le film lui respecte bien qu’il n’y ait pas de son dans l’espace. Nous avons le droit aussi à des prises de vues à la première personne qui sont très bien réalisées et qui sont très près de ce que l’on voit en vrai.

De tous les films que j’ai pu voir cette année, Gravity est surement mon préféré et je n’hésiterai pas à retourner le voir et acheter le Blu-ray lors de sa sortie physique. Je n’ai pas réussi à lui trouver des points négatifs. Je vous conseille fortement d’aller le voir au cinéma avec ou sans 3D (si vous ne la supportez pas).

 

Fiche technique

  • Titre original : Gravity
  • Titre québécois : Gravité
  • Réalisation : Alfonso Cuarón
  • Scénario : Alfonso Cuarón, Jonás Cuarón et Rodrigo García
  • Direction artistique : Andy Nicholson
  • Décors : Mark Scruton
  • Costumes : Jany Temime
  • Photographie : Emmanuel Lubezki
  • Montage : Alfonso Cuarón et Mark Sanger
  • Musique : Steven Price
  • Production : Alfonso Cuarón et David Heyman
  • Sociétés de production : Heyday Films, Reality Media et Warner Bros.
  • Distribution : Warner Bros.
  • Budget : 100 000 000 $
  • Langue originale : anglais
  • Genre : Thriller, science-fiction
  • Durée : 1h31
  • Dates de sortie États-Unis : 4 octobre 2013

Distribution

  • Sandra Bullock (V. F. : Françoise Cadol) : Dr Ryan Stone
  • George Clooney (V. F. : Samuel Labarthe) : Matt Kowalski
  • Ed Harris : Mission Control (voix)
  • Orto Ignatiussen : Aningaaq (voix)
  • Paul Sharma : Shariff (voix)
  • Amy Warren : Explorer Captain (voix)
  • Basher Savage : Russian Space Station Captain (voix)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.