Ce texte a été réalisé en collaboration spéciale avec Sébastien Mineau.

Depuis quelques années, Hollywood recopie les principes de plusieurs de ses films en changeant quelques détails en espérant attirer le plus d’audience possible devant l’écran d’argent.

Depuis 2008, Charles S. Cohen a permis la diffusion d’une quarantaine de titres indépendants. Il a récemment acquis la librairie des films Merchant Ivory, la célèbre machine de production derrière plusieurs titres d’Hollywood tel que Roseland, Mr. Et Mrs. Bridge et Heights. Il a décidé de rapporter à l’écran ce succès maintenant reconnu comme un classique du cinéma, Howards End, au grand écran.

Cependant la technologie utilisée en 2012 ne se rapporte pas nécessairement bien aux salles des cinémas de nos jours, il a donc choisi d’investir dans une restauration des négatifs originaux ainsi que de la trame sonore magnétique de l’époque pour offrir une expérience unique en 4K avec un son en 5.1.

Bien sûr, toute mise à jour, même si elle provient des négatifs originaux, aura aussi requis l’intervention des laboratoires de Restauration Deluxe, qui sous la supervision du directeur James Ivory et du cinéaste Tony Pierce-Roberts, ont peaufiné les détails de colorisation du film.

Au final il est tout de même possible de remarquer que le film original a bel et bien été tourné sur pellicule et non pas à l’aide de caméra sophistiquée telle que nous les connaissons aujourd’hui.

Cependant, il reste une qualité d’image remarquable qu’il était possible d’utiliser lorsque l’on racontait l’histoire de trois familles de différentes classes de la société à l’époque Edwardienne que l’on ne retrouvera plus de nos jours.

Howards End mettant en vedette Emma Thompson (Meilleure Actrice), Anthony Hopkins et Helena Bonham Carter, revient en salle le 21 octobre pour une semaine seulement avec seulement 2 projections par jour. C’est une chance à ne pas manquer pour tout cinéphile qui aime les histoires d’amour romancées.

 

Howards End

  • Réalisation : James Ivory
  • Scénario : Ruth Prawer Jhabvala
  • Interprètes : Anthony Hopkins, Vanessa Redgrave, Helena Bonham Carter, Emma Thompson, James Wilby, Samuel West, Jemma Redgrave, Prunella Scales
  • Comédie dramatique
  • Royaume-Uni
  • 140 min
  • Anglais (aussi en français)
  • https://www.cineplex.com/Film/howards-end
[Critique Film] Howards End, ou comment célébrer un classique.
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Une présence des acteurs à l'écran prenante
  • Un portrait de la réalité ancienne, mais toujours ressentie aujourd'hui (différence entre les classes de la société)
  • Une évasion psychologique dans un merveilleux coin perdu de l'Angleterre
Les moins
  • Adapté d'un roman l'histoire semble parfois sauter quelques chapitres
  • Certaines idées paraissent dépassé et parfois plutôt condescendante
  • Le film suit un rythme posé ce qui lui donne l'impression d'être long au final
3.5Note Finale

Laisser un commentaire