banniereCommanditaire-CinemaAmos

 

Les films d’épouvantes ont toujours eu la cote et parmi ceux-ci, quelques-uns ont réussi à faire leur marque en nous en apportant toujours plus. La série Insidieux fait partie de ceux-ci et nous revient avec le troisième chapitre de la série.

Insidious 3Très tôt dans le film on nous situe dans le temps par rapport aux deux opus précédents et nous sommes quelques mois avant les événements de possession de la famille Lambert (du premier film, et non de la première possession de Josh Lambert). Nous y rencontrons Quinn Brenner (Stefanie Scott) qui, ayant du mal à se remettre de la mort de sa mère, a essayé d’entrer en contact avec elle, mais en vain. C’est alors qu’elle décide de faire appel à Elise Rainier (Lin Shaye) pour l’aider, mais elle a décidé de ne plus utiliser son don, mais fera une exception pour Quinn. Elise se rend rapidement compte que quelque chose ne va pas avec Quinn et la met en garde de ne plus essayer d’entrer en contact avec sa mère, aux risques de ramener quelqu’un d’autre avec elle.

Nous ne pouvons passer sous le silence les effets spéciaux de ce film, car malgré le budget de 10 M$, la réalisation a fait un travail remarquable, tant au niveau de la photographie, des décors que des effets des « revenants ». Il aurait quelques leçons à apprendre à d’autres réalisateurs.

La trame sonore ajoute beaucoup aussi, même si dans mon cas, la plupart du temps j’étais trop rivé sur mon siège, il m’est arrivé de remarquer certaines scènes où la musique était très bien choisie. Et pour vous dire si l’effet escompté a été réussi, plusieurs personnes ont sursauté sur bien des scènes, moi y compris et il y a même une personne qui a dû sortir « pour aller fumer » durant la projection.

Il ne fait aucun doute que la série Insidious a réussi son pari, car chaque film a coûté respectivement 1,5 M$, 5 M$ et 10 M$ à produire et ont amassé chacun mondialement 97 M$, 161 M$ et 87 M$ (en date du 29 juin 2015) et à mon avis, le troisième est le meilleur de la série jusqu’à présent.

Il vous faut aller voir ce film au cinéma pendant qu’il joue encore et un petit message aux cinémas qui le présente, qu’il fasse froid dans la salle de projection crée une immersion encore plus intéressante.

Petite note : Leigh Whannell a scénarisé les trois films, réalise en plus ce dernier et joue le rôle de Specs dans la série.

Fiche technique

  • Titre original : Insidious: Chapter 3
  • Titre français : Insidious : Chapitre 3
  • Titre québécois : Insidieux: Chapitre 3
  • Réalisation : Leigh Whannell
  • Scénario : Leigh Whannell, d’après une histoire de James Wan et Leigh Whannell
  • Direction artistique : Jason Garner
  • Décors : Jennifer Spence
  • Costumes : Kristin M. Burke
  • Photographie : John R. Leonetti
  • Montage : Kirk M. Morri
  • Musique : Joseph Bishara
  • Production : Jason Blum
  • Sociétés de production :
    • Automatik Entertainment
    • Blumhouse Productions
    • Entertainment One
  • Sociétés de distribution :
    • Focus Features
    • Gramercy Pictures
    • Stage 6 Films
  • Budget : 10 M$
  • Pays d’origine : États-Unis / Canada
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur – 2.35 : 1 – Dolby numérique – 35 mm
  • Genre : Horreur
  • Durée : 97 minutes
  • Dates de sortie :
    • États-Unis / Canada :
    • France :
  • Restriction du public : Interdit aux moins de 12 ans avec Avertissement lors de sa sortie en salle (en France).

Distribution

  • Lin Shaye : Elise Rainier
  • Leigh Whannell : Steven Specs
  • Angus Sampson : Tucker
  • Dermot Mulroney : Sean Brenner
  • Stefanie Scott (VF : Leslie Lipkins) : Quinn Brenner
  • Hayley Kiyoko : Maggie
  • Corbett Tuck (VF : Cindy Tempez) : Danielle
  • Steve Coulter : Carl
  • Ashton Moio : Hector
  • Tom Galop (VF : Jean Rieffel) : Dr Henderson

Laisser un commentaire