Jupiter Jones (Mila Kunis), qui doit son nom à son père qui fut tué pendant un cambriolage de leur maison et qui était passionné d’astronomie, est selon les dires de sa tante, « vouée à de grandes choses ». Cependant, il n’en est rien, du moins pour le moment.

banniereCommanditaire-CinemaAmos

 

jupiter_ascending_movie_poster_2Jupiter est femme de ménage avec sa mère et sa tante et ne gagne pas une fortune. Elle vit avec de la famille et rêve de quitter cette vie pour un monde meilleur. Mais jour après jour, c’est toujours la même routine, « métro, boulot, dodo » jusqu’au jour où elle fait la rencontre insolite avec des extra-terrestres.

Et l’action ne manque pas dans ce film, dès les premiers instants où Caine Wise (Channing Tatum), un ex-militaire génétiquement modifié, vient pour sauver Jupiter, ils se font pourchasser dans la ville de Chicago. Les effets spéciaux sont à couper le souffle, les détails dans les vaisseaux, les dégâts sur les immeubles de la ville sont très bien rendus.

Jupiter apprendra qu’elle est la réincarnation parfaite d’une reine intergalactique et en a beaucoup à gérer, entre autres la guerre de pouvoir entre ses frères et sœurs. Les adeptes de la théorie des Anciens Astronautes seront comblés, car selon ce film, nous serions sur terre uniquement dans le but que les « extra-terrestres » récoltent nos vies pour qu’ils soient en mesure de créer leur « élixir de jouvence ».

Écrit et réalisé par les Wachowskis (la trilogie Matrix, V for Vendetta, Cloud Atlas) ne réinvente pas les films de science-fiction. Ils reprennent plusieurs théories et en font un film, qui malgré les critiques négatives, m’a fait passer un bon moment au cinéma. L’univers est vaste et laisse une place à d’éventuelles suites, quoi que le film n’a pas vraiment eu un succès au box-office, ou bien à une série télévisée qui pourrait avoir un fort succès tout comme d’autre ont eu (Stargate, Babylon V, Farscape, etc.).

 

 

 

Fiche technique

  • Titre original : Jupiter Ascending
  • Titre français : Jupiter : Le Destin de l’univers
  • Titre québécois : L’Ascension de Jupiter
  • Réalisation et scénario : Lana et Andy Wachowski
  • Direction artistique : Hugh Bateup
  • Décors : Charlie Revai
  • Costumes : Kym Barrett
  • Photographie : John Toll
  • Montage : Alexander Berner
  • Musique : Michael Giacchino
  • Production : Grant Hill, Lana et Andy Wachowski
  • Sociétés de production : Village Roadshow Pictures et Anarchos Productions ; The Aaron Sims Company (coproduction)
  • Sociétés de distribution : Warner Bros. (États-Unis), Warner Bros. France (France)
  • Budget : 175 000 000 dollars
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur – SDDS – Datasat – Dolby Digital
  • Genre : science-fiction
  • Durée : 127 minutes
  • Dates de sortie :
    • Belgique, France : 4 février 2015
    • États-Unis, Québec : 6 février 2015

Distribution

  • Channing Tatum (VF : Axel Kiener) : Caine Wise
  • Mila Kunis (VF : Marjorie Frantz) : Jupiter Jones
  • Sean Bean (VF : François-Éric Gendron) : Stinger Apini
  • Eddie Redmayne (VF : Donald Reignoux) : Balem Abrasax
  • Douglas Booth (VF : Valéry Schatz) : Titus Abrasax
  • James D’Arcy : Père de Jupiter Jones
  • Bae Doona (VF : Geneviève Doang) : Razo
  • Tuppence Middleton (VF : Laurence Breheret) : Kalique Abrasax
  • Vanessa Kirby (VF : Barbara Kelsch) : Katharine Dunlevy
  • Terry Gilliam : rôle inconnu
  • Gugu Mbatha-Raw (VF : Céline Ronté) : Famulus
  • Edward Hogg : rôle inconnu
  • Ariyon Bakare (VF : Jean-Jacques Moreau) : Greeghan
  • Christina Cole (VF : Ilana Castro) : Gemma Chatterjee
  • Maria Doyle Kennedy (VF : Danièle Douet) : Aleksa
  • Spencer Wilding (VF : Jean-Alain Velardo) : Falque
  • Sharon Coleman (VF : Catherine Artigala) : Pedistrian

Laisser un commentaire