Après avoir perdu un autre apprenti, Gregory part à la rencontre d’un autre septième fils de septième fils, eux qui sont entraînés pour combattre les forces du mal. Gregory fait partie de l’ordre des chevaliers du dragon (je ne suis plus certain du nom, mais ce n’est pas très important, du moins, dans ce film), qui est voué à cette tâche, mais l’entrainement de Thomas se révélera plus difficile que prévu. La Reine Malkin se réveillera dès le début de la lune rouge et viendra compliquer les choses.

banniereCommanditaire-CinemaAmos

Septième fils 2Nous plongeant dès le début dans le vif du sujet, nous comprenons rapidement à qui nous aurons affaire et une légère bribe d’histoire vient nous apprendre les liens entre Gregory (Jeff Bridges) et Reine Malkin (Julianne Moore). C’est le genre de départ que j’aime. Puis nous faisons la connaissance de notre héros principal, qui n’a guère le choix de suivre son nouveau maître et de suivre son destin.

Rencontrant de nouveaux ennemis et alliés, les nouveaux compagnons se mettent rapidement à la chasse aux sorcières. Il n’y a pas de réel “temps mort” durant le film et lorsque c’est le cas c’est inévitablement lié à l’histoire donc utile au développement.

Pas d’effets spéciaux à tout casser si ce n’est que les transformations des sorciers(ères) qui sont très bien rendus et qui a probablement fait mal au budget (nous en reparlerons plus tard). Je n’ai malheureusement pas vu le film en 3D donc je ne peux m’avancer sur le rendu de celui-ci.

Nous en apprenons très peu sur l’histoire des personnages, tout juste le strict minimum en lien avec le film. C’est vraiment dommage, car nous ne pouvons nous attacher réellement à ceux-ci. Par contre, lorsque l’on sait que l’histoire est basée sur la série des livres à succès et qu’il y a onze tomes, nous pouvons comprendre que ce film basé sur le premier tome ne sert que d’introduction à la saga et la fin du film nous laisse une porte très grande ouverte pour une suite.

Cependant, les chiffres désastreux (budget évalué à 95M$ et seulement 17M$ au box-office) nous laissent croire que ce sera le premier et le dernier de la saga, à mon grand regret, car l’univers de cette saga semble plein de potentiel, espérons que les producteurs voudront donner une deuxième chance à Thomas Ward, peut-être avec un nouveau réalisateur.

 

Fiche technique

  • Titre original : Seventh Son
  • Titre français : Le Septième Fils
  • Réalisation : Sergueï Bodrov
  • Scénario : Charles Leavitt, Steven Knight, Matt Greenberg d’après L’Apprenti épouvanteur de Joseph Delaney
  • Direction artistique : Dante Ferretti
  • Décors : Grant Van Der Slagt
  • Costumes : Jacqueline West
  • Photographie : Newton Thomas Sigel
  • Montage : Paul Rubell
  • Musique : Tuomas Kantelinen et A.R. Rahman
  • Son : Laurent Kossayan
  • Production : Basil Iwanyk, Thomas Tull et Lionel Wigram
  • Sociétés de production : Legendary Pictures, Moving Picture Company, Pendle Mountain Productions et Thunder Road Pictures
  • Sociétés de distribution : Universal Pictures
  • Pays d’origine : Royaume-Uni, États-Unis, Canada
  • Langue : anglais
  • Genre : Fantastique, fantasy
  • Durée : 102 minutes
  • Dates de sortie :
    • France : 17 décembre 2014
    • États-Unis, Canada : 6 février 2015

Distribution

  • Jeff Bridges (V.F. : Patrick Floersheim) : John Gregory, l’Épouvanteur
  • Julianne Moore : Mère Malkin
  • Ben Barnes : Tom Ward, l’apprenti de l’Épouvanteur
  • Kit Harington : William « Billy » Bradley, l’ancien apprenti de l’Épouvanteur
  • Alicia Vikander : Alice Deane
  • Olivia Williams : Zenobia, la mère de Tom
  • Antje Traue : Lizzie l’Osseuse
  • John DeSantis : Tusk
  • Djimon Hounsou : Radu, sorcier chef des assassins

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.