London Has Fallen London Has Fallen prendra l’affiche le 4 mars 2016.

Le premier ministre britannique est retrouvé mort dans d’étranges circonstances. Quelques jours plus tard, des funérailles nationales ont lieu à Londres où 43 chefs d’État seront présents pour lui rendre un dernier hommage. Malheureusement, l’événement ne se déroule pas sans incident. Un groupe de terroristes bien armé ont prévu une attaque ce jour-là. Cinq chefs d’État sont assassinés, c’est sans compter les centaines de civils qui sont eux aussi morts. Les terroristes veulent la tête du Président américain Benjamin Asher (Aaron Eckhart). Une chance que Mike Banning (Gerard Butler), l’agent spécial responsable de la sécurité du Président, est là pour sauver la situation.

 

London Has Fallen est la suite du film à succès Olympus Has Fallen. Je ne crois pas avoir vu le premier film, mais ce n’est pas si important étant donné que l’histoire ne fait pas vraiment de lien et n’a pas vraiment de références à Olympus Has Fallen. En tout cas, je n’ai pas eu de questionnement ou d’incompréhension sur ce qui se passe dans le film London Has Fallen.

London Has Fallen est un excellent film d’action où plusieurs scènes sont saisissantes et spectaculaires.  Cependant, le scénario prend du temps avant de s’installer. Le film débute avec une scène qui se déroule deux ans auparavant où l’on découvre que le gouvernement américain a fait une attaque aérienne sur un lieu où un danger terroriste habite. Ce préambule met en place les motivations de l’attaque sur Londres et de sa chute. Par la suite, il y a un long moment où l’on voit plusieurs chefs d’État arrivés à Londres. Ce que je trouve dommage, c’est que l’on passe de longs moments à les voir, mais ils n’ont pas d’importance vu qu’ils se feront assassiner quelques instants plus tard. En même temps, je comprends pourquoi le scénario nous présente ces chefs d’État – pour montrer la gravité de l’attentat –, mais il n’y a pas de sentiment d’attachement à ces personnages.

Il s’en suit de superbes scènes d’action avec plusieurs fusillades et beaucoup d’explosions où le film essaie de nous en mettre plein la vue. Londres est vraiment mis à feu et à sang. Londres devient une ville fantôme gouvernée par la peur des terroristes. Malgré toute cette action, le film manque un peu de finition. Je trouve qu’il manque « une couche de finition ou de verni » sur les effets spéciaux. C’est dommage parce que ça parait que c’est ajouté en postproduction et que Londres n’a pas vraiment subi d’assaut terroriste.

Le scénario est relativement assez prévisible. Surtout quand les chefs d’État sont présentés, c’est évident qu’il va se passer de quoi. Ou encore quand Mike et le Président sont en route vers l’ambassade, la solution était simple… même trop simple. C’était encore une fois évident ce qu’il allait se passer. Par contre, le scénario offre une bonne histoire d’action, même si c’est à « peine exagéré ». Il y a une chose qui m’a déplu, c’est les petites discussions par-ci par-là qui n’apportent pas grand-chose au scénario ou c’est seulement pour étirer la sauce lors de moments d’urgence et de danger. Par exemple, il y a une scène où l’hélicoptère du Président se fait abattre, ce n’est pas le moment d’être émotif quand le Président américain est en danger… mais bon, ça, c’est du Hollywood tout craché.

J’aime bien l’humour qu’il y a dans les dialogues, ça apporte une petite couche de légèreté à cette apocalypse à Londres. Les personnages sont intéressants et très bien joués. Plusieurs d’entre eux reviennent dans London Has Fallen. Mike Banning (Gerard Butler) est spectaculaire dans son rôle de super agent secret/sécurité du Président. Par moment, j’ai eu l’impression qu’il était dans un jeu vidéo. Tsé, les scènes dans les « First Person Shooteré » où le joueur semble être le seul compétent dans le niveau et qu’il fonce en solo et qu’il se débarrasse d’une centaine de terroristes… les doigts dans le nez. Ouais, Mike Banning est une « One Man Army » qui sauve le monde à lui tout seul. Bien que l’action se déroule à Londres, le film est truffé de patriotisme américain.

London Has Fallen n’est pas un film parfait, mais c’est un bon divertissement à voir sur grand écran.

 

London Has Fallen

  • Réalisation : Babak Najafi
  • Scénario : Creighton Rothenberger, Katrin Benedikt, Chad St. John, Christian Gudegast
  • Interprètes : Gerard Butler, Aaron Eckhart, Morgan Freeman, Angela Bassett, Jackie Earle Haley, Melissa Leo, Radha Mitchell, Robert Forester, Charlotte Riley
  • Action
  • États-Unis
  • 99 min
  • Français
  • LondonHasFallen.com
  • 4 mars 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.