Megan Leavey est à l’affiche depuis le 9 juin 2017.

Megan Leavey ne sait pas trop ce qu’elle veut faire de sa vie. Elle est plus du genre à faire la fête et à ne pas avoir un emploi stable. Un jour sur un coup de tête, elle décide de s’engager dans les marines américains. Elle y trouvera sa vocation après un long entrainement avec son chien d’assistance Rex. Elle sera déployée en Irak pour chercher les bombes cachées. Après un incident en Irak, Megan décide de ne pas repartir en mission et elle veut adopter Rex.

 

Le film Megan Leavey est un drame biographique racontant l’histoire de cette femme militaire qui a voulu adopter le chien qui lui a sauvé la vie. Bien que le film soit rempli de patriotisme américain, l’histoire est très prenante et très intense par moment.

Cependant, le scénario a quelques trous qui peuvent être rapidement oubliés par l’intensité des scènes en Irak. La première partie du film est très intéressante et a un bon rythme puisque l’on découvre la jeune militaire et son parcours de vie jusqu’au moment d’être déployé en mission. Par moment, la tension est très palpable, car, comme spectateur, on s’attend à ce moment où tout va exploser en Irak. Peut-être, c’est dû au fait que ça faisait plusieurs semaines que je n’avais pas vu les bandes-annonces du film, mais la scène de l’explosion m’a saisi et je suis resté collé sur mon siège par cette tension.

La seconde partie est un peu déprimante et très lente. Je dirais que cette partie aurait pu être condensée étant donné que ça m’a paru assez long et à la limite inintéressant. C’était assez prévisible même si je ne connaissais pas l’histoire de Megan Leavey. Après coup, je comprends un peu mieux pourquoi l’histoire est racontée comme cela. C’est pour montrer le fait que Megan Leavey est perdue et en choc post-traumatique.

Dans le film, il y a plusieurs scènes dont je n’ai pas trop vu l’utilité. Par exemple, la relation amoureuse de la militaire avec un autre militaire (joué par Ramón Rodríguez) fait qu’allonger le scénario. Mais en général, le scénario prend bien le temps d’établir le personnage que Kate Mara incarne et de sa relation avec son chien Rex. Kate Mara est vraiment excellente dans son rôle et ça se sent tout le long du film. Les autres acteurs n’ont pas autant de présence à l’écran comme Kate Mara. Néanmoins, ils supportent bien l’histoire et Kate Mara. Il y a peut-être le personnage de la mère (Edie Falco) qui est un peu énervante puisqu’il manque un peu de contexte au fait qu’elle crie souvent après Megan et la scène d’après, elle est heureuse de la revoir.

Bref, je n’étais pas très sûr d’aimer Megan Leavey en allant le voir. Mais, j’ai été grandement surpris par le film qui est venu me toucher par la relation Megan-Rex (même si je ne tripe pas trop sur les chiens) et me faire vivre une grande tension par la scène d’action en Irak. Peut-être, que le film ne plaira pas à tous, mais je crois que c’est un film à voir! Je suis content de l’avoir vu au lieu de The Mommy avec Tom Cruise qui ne semble pas fameux et qui est sorti aussi le 9 juin.

 

Megan Leavey

  • Réalisation : Gabriela Cowperthwaite
  • Scénario : Pamela Gray, Annie Mumolo, Tim Lovestedt, Jordan Roberts
  • Interprètes : Kate Mara, Ramón Rodríguez, Tom Felton, Bradley Whitford, Will Patton, Sam Keeley, Common, Edie Falco
  • Drame biographique
  • États-Unis
  • 116 min
  • Anglais (aussi, en français)
  • http://entractfilms.com/films/megan-leavey
  • 9 juin 2017
[Critique Film] Megan Leavey – Touchant et plein d’émotions
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • La relation entre Megan Leavey et Rex
  • Le stress en Iraq
  • Touchant
Les moins
  • La seconde partie du film
  • La relation amoureuse de Megan Leavey
  • La mère de Megan Leavey
4.0Note Finale

Laisser un commentaire