Pan sortira le 9 octobre 2015

Pan est une réinterprétation et une toute nouvelle histoire dans l’univers de Peter Pan. C’est l’histoire de Peter, un jeune garçon, qui vit dans un orphelinat. Après un bombardement sur la ville de Londres (l’histoire se déroule durant la Seconde Guerre mondiale), tous les enfants de l’orphelinat se font enlever par Blackbeard. Ils arrivent à Neverland où les gens sont sous l’emprise de Blackbeard, mais il parait comme un héros à leurs yeux. Ils sont forcés à miner une partie du territoire pour trouver des pierres féériques pour Blackbeard. Peter est chanceux puisqu’il en trouve une, malheureusement pour lui, un autre mineur lui vole et prend les honneurs de la découverte. Peter sera alors considéré pour un voleur et un menteur, et il sera mis à mort. Le jour de l’exécution après avoir été poussé en bas du bateau flottant, Peter se met à voler dans le ciel. Blackbeard avait entendu parler d’une légende à propos d’un jeune garçon qui serait né d’une mère humaine et d’un père fée. Le maléfique pirate ne veut pas que cette prophétie se réalise, il veut à tout prix exécuter Peter. Le jeune garçon réussira à s’enfuir avec l’aide de James Hook. Peter réussira-t-il à découvrir le mystère entourant cette prophétie et retrouvera-t-il sa mère biologique ?

L’histoire de Pan est bien intéressante. Ça reprend l’histoire d’un conte classique et en même temps, ça agit d’antépisode à l’histoire originale. Plusieurs choses sont intéressantes dans ce film. J’ai bien aimé la transition entre le monde réel et Neverland avec le bateau volant de Blackbeard. J’ai aimé l’histoire en général, la progression de Peter Pan dans sa quête, même si je trouve qu’il finit par maitriser ses pouvoirs un peu trop facilement (en deux fois : la première fois, c’est par erreur ; et la seconde fois, c’est volontaire, mais Peter n’est pas sûr de réussir). L’univers de Neverland est très beau et très intéressant visuellement, sauf les Never Birds qui ont une apparence à l’opposé du reste de l’univers de Neverland.

Bien que tout ça soit bien original, la réalisation et le montage sont loin d’être parfaits. Le film dure presque deux heures, mais ça m’a paru plus long que ça. C’est long avant qu’il se passe quelque chose de palpitant. Même si l’histoire est intéressante, l’émotion et la magie du film ne s’opèrent pas. C’est seulement à la toute fin que j’ai trouvé que l’action devenait épique et merveilleuse. Je crois que l’histoire aurait pu être un peu plus concentrée, ça aurait évité des flaflas inutiles qui alourdissent l’histoire. Si le film auvait été une demi-heure plus courte, je crois que le scénario aurait été plus dynamique.

Pan est un film qui contient énormément d’animation 3D et de CGI. Malheureusement, le film souffre d’un manque de peaufinage sur les effets spéciaux à certains moments. Bien que l’univers de Neverland soit très beau, la scène avec les sirènes et celle où Peter vole (à la fin du film) ne sont pas très bien faites.

La performance des acteurs est correcte, mais c’est sans plus. Je savais que le comédien Hugh Jackman était dans le film, mais je ne l’ai tellement pas reconnu dans le rôle de Blackbeard.

Quand j’ai vu le film Pan, l’histoire m’a fait penser à beaucoup d’autres films. J’ai eu l’impression de ne pas être à Neverland, mais de voyager dans plusieurs univers (cinématographique) déjà existants. Je m’explique :

Dans un premier temps, j’ai eu l’impression que Hook (joué par Garrett Hedlund) était un genre d’Indiana Jones par sa tenue vestimentaire (surtout le chapeau) et par son attitude. Donc, c’est Peter Pan qui essaie de fuir d’un orphelinat, un peu comme dans le film Sucker Punch [2011] (avec la coloration et le visuel dans les scènes à Londres et avec une histoire similaire). Il se fait enlever par les gens du Cirque du Soleil (avec toutes ces cordes qui tombent du ciel). Par la suite, Peter rencontre Indiana Jones dans une carrière. Cette scène m’a replongé dans Mad Max : Fury Road [2015] où Immortan Joe rallie ses troupes à sa cause (il y a le côté dictateur du personnage de Blackbeard qui est similaire à celui d’Immortan Joe et il y a un peu la même mise en scène avec le discours). Pan et Hook s’échappent pour se rendre dans un tribut sauvage… comme sur Endor dans Star Wars Episode VI : Return of the Jedi avec les Ewoks. La comparaison entre Luke/Han Solo prisonniers se fait facilement avec la situation de Hook et Mr. Smee qui sont capturés. Pan serait l’équivalant de C-3PO, le sauveur. Après, on a encore droit à un spectacle du Cirque du Soleil avec le combat entre Hook et le guerrier de la tribu de Tiger Lily. Le reste du film n’avait pas de scènes ressemblantes à d’autres films.

Bref, Pan n’est pas un mauvais film en soi, c’est un bon divertissement, mais il y a des longueurs. Lors du visionnement en avant-première, un samedi matin, j’aurais pensé que le film aurait attiré un public plus jeune. On s’entend que Peter Pan est un conte qui s’adresse principalement pour les enfants. Mais, cette version de Pan n’est pas si enfantine. Je crois qu’elle s’adresse plus aux 10 ans et plus. Ce n’est pas si violent, mais le film est quand même sombre. Je ne crois pas que ce film vaut le prix d’un billet de cinéma. Pour ma part, ce serait plus une recommandation lorsque le film serait en DVD/Blu-Ray et en VOD (Vidéo sur demande).

 

Pan

  • Réalisation : Joe Wright
  • Scénario : Jason Fuchs, basé sur Peter Pan de J. M. Barrie
  • Interprètes : Levi Miller, Hugh Jackman, Garrett Hedlund, Rooney Mara, Amada Seyfried
  • Compagnie : Berlanti Productions, RatPac-Dune Entertainment, Warner Bros. Pictures
  • Action, Aventure, Fantastique
  • États-Unis et Royaume-Unis
  • 2015
  • 111 min
  • Anglais (version en français)
  • panmovie.com
  • 9 octobre 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.