Regression est à l’affiche depuis le 15 avril 2016.

Bruce Kenner est l’inspecteur qui est responsable d’enquêter sur un crime odieux dont Angela Gray accuse son père. Elle dit que son père l’a agressé sexuellement et que sa famille pratiquerait des rites sataniques. Son père John Gray avoue sa culpabilité, mais il n’a aucun souvenir des événements. Avec l’aide du Dr Raines qui est un célèbre psychologue, Bruce Kenner tentera de découvrir la vérité qui se cache derrière cette histoire mystérieuse satanique.

 

Habituellement, des films comme Regression ne sont pas vraiment mon genre de film. Par contre, quand j’ai vu que Ethan Hawke et Emma Watson étaient les têtes d’affiche du film, j’ai eu un intérêt pour ce film.

Regression se base sur des faits réels qui ont eu lieu au début des années 90 au Minnesota. Néanmoins, aucune preuve n’a jamais révélé de satanisme dans la région. Le film explore les rites sataniques à une époque où la religion est encore très présente aux États-Unis. L’histoire joue beaucoup sur la peur du Diable et de ses manifestations. Cependant, il n’y a que quelques scènes qui en montre. C’est plus un film qui joue plus sur l’ambiance de peur que de faire peur aux spectateurs.

L’ambiance de Regression est ce que j’ai le plus préféré de ce film. C’est une ambiance assez lourde et très sombre. Et la trame sonore est excellente. Normalement, ce n’est pas quelque chose que je focalise dessus, mais celle de Regression m’a vraiment faite tripée. Oui par moment, la trame sonore essaie de faire monter le stress et finalement, rien ne se passe. Mais à d’autres moments, la trame sonore vient très bien soutenir les événements du film. Bien que ce n’est pas un film qui veut nous faire sursauter, j’ai trouvé que les deux ou trois fois que ça arrive étaient forcées.

Bien que je ne crois pas au satanisme, j’ai trouvé que la prémisse était intéressante. J’aime bien la rivalité de croyance (religion vs athée, le bien et le mal [diable]) qui se reflète bien dans la relation des personnages. Plus le film avance, plus que Bruce (Ethan Hawke) plonge dans la peur du satanisme. Ça devient une obsession qui se transforme rapidement en paranoïa.

Par contre, si vous savez ce qu’est la régression (thérapie de régression), le titre du film, vous allez rapidement faire des liens dans l’histoire et mieux deviner ce qu’il va se passer. Pour ma part, ce n’est pas quelque chose que j’étais au courant. Alors, j’ai trouvé que la fin a tourné en queue de poisson et ça m’a pas mal déçu.

Comme je le mentionnais au début de l’article, je suis allé voir ce film pour Ethan Hawke et Emma Watson. J’ai adoré Ethan Hawke même si chaque fois qu’il se nommait, ça me faisait penser à Bruce Wayne (I’m Bruce… Kenner). J’ai bien aimé la progression de l’état psychologique de Bruce (l’enquête qui se transforme en obsession, puis en paranoïa). Pour ce qui est d’Emma Watson (Angela Gray), j’ai trouvé par moment qu’elle jouait très bien la fille fragile et terrifiée. Cependant, il y a des scènes où j’ai trouvé que c’était joué trop gros (exemple : quand elle se met à pleurer). Ça m’a paru forcé et faux, et je ne croyais plus à son personnage. Peut-être que c’était voulu pour montrer qu’elle est manipulatrice ?

Même après avoir vu le film, ça me prouve encore une fois que ce n’est pas le genre de film que j’aime. Et même s’il y avait des acteurs que j’apprécie, ça n’a pas aidé à aimer Regression. Je trouve que le scénario est inégal et parfois, le scénario s’étire un peu pour rien. Si vous aimez des histoires sur le satanisme, je crois que Regression va vous plaire.

Le film Regression est seulement présenté au Cineplex Forum, sinon il est disponible en vidéo sur demande en version originale et en version française.

 

Regression

  • Réalisation : Alejandro Amenábar
  • Scénario : Alejandro Amenábar
  • Interprètes : Ethan Hawke, Emma Watson, David Thewlis, Lothaire Bluteau, Dale Dickey, David Dencik, Peter MacNeill, Devon Bostick, Aaron Ashmore
  • Horreur, Thriller
  • Espagne, États-Unis, Canada
  • 106 min
  • Anglais (aussi en français)
  • facebook.com/regressionmovieofficialpage
  • 15 avril 2016
[Critique Film] Regression – avec Emma Watson et Ethan Hawke
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Emma Watson
  • Ethan Hawke
  • La musique
Les moins
  • Une fin décevante
  • Un scénario inégal
  • Une histoire prévisible
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.