The Circle est à l’affiche depuis le 28 avril 2017.

Mae Holland a une vie normale avec un boulot assez ordinaire. Un jour, elle décroche une entrevue pour l’une des puissantes entreprises technologiques nommées The Circle. Après quelques semaines, Mae gravie rapidement dans l’entreprise où elle sera encouragée par l’un des fondateurs à participer à un projet bien spécial. C’est une expérience dont les choix de la jeune femme seront influencés et scrutés par tous. Sa liberté, sa vie privée et celle de ses proches seront sous surveillance et les actions de Mae auront un impact sur l’avenir de la société.

 

The Circle propose une histoire de science-fiction qui se trouve à quelques années de ce que l’on vit présentement. Alors, on peut y voir beaucoup de ressemblances et de conséquences futures à nos vies avec les réseaux sociaux qui sont parfois et même souvent invasifs. Le film ouvre la porte à de nombreux questionnements sur la vie privée, sur les libertés individuelles et sur la surveillance. Tout le long, il y a des phrases du genre « le savoir est bien, mais tout voir est encore mieux » qui porte à réflexion. Malheureusement, aucune réponse n’est vraiment offerte. En tant que spectateur, c’est à nous d’en tirer des conclusions sur ces trois sujets. En plus, ça se reflète sur le dénouement du film qui m’a vraiment laissé sur ma faim.

Puisque c’est un film de science-fiction près de nous, les environnements ne sont toujours pas tellement futuristes. On se retrouve dans des lieux très modernes qui donnent envie d’avoir des lieux de travail comme ceux du Circle. Par contre, il y a une grande différence visuelle entre le bureau du Circle et la vie à l’extérieur. Ce qui est bien et qui ajoute beaucoup au ton du film (un peu plus de science-fiction), c’est l’ajout d’infographie de données à l’écran. Ce n’est pas trop invasif ni distrayant sauf quand Maé (Emma Watson) interagit avec les millions d’internautes. Il y a certains messages que j’aurais voulu lire, mais il y en avait un peu trop (c’est un effet voulu).

Le scénario porte une intrigue sans avoir trop de longueurs. Par contre​, il y a des erreurs quand il est question de données dans le nuage et que c’est annoncé qu’il y a aussi des données qui sont stockées physiquement. Pour vrai ?! C’est le genre de petits détails qui sont agaçants à la longue.

Bien que le film propose une distribution de feu avec Emma Watson, Tom Hanks, John Boyega et Karen Gillan, ce ne sont pas tous les acteurs qui sont bien exploités dans le scénario. C’est surtout le cas de John Boyega (Finn dans Star Wars : The Force Awakens) qui est un personnage assez absent et inutile au développement de l’histoire. Ça aurait pu être n’importe qui et le résultat aurait été le même. Ça donne l’impression que les producteurs ont voulu miser sur la popularité de Boyega. À part de ce petit point, je n’ai pas grand-chose à redire sur la performance de cette riche distribution.

Bref, The Circle est presque quelque chose de réel. Il faudrait que trois compagnies bien connues fusionnent et nous aurions The Circle. Je parle d’Apple, de Facebook et de Tesla. L’histoire est très utopique et idéologique. Ça aurait eu beaucoup plus de potentiel si les scénaristes avaient pris position sur tous ces questionnements émis et s’il y avait de vraies pistes de solutions au « Big Daddy is watching you ». J’aime bien ce genre de film qui fait réfléchir, mais je trouve qu’il manque un petit quelque chose au film pour que ce soit excellent.

Note à part : Après avoir vu le film, j’avais le goût d’aller m’acheter un iPhone… #Brainwashing ! Le film ressemble à une grosse conférence d’Apple!

 

The Circle

  • Réalisation : James Ponsoldt
  • Scénario : James Ponsoldt, Dave Eggers
  • Interprètes : Emma Watson, Tom Hanks, John Boyega, Karen Gillan, Ellar Coltrane, Patton Oswalt, Glenne Headly, Bill Paxton
  • Science-fiction
  • États-Unis
  • 110 min
  • Anglais (aussi, en français)
  • http://www.thecircle.movie/
  • 28 avril 2017
[Critique Film] The Circle – De la science-fiction qui n’est pas trop loin de nous
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Un film qui fait réfléchir
  • Une distribution de feu
  • L'intégration des infographies à l'écran
Les moins
  • Le manque de réponse
  • Le dénouement qui m'a laissé sur ma faim
  • Des erreurs technologiques par-ci, par-là
3.5Note Finale

Laisser un commentaire