Triple 9 prendra l’affiche le 26 février 2016.

Des policiers corrompus sont forcés de travailler pour la mafia russe. Ceux-ci devront faire un gros braquage. Pour réussir leur plan à la perfection, ils utilisent le « 999 ». C’est un code chez les policiers pour dire qu’un de leur collègue a été atteint par balle. Pourquoi utilisent-ils cette stratégie ? C’est pour pouvoir monopoliser le plus d’agents de police à un endroit pendant que le vol se déroule ailleurs. Malheureusement pour eux, leur plan n’est pas infaillible.

L’histoire comme elle est résumée plus haut peut paraitre super intéressante et palpitante. Mais, ce n’est pas le cas. Je crois que l’histoire aurait pu être bonne si le film ne comportait pas d’énormes failles.

Le film ouvre sur un vol de banque où cinq hommes aux tactiques militaires réussissent leur coup malgré un petit (ou moyen, ou énorme, cela n’a pas vraiment d’importance) incident. Au point de ralliement, on s’aperçoit que plusieurs d’entre eux sont de véritables policiers. Pourquoi font-ils cela ? C’est le premier problème du scénario… il n’y a pas vraiment d’explication, sauf pour un des personnages, Michael Belmont (Chiwetei Ejiofor), qui est en couple (ou pas) avec la sœur de la patronne de la mafia russe (qui est aussi la mère de son fils). Les autres personnages n’ont pas vraiment de motif sauf d’aider les membres de leur petit groupe. Michael sera forcé de faire un second travail s’il veut voir (revoir) son fils. Par la même occasion, les autres membres seront obligés de le suivre et c’est là qu’ils vont appliquer le plan du « 999 ».

Ensuite, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages et le film tente de les mettre en scène pour qu’on puisse comprendre qui ils sont et ce qu’ils font. Cependant, cela ne fonctionne aucunement. Le scénario s’étire et s’étire toujours plus. On voit beaucoup de scène que je n’ai pas trop saisi le lien avec le premier vol et le second qui est en préparation (et la prémisse du film). Par exemple, Marcus Atwood (Anthony Mackie) est forcé de travailler avec un nouveau coéquipier, Chris Allen (Casey Affleck). Les deux enquêtes dans des ghettos où il y a un gang de rue mexicain. Quel est le lien avec la prémisse du départ ? Je ne le sais pas plus… Néanmoins, il y a une scène dans le ghetto où il y a un peu de tension puisque Marcus et Chris poursuivent un des chefs mexicains. En même temps, je ne peux pas vraiment dire que je suis resté collé à ma chaise, c’était léger et la plupart du temps, je n’y crois pas au scénario.

L’histoire saute du coq à l’âne tout le temps et ça se ressent dans le montage du film qui ne fait aucun sens par moment. Par exemple, il y a une scène où le Détective Jeffrey Allen (Woody Harrelson) téléphone (ou reçoit un appel, je ne sais plus) à l’intérieur sur un lieu d’enquête. La scène change à son interlocuteur et quand on revient à Jeffrey, il est devant un genre de Food Truck, dehors. Et c’est plein de scènes dans ce genre (ça saute du jour à la nuit au jour). Cela brise beaucoup la continuité du scénario.

Le scénario s’éparpille pour rien et il se passe trop de choses en même temps. Je crois qu’un second montage pourrait rendre ce film un peu meilleur et resserrer l’intrigue qui est malheureusement absente. Le film dure presque deux heures, et c’est deux heures où je n’ai pas eu grand plaisir et que je me demandais ce qui se passait dans le film parce que je ne suivais pas trop l’histoire. Par moment, je me demandais qui était les bons et qui était les vilains parce que la plupart de policiers principaux ont tous un côté corrompu.

Le jeu des comédiens n’est pas super bon. J’ai eu l’impression qu’ils ont accepté de faire le film pour arrondir une fin de mois. Aucun des personnages n’est réellement crédible ou intéressant, et ça se reflète dans leur jeu. Il y a plusieurs gros noms, mais ça n’ajoute rien au film. Norman Reedus (Walking Dead) fait une très courte apparition dans le film (au début). J’aurais aimé le voir plus longtemps, mais il meurt rapidement (surement pour continuer le tournage de The Walking Dead). C’est une autre déception, mais il n’est pas non plus l’une des têtes d’affiche du film.

Bref, la réalisation de Triple 9 est malheureusement très déficiente. Les plans de caméra sont médiocres par moment (la caméra à l’épaule, des mouvements saccadés, etc.). Et comme je le disais, le montage du film n’a aucun rythme, le spectateur a le temps de s’ennuyer pendant le visionnement. Pour toutes ces raisons, je ne recommande pas de voir ce film. C’est triste parce que la prémisse semble intéressante, mais le scénario tire dans toutes les directions et ne livre pas la marchandise.

 

Triple 9

  • Réalisation : John Hillcoat
  • Scénario : Matt Cook
  • Interprètes : Aaron Paul, Kate Winslet, Woody Harrelson, Chiwetel Ejiofor, Casey Affleck, Norman Reedus, Anthony Mackie
  • Policier
  • États-Unis
  • 115 min
  • Anglais (aussi en français)
  • triple9movie.com
  • 26 février 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.