Underworld : Blood War est à l’affiche depuis le 6 janvier 2017.

Selene doit sans cesse repousser les attaques des lycans et des vampires qui l’ont trahie. Encore une fois, elle tentera de mettre fin à cette guerre qui dure depuis longtemps entre ces deux clans.

Underworld : Blood War est le 5e volet de cette série qui s’essouffle de plus en plus. Et Blood War en est une preuve flagrante. Pour une cinquième fois, j’ai l’impression de revoir le même film, ou du moins revoir les mêmes grandes lignes (toujours cette guerre entre les lycans et les vampires). Bien que chacun des films soit différent, ce dont je me souviens, il semble que rien n’évolue dans cet univers cinématographique.

Le scénario est un gros gruyère… L’histoire commence avec un gros flashback sur ce qui s’est passé précédemment. Malheureusement, les scénaristes ont un peu changé la fin pour tenter d’avoir du sens avec leur scénario. Et c’est dommage parce que le scénario ne se tient pas du tout. En plus, le montage n’aide aucunement à apporter à ce film une meilleure compréhension des événements. De la manière dont l’histoire est montée, le scénario va à une vitesse grand V. Il y en a une tonne d’erreurs de montage comme la scène où David sauve Selene en s’échappant du château des vampires. Il fracasse la barrière en voiture et la scène suivante, il s’arrête pour soigner Selene. Ça donne l’impression qu’il s’arrête 5 secondes après avoir quitté les lieux. Ou encore, David et Selene sont dans un train qui est beau milieu de nulle part dans les montagnes enneigées. Bang ! La scène suivante, ils sont à chevaux pour se rendre à un monastère (qui est une partie de l’histoire qui est un non-sens total). Aussi, l’histoire se conclut en laissant grandement ouverte la porte à une éventuelle suite. J’espère que ce ne sera pas le cas.

Les scènes d’action tout comme les effets spéciaux sont mal faits et horribles ! Les combats semblent tous faits en CGI, mais c’est très mauvais. Et ça parait que Kate Backinsale ne participe à aucune scène de combat. À quelques moments, la réalisatrice tente de mettre en scène des combats épiques à grand déploiement, mais ça aussi c’est un échec.

Le jeu des acteurs se reflète dans ce scénario pauvrement écrit. Je crois que les meilleurs acteurs sont ceux qui ne parlent pas et qui ne sont que très rarement à l’écran. C’est pour dire comment c’est assez déplorable comme film. Il y a Charles Dance (Game of Thrones) qui est quand même bon, mais il n’est pas assez présent dans le film puisqu’il [SPOILER] meurt rapidement [/SPOILER]. C’est à se demander pourquoi Kate Beckinsale a accepté de reprendre son rôle ! Il me semble qu’elle n’est pas mauvaise actrice, mais là, c’est horrible dans ce film. En plus, son personnage ne sert pas à grand-chose dans l’histoire, même si elle est le personnage principal. Chaque combat, elle est utilisée comme punchingball. Sauf à la fin quand elle fait un FATALITY (à la Mortal Kombat).

Les seuls points positifs que je peux voir du film Underworld : Blood War sont :

  • Si vous aimez le latex
  • Si vous aimez voir Kate Beckinsale en latex/corset/style gothique

Encore là, ces deux points positifs n’aident pas à faire de ce film une meilleure histoire.

Bref, Underworld : Blood War n’est aucunement un film à voir au grand écran. J’en suis sorti grandement déçu et un peu frustré. L’histoire de ce 5e volet ne fait aucun sens autant dans la continuité de l’histoire que dans ce film qui dure 1h30 (et qui parait plus long). Si vous êtes fans de la franchise, allez réécouter les films précédents au lieu de voir ce film. Et si vous ne connaissez pas cette franchise, n’allez pas voir ce film puisque le scénario fait souvent allusion à la mythologie de cet univers et ça peut devenir dur à suivre.

 

Underworld : Blood Wars

  • Réalisation : Anna Foerster
  • Scénario : Kyle Ward, Cory Goodman
  • Interprètes : Kate Beckinsale, Theo James, Lara Pulver, James Faulkner, Charles Dance
  • Action, Fantastique, Horreur
  • États-Unis
  • 91 min
  • Anglais (aussi, en français)
  • http://www.underworldbloodwars-movie.com/site/
  • 6 janvier 2017
[Critique Film] Underworld : Blood Wars – Une guerre redondante sans but
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Kate Beckinsale en latex
  • ...
  • ...
Les moins
  • Le scénario et l'histoire
  • Le CGI et les effets spéciaux
  • Le montage
1.0Note Finale

Laisser un commentaire