Aujourd’hui, je parle de comics book avec la série de Locke & Key. Un comic book très accrocheur rempli de mystères et de fantaisies sur une maison et des clés magiques.

L’histoire :
Tout se déroule bien pour la famille Locke, mais un jour, ils se font attaquer par Sam Lesser et son complice. Les deux mécréants veulent récupérer quelque chose que Rendel Locke (le père) possède. Ils ne réussissent pas à avoir le fameux objet en question, et ils finissent par tuer M. Locke. Prit de panique la mère et les trois enfants, soit Bode le plus jeune, Kinsey la sœur et Tyler le grand frère, essaient de fuir ou de se cacher. Nina Locke (la mère) avec l’aide Tyler réussit à tuer le complice de Sam (c’était le seul moyen de se défendre) et celui-ci se fait arrêter. La famille Locke déménage de ville et va dans la Keyhouse, une maison appartenant à la famille Locke depuis des générations. Les Locke tentent de reprendre une vie normale dans ce nouveau coin de pays. Un jour, Bode découvre une mystérieuse clé, lorsqu’elle utilisé dans la serrure d’une certaine porte, il se passe quelque chose de mystérieux. Une transformation? Un changement? Un certain pouvoir? Mystère! Sam Lesser finit par s’évader de prison à l’aide d’une étrange femme démoniaque prisonnière dans le puits de la Keyhouse. Sam retrouve la famille Locke et s’en prend encore une fois à eux. Il veut et recherche deux clés. Pour quoi faire?

J’ai trouvé que l’histoire est très bien écrite. Le suspense reste toujours présent et l’histoire n’est pas prévisible. À chaque fois, il y a quelque chose de nouveau et je me dis : « OK… wow, je n’avais pas vu venir ça. » Quand j’ai fait la lecture de cette série, je ne pouvais pas m’arrêter de lire, page après page, je dégustais le livre, je voulais en connaître et en lire toujours plus. Jusqu’à présent, j’ai lu les trois premiers volumes (trade paper back) assez rapidement puisque j’ai été accroché à l’histoire dès les premières pages. Chaque livre regroupe six « singles issues ». En tout, il y aura cinq volumes, le quatrième devrait en mai. Le cinquième volume n’est pas encore complété puisque le sixième et dernier « single » sortira le 28 mars 2012. Maudit que j’ai hâte de lire la suite. La série a été écrite par Joe Hill (Heart Shaped Box, 20th Century Ghosts), un auteur que je ne connaissais pas. La façon dont il écrit et qui amène l’histoire me donne envie lire ses autres publications.

2_3covers

L’art :
L’histoire est illustrée par Gabriel Rodriguez (adaptation de Clive Barker’s The Great and Secret Show, Beowulf, George Romero’s Land Of The Dead et quelques comics de CSI). Je trouve les illustrations magnifiques. Je voudrais voir comment il illustre ses autres projets pour comparer et admirer son style d’illustration. Les personnages et les environnements sont très bien dessinés. Les cases sont bien rythmées ce qui aide le lecteur à rester captivé au livre. J’aime bien que chaque volume contienne une petite section d’illustrations, d’esquisses et de concepts visuels. En voici quelques-uns :

3_art

La conclusion :
J’attends avec impatience les volumes 4 et 5. Je recommande cette série à tout le monde. L’histoire est prenante et remplie de mystère. La maison de la famille Locke cache beaucoup de secrets à découvrir. Cette lecture ne s’adresse pas à un public trop jeune puisque le premier volume est assez sanglant (environ pour les 15 ans et plus). C’est une très belle édition imprimée en couleur sur papier glacé. Aussi, si vous préférez avoir vos comics books en version digitale, cette série est disponible sur le site de Comixology (c’est un genre d’iTunes, mais pour les comics books). Mais je préfère cette série en édition papier vu la qualité des livres.

Fortement recommandé, vous ne le regretteriez pas

Points positifs :

  • Histoire accrocheuse
  • Visuel très beau
  • Pages bonus d’illustration
  • Qualité d’impression

Points négatifs :

  • Rien

Fiche technique :

  • Écrit par Joe Hill
  • Illustration par Gabriel Rodriguez
  • Publié par IDW (commencé en 2008)
  • Style : Horreur et fantaisie
  • Version anglaise
  • Entre 152 et 160 pages
  • 20 $ par volume (on peut trouver la série moins cher en version digitale sur Comixology)

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.