Pokémon : Évolutions Symphoniques, « Gotta Catch ‘em* All » (*les notes musicales)…

Avant de parler du concert, je dois remercier Nintendo Canada et Julie Gagnon (et son équipe) pour l’invitation à assister au concert. Alors, MERCI! MERCI! MERCI de l’invitation, j’ai grandement apprécié ma soirée!

Le concert Pokémon : Symphonic Evolutions était de passage à Montréal dimanche soir (30 août 2015) à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Après le succès des trois éditions de The Legend of Zelda : Symphony of the Goddesses, c’est au tour des Pokémon d’avoir son concert symphonique qui se promène dans plusieurs villes dans le monde jusqu’en 2016.

Le concert a commencé avec une belle attention de la part de la chef d’orchestre Susie Benchasil Seiter. Elle a lancé une Pokéball (un ballon) et elle a dit « Montreal, I choose You » (OK, elle le fait surement durant chaque ouverture du concert). Le public de la Place des Arts était déjà conquis. Par la suite, il y a eu une courte présentation du programme de la soirée avec la chef d’orchestre et le producteur Jeron Moore (le même producteur que The Legend of Zelda : Symphony of the Goddesses). Il a brièvement dit que le concert sera joué en ordre chronologique, donc, de Pokémon Blue/Red/Yellow à Pokémon X/Y. Il a ensuite fait quelques blagues en disant de faire attention aux gens qui étaient en costumade de Team Rocket, ils sont dangereux. Et, le spectacle a commencé… (En gros, l’orchestre a joué 3 morceaux de chaque jeu excluant les remakes)

Orchestre Pokémon

L’orchestre se prépare au concert!

  1. “Overture” (Pokémon series)

Pokémon Red/Blue/Yellow

  1. “Pallet Town”
  2. “Prepare For Trouble” (Rocket Hideout)
  3. “Born to Be a Champion”
    1. “Battle! (Trainer)”
    2. “Victory! (Wild Pokemon)”
    3. “Battle! (Gym Leader Battle)”
    4. “Final Battle! (Rival)”
    5. “Hall of Fame”

Pokémon Gold/Silver/Crystal

  1. “Ecruteak City”
  2. “Songs of the Towers”
    1. “The Dance of Ecruteak”
    2. “Bell Tower”
    3. “Burned Tower”
  3. “…”
    1. “Dragon’s Den”
    2. “Battle! (Champion)”

Pokémon Ruby/Sapphire/Emerald

  1. “Ancients of Hoenn”
    1. “Cave of Origin”
    2. “Battle! (Regirock/Regice/Registeel)”
  2. “Falling Ashes” (Route 113)
  3. “End of the Road”
    1. “Victory Road”
    2. “Ending Theme”

Pokémon Diamond/Pearl/Platinum

  1. “Dreams and Adventures” (Introduction)
  2. “Routes of Sinnoh”
    1. “Route 201 (Day)”
    2. “Route 206 (Day)”
    3. “Route 209 (Day)”
  3. “The Lake Guardians” (“Battle! (Azelf/Mesprit/Uxie)”)

– Entracte –

  1. “Pokémon Center” (Pokémon, la série animée)

Pokémon Black/White

  1. “The Day I Became King”
    1. “Coronation Day”
    2. “Title Screen”
    3. “The Pokémon League”
    4. “Route 10″
  2. “N-Counter”
  3. “N’s Castle”
  4. “Decisive Battle! (N)”
  5. “Farewell”

Pokémon X/Y

  1. “An Eternal Prison”
  2. “Welcome to Kalos”
    1. “Kalos Region Theme”
    2. “Vaniville Town”
  3. “Professor Sycamore”
  4. “Friends, Fights & Finales”
    1. “Friends Forever”
    2. “Battle! (Gym Leader)”
    3. “I’ll Go With You”

– Rappel –

  1. “Gotta Catch ‘Em All” (Pokémon, la série animée)
  2. “KISEKI” (Pokémon X/Y)

Je dois avouer que je ne suis pas le plus grand amateur de la franchise Pokémon. J’ai beaucoup joué à la version Red/Blue et Gold étant jeune, mais il y a eu un long laps de temps avant que j’y rejoue (à partir de Pokémon X). Donc, la majorité des pièces m’étaient inconnues. Cependant, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce spectacle symphonique. Ce genre de musique (symphonique et épique) peut venir chercher beaucoup d’émotions sans même connaître le contexte.

Le spectacle était assez bien balancé pour faire voyager le spectateur dans diverses situations. Que ce soit des combats, des moments plus tranquilles (déplacement) ou encore des moments de narrations, la musique de Pokémon raconte beaucoup sur ce qui se passe. Et, l’interprétation symphonique avec un tel orchestre (plus de 90 musiciens) était assez magique et merveilleuse! À plusieurs moments, j’avais des frissons quand j’entendais la musique.

Comme je le mentionnais plus haut, le concert était présenté de façon chronologique, alors, il y a eu une belle évolution (jeu de mots facile) au niveau de la musique et du visuel des jeux. Pour agrémenter le spectacle, il y avait un écran qui présentait les moments où la musique était tirée. Sinon, c’était un plan de caméra sur quelques musiciens. L’enrobage visuel était très similaire à ce qui était présenté à The Legend of Zelda : Symphony of the Goddesses. C’est un peu normal puisque c’est le même producteur et créateur sur ce projet. La comparaison entre les deux produits peut se faire facilement (un concert symphonique sur une franchise de jeu vidéo avec des extraits desdits jeux). Par contre, il a eu peu de blabla durant le spectacle (seulement pour l’introduction et le rappel). Je trouve que c’est mieux comme cela, ça coupe moins l’expérience du concert. Je ne sais pas si c’était comme ça pour le troisième concert de Zelda que je n’ai pas vu, mais il y avait une présentation de chaque morceau pour le premier et le second concert de Zelda. Alors, pour éviter les blablas inutiles, les noms des pièces et des jeux étaient inscrits à l’écran.

Cependant, je dois soulever un petit bémol à ce sujet. J’aime bien le fait de présenter les jeux, mais c’est plutôt la décoration à l’entour qui m’a déplu un peu. Puisque les jeux ne sont pas présentés en plein écran, il y a des arrière-plans vidéo (semi-statique) qui sont présentés derrière le jeu. C’est justement ça que je trouve dommage de ne pas avoir exploité suffisamment. Au lieu de présenter un approximatif de la version réelle de l’environnement du jeu, je crois qu’il aurait été plus intéressant visuellement d’exploiter l’univers de Pokémon qui est si riche.

Sinon, un autre léger point négatif, ce sont les plans de caméra sur les musiciens. Je ne sais pas comment c’était filmé (je n’ai pas vu de caméraman), mais les images étaient un peu tremblotantes et les mouvements de caméra n’étaient pas si fluides (comme si c’était contrôlé numériquement par un logiciel). Mais bon, ce n’est pas un énorme irritant puisque le concert et la musique étaient géniaux.

Un aspect du spectacle que j’ai bien aimé, c’est de voir l’évolution graphique des jeux (de la Game Boy à la Nintendo 3DS). C’est quand même fou de voir que les jeux se ressemblent énormément et que le plus grand changement visuellement a été fait à partir de Pokémon X/Y. Oui, le graphisme a évolué, mais ça n’a été que des ajouts et des détails supplémentaires.

Il y avait beaucoup d’ambiance dans la salle Wilfrid-Pelletier et le public a semblé heureux et excité d’entendre cette évolution symphonique. À plusieurs moments, la foule a réagi fortement, par exemple quand l’extrait vidéo a montré un combat contre un Pokémon légendaire et que le joueur réussit à le capturer! Sinon, avant le concert et durant l’entracte, il y avait le jeu-questionnaire « Who’s That Pokémon » où le public a participé à haute voix en nommant les Pokémon… surtout au moment où c’était Pikachu!

Quiz : Who's That Pokémon?

J’ai été beaucoup étonné de la durée du concert, le premier acte a duré plus ou moins une heure (de Pokémon Blue/Red/Yellow à Pokémon Diamond/Pearl/Platinum). Et, le second acte (Pokémon Black/White et Pokémon X/Y) avec le rappel et l’ovation a duré plus ou moins 45 minutes.

Le moment fort de la soirée a été le rappel. Pour cette partie, la chef d’orchestre et le producteur se sont adressés au public. Jeron Moore a dit que « c’est rare pour le public de pouvoir chanter durant un concert symphonique ». La foule a explosé de joie puisque c’est la chanson thème de la série animée (Gotta Catch ‘Em All) qui allait être jouée. Jeron Moore a aussi introduit la dernière chanson (le second rappel) qui a été Kiseki, une chanson provenant des jeux Pokémon X/Y et qui a des paroles. Mais puisque cette dernière est moins connue du public, les paroles ont été projetées sur l’écran.

Et, la magie a commencé… les premières notes de Gotta Catch ‘Em All ont été jouées, la chef d’orchestre Susie Benchasil Seiter s’est tournée vers le public et elle a commencé à diriger la foule comme si elle dirigeait son orchestre. C’était hallucinant à entendre, tant d’amateurs qui étaient réunis dans la même salle pour chanter cet hymne. L’orchestre a joué la version étendue de la chanson thème et le fait que la chef d’orchestre s’est retournée vers le public, ça a aidé à savoir quand chanter.

Bref, le concert Pokémon : Évolutions Symphoniques a été merveilleux, magique, je manque de qualificatif pour décrire comment c’était bon. Si le spectacle a énormément de succès, je crois bien qu’un second concert sera créé et présenté dans les années à venir. Surtout que le producteur Jeron Moore a dit que si vous (le public) en demandiez plus après le rappel, qu’il faudrait revenir pour le second arc musical. Déjà un second concert en préparation???

Sur ce, je m’en vais jouer à Pokémon X!

Encore une fois, merci Nintendo Canada et Julie Gagnon (et son équipe) pour le billet.

Laisser un commentaire