Le 6 octobre avait lieu à la Casa del Popolo le lancement de la programmation de la maison de disque (label) MCM (Multiple Chord Music) spécialisée dans le jazz indépendant à Montréal. MCM a été fondé en 2011 par Gabriel Vinuela et Alex Lefaivre. Depuis, le label a grandi et plusieurs artistes se sont joint à cette aventure.

Multiple Chord Music : Site webFacebookTwitter –  Soundcloud

 

Dans le cadre de l’OFF Festival de Jazz de Montréal, MCM a présenté un aperçu de tous ses artistes. Dans ce spectacle, neuf artistes ont monté sur scène pour jouer quelques pièces.

Avant de commencer à parler des artistes, je dois dire que je ne suis pas un fin connaisseur de ce genre de musique. J’apprécie le jazz, mais ce n’est pas la musique que je préfère ni ce que j’écoute régulièrement. Une chose est sûre, c’est que ce sont tous d’excellents musiciens qui sont impressionnants à entendre. Ça donne beaucoup le coup de découvrir ce qui se fait dans le jazz indépendant à Montréal.

MCM : Le programme de la soirée était assez varié et très chargé

8:00-8:20: Marjorie Fiset
8:30-8:50: Frédéric Alarie
9:00-9:20: Mark Nelson’s Sympathetic Frequencies
9:30-9:50: Annie Dominique Quintet
10:00-10:20: Jason Stillman Quartet
10:30-10:50:Rachel Therrien Quintet
11:00-11:20: Andy King Group
11:30-11:50: Tertio
12:00-12:20: Parc X trio

 

Marjorie Fiset

C’était la principale raison pour assister à ce concert. Il y a deux semaines, je l’avais vu au LABO (Taverne Jarry) et j’avais grandement apprécié sa musique. Je ne sais si c’est la calibration du son dans la salle ou bien c’était voulu, mais j’ai eu l’impression que les chansons interprétées avaient une sonorité et un rythme qui étaient un peu plus jazz. Malheureusement, Marjorie Fiset a seulement joué trois chansons (c’est dû à un retard dans la programmation). Encore une fois, j’ai beaucoup apprécié ce que j’ai entendu. Cette prestation était à l’opposé de toute la soirée puisque c’est les seules chansons qui étaient chantées et qui étaient plus folk. Alors, j’ai trouvé que c’était eux qui se sont démarqués le plus de la soirée.

Site WebBandcampFacebookTwitterYouTube

Frédéric Alarie

C’est un duo composé d’une contrebasse et d’une trompette. C’était une expérience assez étrange puisqu’il y avait une grande recherche sonore et expérimentale. Les sons qu’ils produisaient, c’est quelque chose que je ne pouvais pas m’imaginer possible sur ces instruments. Frédéric Alarie a toute une technique pour jouer de la contrebasse, on sent qu’il maîtrise son instrument. Pour la trompette, des fois, il faisait des « loops » sonores pour créer des ambiances à la musique (des sons de souffle). Je dois dire que je n’ai pas tant aimé ce que j’ai entendu, c’était un peu trop étrange à mon goût, mais je dois souligner les efforts techniques et la recherche musicale de ce duo.

Site WebFacebook

Mark Nelson’s Sympathetic Frequencies

Mark Nelson’s Sympathetic Frequencies est un quatuor formé par le batteur Mark Nelson. Le groupe est constitué d’un saxophoniste, d’un bassiste, d’un claviériste et d’un batteur. C’était très agréable à entendre. Par contre, la présence sur scène était un peu décevante. Je me questionne à savoir si le saxophoniste jouait un rôle ou bien il était vraiment fatigué (un air de « je veux dormir » et il tenait son saxophone comme un oreiller quand il ne jouait pas). Quand c’était le moment de jouer, il était dedans à fond. Par contre, le batteur et le bassiste étaient intenses. La partie saxophone semblait complexe et éprouvante à jouer, mais il a toute une technique.

Site WebBandcampFacebook

Annie Dominique Quintet

Ce groupe formé par Annie Dominique est composé d’un saxophone, d’un trombone, d’un clavier, d’une contrebasse et d’une batterie. Leur musique était vraiment magnifique à écouter. J’ai bien aimé que chaque membre ait eu un solo.

Site WebFacebookTwitterSoundcloud

Jason Stillman Quartet

Bien que les autres membres de Jason Stillman Quartet n’ont pas pu venir, il a eu d’excellents remplaçants (d’autres musiciens de la soirée). Il y avait une belle complicité entre eux. C’était plaisant à entendre et à voir. Le batteur a fait un solo complètement fou. À la fin de la prestation, c’était le groupe que j’avais préféré dans les cinq premiers groupes.

Site WebFacebookTwitterSoundcloud

Rachel Therrien Quintet

Rachel Therrien (à la trompette) était accompagnée d’un saxophoniste, d’un claviériste, d’un bassiste et d’un batteur. C’était assez impressionnant à entendre, même si j’ai trouvé le son un peu trop fort.

Site WebBandcampFacebookTwitter

Andy King Group

Composé d’un trompettiste, d’un saxophoniste, d’un guitariste, d’un bassiste et d’un batteur, Andy King Group a un son jazz avec un peu de blues. C’était bien bon. Si le groupe précédent était bruyant, celui-ci l’était encore plus. La guitare, la basse et la batterie étaient assez intenses et très rapides. Parfois, c’était chaotique puisque chacun finissait par s’enterrer. Mais, c’était assez plaisant à écouter.

Site WebBandcampFacebook

Tertio

Tertio est constitué d’un guitariste, d’un trompettiste, d’un claviériste et d’un batteur. Ce groupe a été mon préféré de la soirée (un peu plus haut que Jason Stillman Quartet). Comme le précédent groupe, eux aussi étaient très bruyants, mais c’était un peu moins chaotique, même si la trompette finissait par enterrer la guitare. Tertio propose une musique jazz avec des notes de blues. Ce que j’ai entendu, c’est ce qui se rapproche le plus de la musique que j’aime.

Site WebBandcampFacebookSoundcloud

Parc X trio

Ce groupe est formé par Gabriel Vinuela et Alex Lefaivre, les deux fondateurs de MCM. Il y a une très belle harmonie musicale entre le claviériste, le bassiste et le batteur. C’était juste parfait à tous les niveaux (niveau sonore, harmonie, musique, etc.)

Site WebBandcampFacebookTwitter

Laisser un commentaire