David Haller, aussi connu sous le nom de Legion, est un jeune homme troublé qui est possiblement plus qu’un simple humain. Diagnostiqué comme étant schizophrène, il a passé des années à faire le va-et-vient dans les hôpitaux psychiatriques, mais après une étrange rencontre avec un autre patient, il se voit confronté à la possibilité que les voix et les visions qui l’affligent puissent bien être réelles…

D’entrée de jeu, nous sommes présentés à un superbe montage sur la vie de David, de sa naissance jusqu’à aujourd’hui, dans une salle, accompagné de ce qui semble être une paire de détectives, où il se livre à un interrogatoire sur les événements incompréhensibles qui se sont produits à l’hôpital psychiatrique. Le récit se dévoile tels un casse-tête, une pièce à la fois et dans le désordre, telle la psyché d’un schizophrène. Peu à peu, une lueur transperce la folie et dévoile le talent du protagoniste, celui-ci serait un télépathe… Le scénario est très bien ficelé et même s’il est différent de la bande dessinée, son ambiance est respectée.

La réalisation est sublime, de la composition de plans au rythme des scènes, en passant par la palette de couleur utilisée et la musique. Bien que certaines scènes misent sur les effets spéciaux, la majorité d’entre elles brillent grâce aux angles des caméras et à l’éclairage qui apporte un effet hallucinant, le tout complémenté d’une trame sonore magnifique qui désoriente le spectateur.

Dan Stevens est superbe dans le rôle de David Haller et plus l’épisode avançait plus je lui trouvais des ressemblances avec la version du personnage que l’on a pu voir dans X-Men Legacy, même les cheveux. Rachel Keller donne une performance convaincante dans le rôle de Sydney Barrett, à ne pas confondre avec le guitariste de Pink Floyd dont la musique a inspiré plusieurs scènes, une jeune femme qui refuse qu’on lui touche. Selon moi, c’est Aubrey Plaza qui vole la vedette avec son incarnation de Lenny “Cornflakes” Busker, l’impossible optimiste qui deviendra l’amie de David et bien plus encore… Les autres personnages sont tout aussi bien incarnés, mais les nommer gâcherait la série à ceux qui ont lu la bande dessinée.

Je recommande fortement l’épisode à n’importe qui sait apprécier le cinéma peu orthodoxe, les méandres de la maladie mentale, les superbes compositions visuelles et la musique quelque peu psychédélique. La meilleure adaptation d’un titre des X-Men depuis X2. (Deadpool ne compte pas, il n’est pas un X-Men.)

Legion est diffusé sur FX le mercredi à 22h00.

Legion – s01e01 – Chapter 1

  • Réalisation: Noah Hawley
  • Scénario : Noah Hawley
  • Interprètes : Dan Stevens, Rachel Keller, Aubrey Plaza, Hamish Linklater, Bill Irwin, Amber Midthunder, Katie Aselton, Jean Smart
  • Science-Fiction, Drame, Suspense Psychologique
  • États-Unis
  • 60 min
  • Anglais
  • http://www.fxnowcanada.ca/shows/legion/
  • 8 février 2017
[Découverte TV] Legion
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • La musique
  • La composition visuelle
Les moins
  • Le faux plan séquence
  • ...
4.0Note Finale

Laisser un commentaire