Cette fin de semaine se déroulait pour la première fois le Colloque International sur l’Histoire du Jeu. Mais qu’est-ce que c’est que le CIHJ? C’est le premier événement dédié à la recherche sur l’histoire du jeu. Le thème général était «Construire, raconter et travailler avec l’histoire», mais chaque journée avait un thème un peu plus spécifique.

La première journée du colloque fut dédiée à comment «Raconter l’histoire», c’est-à-dire certaines origines des jeux vidéo ou encore l’histoire de jeux européens, de leurs débuts à aujourd’hui. La seconde journée a été sur comment «Travailler avec l’histoire». Donc, il a été beaucoup question de préservation du patrimoine des jeux. Finalement, la dernière journée a été consacrée à «Construire l’histoire». Il y a eu un historique de l’évolution esthétique du jeu et comment faire de la recherche du l’histoire du jeu.

Après chaque panel, table ronde ou discours d’un conférencier, il y avait une séance où que le public fût invité à poser des questions. C’était intéressant de voir ce que les autres personnes avaient à dire sur le sujet qui venait d’être expliqué.

L’événement s’est déroulé à la Grande Bibliothèque. Ce colloque a réuni une grande variété de chercheurs dans divers domaines comme l’archéologie des médias, la préservation, la muséologie et la mise en forme de l’histoire. Il y a aussi eu un panel regroupant des membres de l’industrie du jeu.

En parlant avec un des organisateurs, Carl Therrien, il nous a dit que ce genre de colloque a lieu au deux-trois ans. Donc, il y aura surement une seconde édition. Il nous a aussi mentionné qu’ils ont eu beaucoup de demandes pour différents panels et que le CIHJ pourrait faire un colloque dédié à Montréal (et le Québec).

Les organisateurs nous ont dit que les divers panels allaient être disponibles sur le web. Dès qu’elle le serait, nous vous mettrons les liens dans les différents articles.

http://www.history-of-games.com/fr/home/

 

Les autres articles sur l’événement:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.