Vous connaissez la légende de Spirit Lake ? Cette légende amérindienne dit que le soir, durant certaines périodes de l’été, des fantômes flotteraient au dessus du lac. Cependant, il y a, dans un autre ordre d’idée, de nouvelles légendes qui émergent des Chalets Spirit Lake: plusieurs artistes y font un séjour durant leur passage en région.

Alain Héroux fait parti de ceux-ci et j’ai eu l’immense plaisir d’assister à son lancement en tout intimité aux chalets Spirit Lake.

La soirée était animée par nul autre que La Sorteuse Chronique, Vanessa Chandonnet. Mme Chandonnet nous réservait toute une soirée qui, malgré la pluie qui s’est arrêtée tout juste avant le spectacle, a su attirer trente six invités.

En première partie, c’est un jeune et talentueux auteur, compositeur, interprète du nom de Morgan Jacob qui a enchanté la foule avec ses compositions. L’Amossois de 15 ans a su capter l’attention de la foule avec ses chansons.

M. Héroux est venu nous présenter son album Little Angel, seul, pour nous faire partager ce qu’il veut véhiculer comme message: « Je ne suis sûrement pas le meilleur guitariste ou chanteur, mais pour vous raconter mon message, je suis le mieux placé! » nous a avoué l’artiste pancanadien.

Chantées avec beaucoup d’émotions, M. Héroux hypnotisait la foule à chaque chanson, pour les faire revenir « conscient » entre chacun d’elle avec un brin d’humour et les replonger aussitôt dans son univers.

Little Angel est un album où l’on parle des vrai choses, où on y traite de plusieurs sujets différents dont les dépendances; l’intimidation et l’espérance et M. Héroux s’inspire de moments qu’il a lui-même vécus ou de ceux de membres de son entourage, le tout, en toute simplicité.

J’ai eu la chance de terminer la soirée autour d’un feu avec M. Héroux qui, à la demande de tous, a repris sa guitare et nous a jouer quelques chansons sur lesquelles nous chantions les bouts de paroles que nous avions en mémoire. Il est très près des gens qu’il rencontre et sait s’entourer des bonnes personnes.

Cette soirée n’avait pas seulement lieu pour le lancement: le montant amassé avec les entrées a été remis à La Maison Mikana, un maison de transition pour femme. Un montant de 720$ leur a été remis.

(désolé pour la piètre qualité des vidéos, tel un novice, j’y allait pour prendre des photos et je n’ai pas apporter de trépied)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.