A Hard Day était/sera présenté le :

  • 20 juillet 2015 à 17 h 15 au Théâtre Hall
  • 3 août 2015 à 12 h 30 à la salle J. A. de Sève

C’est les funérailles de la mère du détective Ko Gun-soo. Pour une raison X, il a dû quitter les funérailles. Sur son chemin du retour en tentant d’éviter un chien, il rentre dans une personne. Pour ne pas être incriminé, il décide de mettre le cadavre dans son coffre arrière. On peut voir qu’il n’est pas un policier très réglementaire, non? Quelques coins plus loin, il y a un barrage policier (pour l’alcool au volant). Le détective Ko est un peu stressé parce qu’il a bu de l’alcool aux funérailles et qu’il a un corps dans sa valise. Au barrage, ils trouvent Ko suspect et ils sont prêts à l’arrêter (alcool et voiture accidentée). Il peut repartir après que son identité a été vérifiée. C’est alors qu’il prend la décision de cacher le mort avec sa défunte mère dans le cercueil. Que peut-il arriver de plus pire? Ah oui, les affaires internes fouillent et trouvent beaucoup d’argent dans son bureau. Par la suite, quelqu’un sait ce que le policier Ko a fait et il tente de le faire chanter. Pour quelles raisons?

A HARD DAY 1

Il y a de ces films où que l’on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Ce n’est pas le cas, A Hard Day a livré exactement ce à quoi je m’attendais. C’est-à-dire des situations absurdes et inimaginables qui empirent de plus en plus où le détective Ko finit toujours par trouver une solution parfois exagérée et de l’action. Ce fut 111 minutes de plaisir, de rigolade et d’intrigue. L’humour n’est pas tant présent, c’est vraiment les situations dans lesquelles le détective Ko se retrouve qui sont drôles. Il y a un juste équilibre entre l’humour noir et l’action (quelques combats et quelques poursuites qui sont parfaitement réalisés).

Chaque fois où l’on croit que Ko est descendu au plus profond de ses problèmes, un événement vient changer la donne. Le film prend une tout autre tangente lorsque le détective Ko reçoit des menaces et du chantage. Je ne m’attendais pas trop à ce changement puisque tout ce qui précède était assez irréaliste. J’ai de la difficulté à croire que quelqu’un aurait l’idée de cacher un mort avec sa défunte mère. En même temps, qui va penser à aller chercher dans un tel endroit improbable. C’est à ce moment (le chantage) que le film revient plus terre-à-terre avec des situations moins loufoques, quoiqu’il y ait des trucs assez surréalistes que je ne gâcherais pas. Lee Sun-kyun (detective Ko) et Cho Jin-woong (Park Chang-min, celui qui fait du chantage) offrent une belle rivalité à l’écran.

A HARD DAY 3

Le scénario est hallucinant, pareil pour la réalisation. Dès le début, l’attention du spectateur est acquise en nous envoyant beaucoup de revirements de situations inattendus. Bien que le jeu des comédiens soit exquis, c’est le scénario qui vole la vedette dans ce film.

Bref, A Hard Day est un excellent film qui ne se prend pas trop au sérieux. Ce film vaut absolument la peine d’être vu, ça démontre assez bien le talent du cinéma coréen. A Hard Day rejouera le 3 août à la salle J. A. de Sève.

A Hard Day

  • Titre original : 끝까지 간다 (Kkeutkkaji Ganda)
  • Réalisation : Kim Seong-hun
  • Scénario : Kim Seong-hun
  • Interprètes : Lee Sun-kyun, Cho Jin-woong, Shin Jung-geun, Jung Man-sik
  • Compagnie : Kino Lorber
  • Thriller, Policier
  • Corée du Sud
  • 2014
  • 111 min
  • HD
  • Coréen avec sous-titres anglais
  • Première Canadienne
    • 20 juillet 2015 à 17 h 15 au Théâtre Hall
    • 3 août 2015 à 12 h 30 à la salle J. A. de Sève

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.