Kickboxer : Vengeance a été présenté le 14 juillet 2016 dans le cadre du Festival Fantasia.

Eric Sloane, un champion de kickboxing, tombe au combat après avoir affronté le champion thaï Tong Po. Son frère Kurt qui était son partenaire d’entrainement a été très chamboulé par la mort de son frère. Il décide d’aller affronter l’assassin de son frère. Après un échec lamentable, Kurt suivra un entrainement rigoureux de l’ancien entraineur de son frère.

 

Kickboxer : Vengeance est un remake du film original (1989) de Mark DiSalle et David Worth qui mettait en vedette Jean-Claude Van Damme. Je n’ai pas souvenir d’avoir vu l’original, alors je suis sûr qu’il y a plusieurs références que je n’ai pas comprises. À noter qu’une suite est déjà en préparation.

Dès les premières minutes, on se rend compte que ce n’est pas un film avec des acteurs, mais bien avec des maîtres d’arts martiaux (ou des armoires à glace). Ça paraît énormément puisque George Saint-Pierre est encore plus mauvais acteur que dans Captain America : Winter Soldier. Au moins, il n’est pas le personnage principal et il n’a pas un grand rôle. Alan Moussi et Jean-Claude Van Damme sont un peu mieux, cependant ce n’est rien d’extraordinaire. C’est aussi dû à un scénario de faible qualité. Il y a aussi Dave Bautista qu’on a pu voir dans Guardians of the Galaxy. Je crois que son personnage doit avoir dit 5 ou 6 mots dans tout le film.

Ce qui est intéressant à voir de ce film, c’est les scènes de combat qui sont parfois violentes et brutales. Quoique celles-ci auraient pu être mieux tournées et ça aurait porté le film à un autre niveau. Il y a une scène en particulier qui aurait pu être un fantastique plan-séquence. Malheureusement, ça n’a pas été le cas. Sinon, il y a la scène où Alan Moussi se bat contre plusieurs adversaires à dos d’éléphant qui est particulièrement amusant à voir.

Comment mentionné, le scénario n’est pas très fort. Il est même cliché à plusieurs moments et ça se reflète dans les dialogues qui sont un peu ridicules, mais il y a une touche d’humour pour faire passer la faiblesse des répliques. L’histoire en parallèle aux combats n’a pas de réel ajout au scénario. Il y a une histoire d’amour et policière qui ne mènent nulle part. Le film se déroule principalement en anglais, mais il y a quelques scènes en thaï. Il y a une chose d’intéressante, c’est la manière dont les sous-titres sont présentés. C’est très dynamique et ils ont été intégrés au film (et non ajouté en bas de l’écran).

Bref, Kickboxer : Vengeance n’est pas un excellent film, mais il reste que c’est divertissant si l’on ne porte pas trop d’attention aux détails. La majorité du temps, les combats sont corrects, mais je trouve cela toujours dommage qu’il y est une surutilisation des ralentis et des reprises de certains coups dans une chorégraphie de combats. Le générique de fin risque de plaire aux amateurs du film original avec une reprise de la danse de Jean-Claude Van Damme par Alan Moussi.

 

Kickboxer : Vengeance

[Fantasia 2016] Kickboxer : Vengeance de John Stockwell – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Certains combats
  • Les caméos
  • ...
Les moins
  • Certains combats
  • Le scénario et les dialogues
  • Les « acteurs »
2.5Note Finale

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.