Après la projection d’As The Gods Will, Takashi Miike était présent pour un second Q&A. Voici un compte-rendu du Q&A (à noter qu’il n’a pas toujours répondu parfaitement aux questions du public) :

  1. Est-ce que c’est une réponse à Battleroyal ?
    • Takashi Miike a été influencé par ce film. Il n’a pas voulu dépasser ce maître, mais vivre le même genre d’expérience.
  2. Comment a-t-il créé visuellement les différents jeux ?
    • Takashi Miike a utilisé diverses techniques (CGI, Stop-motion, 3D, animation). Il a aussi travaillé avec plusieurs créateurs dont chacun a des compétences particulières pour donner une personnalité aux jeux.
      Pour les voix, il a travaillé avec des idoles et des acteurs de haut niveau.
      À la base, Miike a voulu faire de ce long métrage un film pour enfants. C’est de là que l’idée des billes rouges est venue. Mais, ce n’est pas possible pour les enfants. Ce n’est pas possible tout de suite.
      Il est très reconnaissant que le public de Fantasia a participé (taper des mains) lors du jeu Kagome Kagome. C’était une première pour lui.
  3. Si Dieu ne lui donnait qu’un film à faire, lequel ferait-il ?
    • Il n’y a pas de genre en particulier. Il a donné comme exemple que dans la comédie, il y a de la tristesse. Il travaille sur un téléfilm pour les fillettes de 3 à 8 ans. Mais ce ne sera pas possible de le présenter à Fantasia (Nicolas Archambaut, programmateur à Fantasia, a dit qu’il va voir ce qu’il peut faire).
  4. Comment Takashi Miike fait-il pour réaliser autant de films avec tant d’énergie ?
    • C’est la vitesse habituelle que le réalisateur a, soit au moins deux films par année. Il est toujours ouvert à toutes les opportunités si le budget de production est là. Il ne sait jamais quel genre de film il va réaliser et il ne sait pas si cela va être profitable.
      Il a mentionné qu’il a trois enfants et il doit payer leurs frais de scolarités. Il doit être un bon père pour ses enfants !
  5. Quelles étaient les inspirations pour ce film ?
    • L’idée vient du manga original. Néanmoins, il a ajouté quelques idées avec les producteurs et les scénaristes pour faire ce manga plus intéressant.
  6. Est-ce qu’As The Gods Will aura une suite ?
    • Malheureusement non ! Takashi Miike a la mauvaise habitude de laisser le sentiment qu’il y aura une suite.
  7. … (Je n’ai pas compris la question)
    • C’est la représentation de dieux au Japon. Ils viennent de la nature ou toutes les choses/créatures vivantes.
      Il invite le public à venir au Japon et dépenser leur argent pour mieux comprendre l’univers japonais.
  8. Quelle est l’importance de la culture japonaise dans ses films ?

Il voudrait faire des films hollywoodiens afin de présenter des acteurs japonais. Il aimerait que des projets extérieurs (du Japon) viennent à lui.
Il aime utiliser ses forces japonaises pour les mettre dans ses nouveaux projets.
Avoir 30 ans, il aurait foncé vers Hollywood pour faire des films.

  1. Qu’est-ce que ses enfants pensent de ses films ?
    • Ses enfants sont maintenant adultes, alors ils comprennent ce qu’il fait. Mais c’est sa mère de 80 ans et les amis de sa mère qui ne comprennent pas toujours. Parfois, il se fait réprimander par sa mère : « Qu’est-ce que tu as fait? »
      À son retour au Japon, il va parler à ses enfants et à sa mère. Il leur dira que ses films sont appréciés à Fantasia même s’ils ne sont pas toujours compris au Japon.

Photo : Julie Delisle juliedelisle.ca

Laisser un commentaire