13716125_1075285345874286_4454067872407672782_nSamedi dernier, c’était un grand jour ! Le célèbre réalisateur Takashi Miike était enfin à Montréal. Pour l’occasion, le Festival Fantasia lui a remis un prix honorifique pour l’ensemble de sa carrière. Après la projection de Terraformars, il y a eu une courte séance de questions-réponses avec le réalisateur. Voici un compte-rendu du Q&A (à noter qu’il n’a pas toujours répondu parfaitement aux questions du public) :

  1. Quelles sont vos inspirations pour faire autant de genres cinématographiques différents ?
    • Pour Terraformars, c’est sa peur des coquerelles qui l’a inspiré malgré le fait qu’il aime les insectes. Étant donné que le CGI est très populaire de nos jours, Takashi Miike s’est donc inspiré de cette technologie pour faire ce film.
  2. Dans tous les films de Miike, il y a une signature bien spéciale. Cependant, il n’a jamais été scénariste pour ses films. Quelle est la relation entre Miike et les scénaristes ?
    • Pour Terraformars, il s’est basé sur le manga. Il aimait déjà cette œuvre avant d’y avoir travaillé. Il a voulu garder l’œuvre original intact même si c’est un condensé de l’histoire du manga.
  3. Est-ce qu’il y a un genre qu’il n’a jamais exploré ou qu’il préfère ?
    • Quand Miike fait un film, il ne pense jamais à un genre en particulier lors de sa création. Mais c’est lors de la réalisation qu’il doit y penser. Par exemple, pour Terraformars, ce n’est pas un film de science-fiction. C’est plutôt un film de Yakuza dans l’espace !
  1. Quels sont les prochains projets de M. Miike ? Et qu’est-ce qu’il aimerait réaliser ?
    • Il est en train de développer un projet pour des enfants de 3 à 5 ans en animation et en stop-motion. Il aimerait que ça lui prenne que 5 minutes de travail pour le réaliser. Sinon, il fait pour cet été un téléfilm pour les jeunes filles sur les idols. Terraformars a été tourné en 2015, il fera bientôt une comédie de Yakuza.
  2. Terraformars est un hommage à des œuvres de science-fiction ?
    • Oui, c’est un hommage à Blade Runner. Il essaie d’exprimer à sa manière ce qu’il a vu de ce film. Il a ajouté que même dans la parodie, il y a un hommage de fait.
  3. Comment a été faite la collaboration entre lui et Quentin Tarantino ? (Sukiyaki Western Django)
    • Il n’a pas travaillé avec lui comme réalisateur, M. Tarantino était un acteur pour son film. Il y a un respect mutuel entre les deux et même s’il n’a pas vraiment travaillé avec lui, il aimerait bien faire un projet avec lui.
  4. L’univers visuel de Terraformars est fantastique, comme le tout a été créé ?
    • Le design des personnages, des créatures et des environnements est tiré du manga original. Pour l’occasion, il a fait appel à des illustrateurs et designers pour conceptualiser les idées.
  1. Quel film a été le plus amusant à réaliser ?
    • Miike s’exclame en anglais : « well… let me see… » (La foule qui rit !)
      Il a toujours du plaisir au travail, peu importe le sujet. Il trouve l’amour envers le sujet et il essaie de plaire à tout le monde (acteurs, spectateurs, etc.). Son rôle en tant que réalisateur, c’est d’aimer son travail même s’il y a de l’amour et de la violence.
  1. Est-ce qu’il aimerait travailler avec d’autres légendes du cinéma japonais comme Kurosawa ?
    • Ils sont tous vieux ! (Malheureusement, je n’ai pas la suite de sa réponse.)
  2. Comment c’est de voir son film au Festival Fantasia après toutes ces années d’avoir eu des films présentés ?
    • Miike travaille depuis plus de 25 ans avec la même productrice et il a fait plus ou moins 100 films dans sa carrière. Alors, il est très honoré d’être enfin à Montréal et il a remercié le public d’être resté jusqu’à la fin !

Photo : Julie Delisle juliedelisle.ca

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.