Death Note : Light Up the New World a été présenté le 25 juillet 2017 dans le cadre du festival Fantasia.

10 ans se sont écoulés depuis les affrontements entre Kira et L. Le Death King est à la recherche du nouveau Kira, c’est pour cela qu’il ordonne à ses shinigamis de laisser donner leur Death Note sur Terre. De nouvelles morts suspectes recommencent sur Terre. Une équipe d’investigation, le Death Note Countermeasure Task Force, est dirigé par Ryuzaki, le successeur spirituel de L. Ils tenteront de démasquer qui se cache derrière cette nouvelle vague de mort, mais cette fois-ci six Death Note se retrouvent entre les mains d’êtres humains.

 

L’an passé quand j’avais vu la bande-annonce de Death Note : Light Up the New World à Fantasia, j’étais bien excité par ce que le film promettait. Néanmoins, après avoir vu Death Note, Death Note : The Last Name et L : Change the World, j’avais de grands doutes et de grandes appréhensions sur ce nouveau film. Inventer du nouveau matériel comme dans le film de L, ça n’a pas porté ses fruits puisque c’était très mauvais et les deux films en live-action n’étaient pas très bons non plus.

Death Note: Light Up the New World est selon moi beaucoup plus intéressant que les trois films précédents. L’histoire, bien qu’elle soit complètement nouvelle et n’ayant aucun lien avec le contenu original, est somme tout assez intéressante et amusante. À certains égards, je dois dire que ce film me rappelait plus l’excitation que j’avais lorsque j’ai regardé la série animée. Le scénario est bien bâti pour nous raconter cette nouvelle histoire jusqu’au dénouement final où le scénario commence à se déconstruire. C’est comme le scénariste a voulu faire un gros suspens (cliffhanger) sans trop savoir comment l’apporter dans l’histoire. Après une heure et demie, on nous disait d’oublier ce qu’on pensait à propos du nouveau Kira et voici le vrai Kira. En plus, la scène finale n’a pas trop de sens. C’est comme si la porte était ouverte pour un prochain film (ou peut-être un lien avec la série de Netflix?). Tout ça fait que la fin devient beaucoup trop complexe pour rien. Outre la fin, l’histoire est bonne puisqu’on retrouve cette même dualité entre Ruyzaki vs Nouveau Kira & L vs Kira.

Comparativement aux premiers films, celui-ci est beaucoup mieux réalisé et filmé. Les effets spéciaux des shinigamis sont vraiment mieux et bien fait. Mais ce qui est dommage, c’est qu’on ne voit pas tous les shinigamis des six Death Notes. Aussi, ce qui est bien, c’est le retour des personnages de Misa (Erika Toda) et Ryuk. Il y a aussi un policier qui était présent avec L, Tōta Matsuda, qui revient. Évidemment, il y a des apparitions éclairs des Light Yagami et de L que je dois dire sont bien utilisées dans le film.

Bref, Death Note: Light Up the New World est beaucoup mieux que je l’aurais pensé et espéré. Malgré cela, la fin du scénario m’a fait complètement décrocher de l’histoire puisque c’était trop complexe pour rien. Au moins, le film est divertissant et bien fait! Est-ce que ça met fin à la saga de Death Note? J’espère parce que ça va commencer à être redondant déjà que ce film le soit un peu.

 

Death Note: Light Up the New World

[Fantasia 2017] Death Note : Light Up the New World de Shinsuke Sato – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Une bonne suite au matériel original
  • Retrouve la même excitation que lorsque j'ai regardé la série animée et lu le manga
Les moins
  • Une fin beaucoup trop complexe pour rien
  • Ouvrir la porte à une suite redondante?
3.5Note Finale

Laisser un commentaire