Mumon : The Land of Stealth a été présenté le 30 juillet 2017 dans le cadre du festival Fantasia.

La province d’Iga est terrifiante étant donné que ces habitants, des mercenaires-ninjas, sont considérés comme des bêtes sans pitié. C’est pour cela que Nobunaga Oda, le seigneur de guerre, n’a pas conquis ce territoire. Parmi les habitants d’Iga, il y a Mumon dont aucun portail ne peut résister (Mumon signifie littéralement « No Gate »). Mumon maîtrise l’art des ninjas, mais ce qui l’intéresse réellement, c’est l’argent. Un jour, Mumon tue un autre ninja. Ce qui aura pour conséquence de déclarer une guerre entre l’armée de Nobunaga et les ninjas de la province d’Iga.

 

Mumon : The Land of Stealth est un film de ninja combinant action, romance et comédie. L’humour est beaucoup présent de ce film. Avec plusieurs scènes assez niaiseuses, Mumon : The Land of Stealth nous raconte l’art d’être un ninja qui ne cherche qu’à s’enrichir. Par moment, j’ai eu l’impression de voir une aventure d’Astérix et Obélix où Iga est un territoire comme la Gaule et où les adversaires ont peur d’y entrer. La potion magique est remplacée par une soif combattive et monétaire.

L’histoire est en général très bien, il y a un bon équilibre entre l’action, la petite romance et les moments niaiseux. Le scénario semble simple au début, mais quand on comprend le revirement et d’où tout a commencé, ça rend le scénario un peu plus intéressant et réfléchi. L’humour vient donner un ton de légèreté à la guerre. Et elle est même présente dans les combats quand Mumon utilise ses habiletés de ninja. Ça donne des scènes divertissantes même si ce n’est pas de grands combats épiques. Les personnages sont attachants et idiots, c’est ce qui ajoute au charme de ce film. En même temps, le jeu des acteurs est un peu surjoué, mais ça marche avec le ton du film. Les effets spéciaux ne sont pas de haut calibre. Néanmoins, ils sont bien faits pour la qualité de ce film.

Bref, Mumon : The Land of Stealth n’est pas du grand cinéma, mais ça reste un film divertissant. Et c’est amusant des films de ninjas puisque ça change des films de samurais.

 

Mumon: The Land of Stealth

[Fantasia 2017] Mumon : The Land of Stealth de Yoshihiro Nakamura – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Les effets spéciaux
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Des personnages niaiseux
  • Des combats de ninjas amusants
Les moins
  • Un peu surjoué
  • Les effets spéciaux
3.5Note Finale

Laisser un commentaire