Museum a été présenté le 14 juillet 2017 dans le cadre du festival Fantasia.

Des meurtres horribles sont commis au Japon. Les cadavres sont placés ou arrangés de manières bien spécifiques. Qu’est-ce qui unit les différentes scènes de crimes? Tout laisse à croire que les meurtres sont orchestrés par un tueur qui a déjà été jugé coupable et qui a commis un suicide.

 

Après avoir vu la bande-annonce, j’étais vraiment curieux de voir ce thriller policier mettant en vedette un tueur aux allures de grenouille (un masque). Cependant, j’ai vite désenchanté plus que le film avançait.

L’histoire met en scène des meurtres horribles et choquants. Néanmoins, ça prend beaucoup de temps avant que le scénario assemble toutes les pièces du casse-tête qui, à un moment donné, devient assez prévisible et qui s’éloigne un peu de la trame narrative originale. J’aimais bien le lien qui unissait les différents crimes. Au début, chaque crime laisse sous-entendre un message et c’est ce qui les relie.

Par contre, je ne suis pas certain d’avoir saisi pourquoi le tueur à commencer à s’en prendre au détective et ça devient un truc plus personnel. Le scénario tente de mettre en place que le détective est un mauvais père. Mais quel est le lien avec sa femme qui est plus liée aux premiers meurtres? Les personnages sont un peu surjoués par moment. Par exemple, des petites crises (par le détective et le tueur) qui semblent fausses ou inutiles au déroulement de l’histoire. Le tueur a une personnalité éclatée et ça le rend intéressant par moment puisqu’il se définit comme artiste expressionniste. L’idée est bonne, mais au bout du compte, je n’ai pas trop aimé la façon dont il est interprété.

Bref, Museum est un film choquant, dégoutant et même traumatisant. Le début du film était intéressant et se tenait bien. Par la suite, ça a un peu dégénéré et j’ai fini par décrocher du film. Peut-être que les amateurs d’horreur vont plus apprécier que moi. C’était de trop!

 

 

Museum

[Fantasia 2017] Museum de Keishi Otomo – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les moins
  • Le lien entre les victimes (au début)
Les moins
  • Des meurtres trop horrible
  • Un tueur tordu
  • Un scénario qui s'égare
2.0Note Finale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.