Never Release My Fist a été présenté le :

  • Lundi 12 octobre à 17 h 30 au Cineplex Odeon Quartier Latin, Salle 17
  • Samedi 17 octobre à 17 h 00 au Cinéma du Parc 2

Never Release My Fist est un documentaire sur le groupe punk chinois SMZB. Au cours de ce documentaire, on suit le leader du groupe Wu Wei et le réalisateur s’entretient avec tous les membres qui ont fait et font présentement partie du groupe et de l’entourage de Wu Wei (les autres groupes émergents comme Play the Death, Subs, Angry Dog Eyes et No Pass). En 87 minutes, le réalisateur dresse un portrait général de Wu Wei et de son groupe. Le tout commence par les origines du groupe. Il y a un survol de l’enfance et de la ville Wuhan où a grandi Wu Wei. SZMB a commencé à faire des reprises de Nirvana, Led Zepplin et Dead Kennedys avant de faire son premier vrai spectacle en 1996.  Une chose qui m’étonne, c’est les influences comme Nirvana qui se sont rendues jusqu’en Chine. C’est là qu’on voit comme Kurt Cobain a été important dans l’histoire de la musique.

Never Release My Fist

À travers les entrevues, on découvre le côté contestataire de Wu Wei et les perturbations créées par la musique de SZMB, une musique qui dérange le gouvernement chinois et la police. Leur premier album a été publié en 2002 et le second en 2008, mais il y a eu de la censure dans les paroles. Ce qui a poussé Wu Wei à s’autoproduire. Même leur premier spectacle à l’extérieur de Wuhan a été annulé par le gouvernement. Tout ça n’a pas vraiment été expliqué. Le documentaire reste beaucoup plus en surface sur le sujet de la censure.

Never Release My Fist révèle avec des anecdotes les tensions qu’il y a eu dans le groupe et la personnalité contestataire de Wu Wei. Le documentaire raconte même les péripéties amoureuses de Wu Wei (ses deux mariages avec la batteuse Hu Juan et son mariage avec la violoniste américaine qui a joint le groupe).

Le documentaire Never Release My Fist dresse un portrait biographique et anecdotique du mouvement de punk en Chine. C’est seulement durant les 20 dernières minutes (environ) que le documentaire traite de l’aspect politique du mouvement punk. C’est ce qui m’a déçu un peu de Never Release My Fist, je m’attendais à découvrir plus sur ce genre musical et sur les tensions entre cette musique contestataire et les politiques du gouvernement. Bien sûr dans les propos de Wu Wei, il y a une critique de la société en Chine, mais ça n’explique pas vraiment d’où viennent les protestations. Selon Wu Wei, SMZB est un besoin pour la Chine et sa société.

Bref, en 16 ans d’existence, SMZB n’a pas eu de gloire ni d’argent, ce ne sont pas des héros, mais des gens qui veulent faire changer les choses en Chine. Never Release My Fist m’a fait découvrir un groupe et le mouvement punk chinois avec des archives des concerts et des entrevues. Cependant, je trouve que ce documentaire n’apporte pas de réponse aux problèmes. Ça ne fait que les étaler sans entrer en profondeur. Je trouve que le documentaire Never Release My Fist est quelque chose d’intéressant, mais ça n’a pas su satisfaire mes désirs d’en connaître plus sur ce genre musical en Chine.

 

Si vous voulez entendre et voir SMZB, sur YouTube, il y a le spectacle complet qui célèbre le quinzième anniversaire du groupe.

 

Never Release My Fist

  • Titre original : 绝不松开我的拳头 (Jué bù sōng kāi wǒ de quántóu)
  • Réalisation : Shuibo Wang
  • Documentaire, Musique, Activisme
  • Chine, Canada
  • 2015
  • 87 min
  • Cantonais (sous-titre anglais)
  • Présentation spéciale
  • nouveaucinema.ca/fr/films/never-release-my-fist
    • Lundi 12 octobre à 17 h 30 au Cineplex Odeon Quartier Latin, Salle 17
    • Samedi 17 octobre à 17 h 00 au Cinéma du Parc 2

Laisser un commentaire