Wacken 3D : The Movie a été présenté le :

  • Vendredi 9 octobre à 21 h 30 à l’auditorium Alumni H-110 (Université Concordia)

Wacken Open Air est LE festival de musique métal. C’est le plus gros  festival (en importance) qui rassemble une marée de gens (80 000 et plus) pendant trois jours dans la petite ville de Wacken en Allemagne. Le festival existe depuis 1990 et il ne fait que grandir d’année en année. Wacken Open Air est comme un pèlerinage en terre sainte pour les amateurs de musique métal. Les festivaliers viennent d’un peu partout pour venir écouter et voir leurs groupes favoris, faire du headbang et des moshpits et faire la fête. Wacken Open Air ressemble beaucoup à une colonie de vacances où les festivaliers apportent leur tente et leur nourriture pour la durée du festival. Sur les lieux, plusieurs installations sont à la disposition des festivaliers, comme des restaurants mobiles, des toilettes, des bouches, et même une piscine.

Ce documentaire fait l’éloge et brise certains préjugés de la culture métal. L’équipe de tournage s’est entretenue avec des artistes et des festivaliers. Chacun donne leur vision de cette culture et du festival Wacken. Comme intervenant, il y a :

  • 16_WackenLes fondateurs du festival
  • Henry Rollins
  • Mikkey Dee (Mötor Head)
  • Jef Waters (Annihilator)
  • Joakim Brodén (Sabaton)
  • Alice Cooper
  • Rad et Dr. Toxic (Dr. Living Dead!)
  • Biff Byford (Saxon)
  • Scott Ian (Anthrax)
  • Les membres de Ragnarok
  • Les membres de Trivium
  • Les membres d’Anvil

Entre les entrevues, le documentaire propose plusieurs performances des groupes qui ont participé à l’édition 2013, dont celles de Deep Purple, Anthrax, Motörhead, Alice Cooper, Rammstein, Henry Rollins, Annihilator, Trivium, Sabaton, Anvil, Cielu (Taiwan). C’est peut-être l’aspect qui n’a déçu le plus. J’aurais aimé en apprendre plus sur le festival et l’organisation. Je trouve que Wacken 3D : The Movie n’entre pas assez dans le côté « making-of » et « behind the scene ». Il y en a un peu au début du documentaire, mais c’est très rapide.

Ce film documentaire, c’est plus pour faire l’éloge du festival et de la musique. Pour plusieurs, la musique rend heureux. Le métal, c’est sain puisque ça fait sortir le méchant (un côté défouloir). Les amateurs de métal ne sont pas de dangereux tueur parce qu’ils écoutent de la musique qui a une sonorité violente et brutale. Un des artistes interviewés a dit que Wicken, c’est « a crazy audience, but peaceful ». Wacken Open Air est une expérience mémorable et magique selon les festivaliers.

Il y a trois choses qui sont frappantes dans le documentaire Wacken 3D : The Movie.

  1. Il y a des groupes qui perdurent d’année en année et qui sont toujours adulés comme Deep Purple et Alice Cooper. Même s’ils approchent les 70 ans, ils sont là pour donner un spectacle et faire vivre une expérience. Ils sont là pour amuser les gens, alors ils doivent être créatifs parce qu’il n’y a plus rien pour choquer les gens (selon Alice Cooper).
  2. Il y a un côté désolant à toutes ces activités festives. Le lieu du festival devient pendant trois jours une poubelle ouverte. C’est assez saisissant pour les cochonneries qui restent sur les lieux à la fin du festival. Je ne parle pas seulement de verres et de cannettes de bière, mais bien de tentes et de roulottes abandonnées et détruites.
  3. À la fin du documentaire, ça mentionne que l’édition suivante du Wacken Open Air est vendue à guichet fermé deux jours après la fin de l’édition présente. C’est assez fou, les gens achètent leurs billets sans même savoir qui sera présent.

Il y a une chose que j’ai aimé découvrir dans ce documentaire, c’est le Wacken Battle, une compétition où 29 pays s’affrontent sur scène. Le but est de faire découvrir les nouveaux groupes d’un peu partout. C’est une opportunité pour les groupes émergents et un lieu formateur.

Puisque j’ai vu le documentaire en ligne (Online Screener), je n’ai pas eu l’expérience totale du film. Comme son titre l’indique Wacken 3D : The Movie, le documentaire a été filmé à l’aide d’une vingtaine de caméras stéréoscopiques 3D. Pour ce qui est de la réalisation, le contenu est très bien présenté, même si je trouve qu’il y a un peu trop de performances musicales et que le côté informatif n’est pas assez présent. On pourrait s’attendre qu’un documentaire sur le métal n’a que ce genre de musique dans la trame sonore. Mais non, le documentaire commence avec de la musique blues et il y a même un moment avec de l’opéra (oui, le métal s’allie parfaitement avec le classique et l’opéra pour le style Symphonic Power Metal et pour les autres styles du métal), mais je trouve que ça faisait étrange avec le montage. Ce segment montre au ralenti des scènes de moshpit, de headbang et de la bouette qui revole de partout. Je ne suis pas sûr de faire le lien entre l’opéra et ces scènes. C’était assez contrasté au reste du documentaire.

Bref, le documentaire Wacken 3D : The Movie montre les meilleurs côtés du festival comme ces moins bons côtés. Wacken est le meilleur festival avec la pire température. Il semblera que la pluie et les orages soient souvent au rendez-vous. L’expression « Sex, Drug, and Rock’n’roll » pourrait être remplacée par « Boobs, Beer, and Metal ». Wacken 3D : The Movie est un documentaire intéressant, mais ce n’est pas essentiel à voir pour un amateur de métal. Ce serait plus pour faire découvrir la culture métal à ceux qui ne la connaissent pas. Je crois que certains coffrets DVD ou Blu-Ray Live At Wacken [année] satisferont plus ceux qui veulent voir des performances des groupes. Et que pour en apprendre plus sur le festival, il y a une tonne de documentation sur internet.

 

Wacken 3D : The Movie

  • Réalisation : Norbert Heitker
  • Documentaire, Musique, Art, Culture
  • Allemagne
  • 2014
  • 107 min
  • Anglais (quelques fois dans d’autres langues avec des sous-titres anglais)
  • Temps Ø
  • nouveaucinema.ca/fr/films/wacken-3d-the-movie
  • Première nord-américaine
    • Vendredi 9 octobre à 21 h 30 à l’auditorium Alumni H-110 (Université Concordia)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.