La première conférence que j’ai assistée lors du Comiccon de Montréal a été celle donnée par trois des Mighty Morphin Power Rangers. J’étais très excité de pouvoir y assister puisque les MMPR sont les héros de mon enfance. L’an passé, j’avais assisté à la conférence de Jason David Frank qui a incarné le Green Ranger, le White Ranger et plusieurs autres. Cette année, ce fut au tour de Austin St.John, David Yost et Walter E. Jones de venir à Montréal.

Pour ceux qui ne replaceraient pas ou ne connaîtraient pas ces comédiens, Austin St.John a incarné Jason le Red Ranger dans la série originale. Il a aussi incarné Gold Zeo Ranger dans Power Rangers : Zeo.

Facebook, Twitter, Tumblr, Instagram, YouTube, Site web

OLL_MG_4471

David Yost a joué le rôle de Billy le Blue Rangers dans la série originale et il a été présent dans la série Power Rangers : Zeo en tant que ex-Blue Ranger qui assistait Alpha.

Facebook, Twitter, Instagram

OLL_MG_4459

Quant à Walter Emanuel Jones, il a interprété le rôle de Zack, le Black Ranger. Il a ensuite fait des voix de vilain quelques saisons plus tard, mais il n’a jamais repris le rôle de Zack.

Facebook, Twitter, Instagram

OLL_MG_4449

En espérant que l’année prochaine, je puisse voir Amy Jo Johnson. Et, j’aurais vu tous mes héros d’enfance qui sont encore vivants. Malheureusement, Thuy Trang (Trini la Yellow Ranger) est décédé en 2001.

Passons au résumé de la conférence :

Après être introduit, les trois acteurs se sont demandé comment traduire la célèbre phrase « Morphine time » en français. Malheureusement, personne du public n’a pu réellement y répondre. « Le temps de la transmutation »? En cherchant sur YouTube, il semblerait que ce soit « Transmutation demandée ».

Austin, David et Walter n’avaient rien de prévu, alors tout le temps a consacré aux questions du public.

OLL_MG_4451La première intervention a été à propos du Bleu Ranger et de ses lunettes. Pour plusieurs gens, Billy a été une inspiration parce qu’il était le nerd à lunette. David Yost a répondu « Glass ruled the world », ce qui a fait réagir plusieurs gens dans la salle. Austin a dit qu’il a toujours détesté cette paire de lunettes. David Yost a expliqué que c’était de fausses lunettes et quand il a tourné le film de MMPR, il a demandé de pouvoir mettre des lentilles cornéennes.

Par la suite, quelqu’un a demandé un avis sur le temps de tournage des scènes d’action. Pour les trois, la réponse fut unanime. Il trouve qu’ils ne faisaient pas assez de scènes d’action. Ils ont parlé des acteurs japonais qui sont minuscules si on les compare aux acteurs américains. Ils ont aussi dit que les combats avec les casques étaient très dangereux pour les acteurs. C’est peut-être une raison qui explique le peu de scènes qu’ils faisaient.

Comment était-ce de combattre dans des habits normaux? Pour Walter E. Jones, ce fut plaisant parce qu’il a un style bien à lui de se battre. Le personnage de Zack combine le hip-hop et les arts martiaux. Ils ont parlé du peu de temps qu’ils avaient pour se préparer à tourner les scènes de combat. Normalement dans un film, les acteurs ont beaucoup de temps pour se préparer. Cependant, ce n’était pas le cas pour le tournage des MMPR. Ils ont dit qu’ils avaient en moyenne 15 à 20 minutes pour se pratiquer.

Une personne a ensuite demandé s’ils font encore des arts martiaux, de la danse ou de la gymnastique. Walter E. Jones a répondu qu’il fait plus de la salsa, mais il danse encore et fait encore un peu de hip-hop. Il étudie encore les arts de combat, mais ce n’est pas aussi souvent qu’il l’espèrerait. David Yost a dit qu’à l’âge qu’il est rendu, il ne fait plus de gymnastique. Mais, cela est avantageux de toujours s’entrainer. Il a raconté une anecdote sur une audition d’une publicité où il devait faire une pirouette. Le premier coup, il s’est fait mal à la tête, mais au second essai, il l’a fait parfaitement. Austin St.John n’a pas énormément pratiqué durant les dernières années quand il était à l’étranger et il devait aussi se guérir de certaines blessures. Par contre, il aime toujours apprendre de nouveaux arts martiaux et il adore s’entraîner.

OLL_MG_4456Ils se sont fait demander comment c’est d’être les originaux. Austin a répondu que c’est génial et qu’il adore. Il a eu un petit retour en arrière, un genre de « spasme » et il a crié « it’s Morphin Time » et « Tyranaurus ». Il a ensuite retourné la question au public en disant que c’est fou que nous, le public, ne soyons plus des enfants et que certains ont même des enfants. Il y a toujours cette même énergie venant du public et un énorme respect pour eux. Il est très heureux de nous avoir.

Comment font-ils pour être aussi géniaux? Austin a raconté qui n’avait que 17 ans quand il a passé l’audition pour les MMPR. Il ne connaissait rien au métier d’acteur. Il était un gars très normal et il est passé à un gars très important pour une génération. Il a dit de toujours rester soi-même.

Quelqu’un a demandé quelle est la partie favorite de l’émission. Walter a répondu la danse et les combats. Il a ensuite ajouté qu’il a adoré jouer avec le personnage d’Angela. Il a renchéri en disant que le meilleur c’était le côté positif qu’ils ont apporté aux enfants. Faire sourire les enfants, c’est ce qu’il y a de mieux, et de rester lui-même.

Il y a eu une petite question un peu mal aisance à propos de la défunte Thuy Trang. Ce n’était pas une question légère. Comment c’était de jouer avec elle? Pour Austin, elle était comme une sœur. Walter a dit qu’il avait un peu béguin pour elle. Elle était une personne adorable et elle leur manque beaucoup. David a répondu qu’elle était très amusante.

Quelqu’un leur a demandé pourquoi ils avaient quitté l’émission. Walter a dit que c’est une question de négociation de contrat avec l’« Union? » (une association d’acteur qui les protègent, un peu comme l’UDA ici au Québec) et que ça n’a tout simplement pas fonctionner.

OLL_MG_4453Comment était-ce de faire des scènes doublées? David Yost a dit que c’était horrible de devoir faire entrer de longues traductions dans de courts espaces-temps. Mais, c’était plaisant et il avait de beaux défis à relever. Étant le nerd, il avait souvent de longs mots (scientifiques) à dire. Austin St.John a parlé des doublages qu’il devait faire dans une petite pièce où il était tassé devant un écran à faire du doublage. Il a raconté une anecdote où il répétait son texte en voiture (malheureusement, je ne l’aie pas retenu). Walter E. Jones a dit que c’était complexe d’ajuster une phrase avec le mouvement voulu.

Quelqu’un a demandé à Austin St.John ce qu’il a pensé quand le White Ranger (Jason David Frank) est arrivé et qu’il a pris la place du chef de MMPR. Austin n’a aucun souvenir sur ses pensées de cette époque. Il n’a pas semblé jaloux.

David Yost a parlé du tournage du film des MMPR. À la base, le tournage devait durer 3 mois. Mais au final, cela leur a pris 6 mois à faire. Ils ont dû faire les scènes du film en même temps que le tournage des scènes de la série télé, en plus de devoir faire les doublages. Il a dit que ce fait plaisant à faire, même si c’était de longues journées.

Ils sont les ambassadeurs de la série, que pensent-ils de la représentation des ethnies? Selon eux, la série avait une belle diversité. Ils étaient des super héros et ils en étaient fiers. Walter E. Jones était l’un des premiers super héros afro-américains. Pour lui, il se voyait comme étant un modèle pour les jeunes. Il en était très fier.

OLL_MG_4473Quelqu’un leur a demandé s’ils sont impliqués dans le tournage du nouveau film qui devrait être au grand écran en 2016. Ils ont répondu ne pas être au courant (réponse facile ou secrète?). Cependant, ils seraient heureux de faire des apparitions éclair dans le film.

Ils se sont fait demander comment ils devaient défendre l’émission contre les parents qui le trouvaient trop violent. Pour eux, si un enfant se bat, c’est que les parents n’ont pas fait une bonne éducation à leur enfant. Les parents les ont souvent blâmés pour la violence. Cependant, les enfants refont ce que leurs modèles font. Les parents doivent être en premier le modèle à suivre. Après avoir été critiqués, les producteurs ont ajouté un message avant les émissions pour conscientiser les jeunes et leurs parents. Walter a parlé d’apprendre des arts martiaux afin de pouvoir se contrôler et de savoir quand c’est le bon moment de se battre. Il faut être un guerrier de la paix avant tout. Les arts martiaux apportent beaucoup d’humilité.

Qui sont les héros des Power Rangers (des acteurs)? Pour Walter, ce sont ses parents. Ensuite, il y a Billy Dee Williams et Bruce Lee. Pour Austin, c’est aussi ses parents. Il préfère les gens normaux, mais il a aussi mentionné Superman et Bruce Lee. Pour David, c’est Darth Vader dans Star Wars. Oui, oui, il préfère le côté obscur. Il a mentionné quelqu’un qui jouait dans Charlie Angel et Superman.

OLL_MG_4474

Finalement, quelqu’un est revenu sur une question précédente à propos d’être les ambassadeurs. Il leur a demandé s’ils trouvaient l’émission raciste parce que le Black Ranger est joué par une personne noire et que la Yellow Ranger était une Asiatique. Austin St.John n’a jamais focalisé sur ce fait. Lui aussi, il se demande si c’était voulu chez les producteurs. David Yost a dit qu’ils étaient tous fiers d’incarner leurs personnages. Pour Walter E. Jones, cela revient à la même réponse d’être fière d’être un des premiers super héros afro-américains.

Ils ont fini la conférence avec un moment assez geek #NERDGASM. Austin a lancé la phrase « It’s Morphin Time » et chacun a dit son pouvoir « Tyranaurus », « Mastodon » et « Triceratops »!

 

Ce fut une conférence très intéressante avec beaucoup de passion. J’aimerais qu’il y ait un jour une réunion de tous les Mighty Morphin Power Rangers, ce serait vraiment magique.

Laisser un commentaire