Blood of Youth a été présenté le 2 juillet 2017 dans le cadre du New York Asian Film Festival.

Un pirate informatique, Su Ang, mène les policiers à des ossements enfouis dans les bois. En même temps, il aide des voleurs de banques à ne pas se faire prendre après qu’il ait averti les policiers. Quelles sont ses intentions? En arrière de tout ça, Su Ang a ses propres motivations et il s’amuse à placer les bons pions aux bons endroits.

 

Blood of Youth est un thriller qui prend beaucoup de temps à s’installer. La première heure sert à mettre en place les différents éléments afin de mieux comprendre les motifs de Su Ang. Malheureusement, ça prend un peu trop de temps et il y a trop de petites histoires qui ne semblent pas avoir de lien entre elles. Mais quand j’ai commencé à comprendre où l’histoire s’en allait, le scénario m’est paru clair et très captivant. C’est juste dommage que ça ait pris autant de temps avant de m’accrocher. Chacune des briques d’histoires a son importance dans le scénario, mais j’ai trouvé que l’idée de base du film était du déjà-vu. Mais c’est quand même bien réalisé pour un réalisateur autodidacte.

Par moment, le film change souvent de ton, mais ça reste sur un même niveau cinématographique :

  • Des batailles dans un orphelinat 10 ans auparavant;
  • Une grosse scène d’enquêtes policières avec les ossements;
  • Une histoire policière de voleur;
  • Un pirate qui m’a fait penser à Person of Interest (utilisation et observation par les caméras dans la ville)
  • Un chef d’orchestre infidèle qui se fait manipuler par ledit pirate…

Outre le fait que ça prend du temps à ce que l’histoire se développe, les personnages sont intéressants même si eux aussi prennent du temps à se développer. Le personnage de Su Ang est peut-être un peu fade à l’écran, mais au bout du compte, c’est son esprit tordu et manipulateur qui rend le scénario prenant par moment. Ce qui est dommage dans le film, c’est que les personnages féminins ne sont pas très fort à l’écran. Elles sont plus considérées comme des victimes, des gens à manipuler et à servir pour le déroulement de l’histoire.

Somme toute, Blood of Youth a été un film intéressant à découvrir parce que le personnage principal s’amuse avec les autres personnages. Mais le scénario reste compliqué pour le dénouement qui m’a laissé un tantinet sur ma faim… déjà-vu!

 

Blood of Youth

[NYAFF 2017] Blood of Youth de Yang Shupeng – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Les scènes de hacking
  • Le portrait globale de l'histoire
Les moins
  • Trop d'histoire en parallèle
  • Les femmes que des victimes
3.0Note Finale

Laisser un commentaire