Mrs. B., A North Korean Woman sera présenté le 3 juillet 2017 dans le cadre du New York Asian Film Festival. (Le documentaire a aussi été présenté aux Rencontres International du Documentaire de Montréal/RIDM à l’automne dernier)

Madame B est une Nord-Coréenne qui a été vendue à un paysan chinois par ses passeurs. Pour survivre et gagner sa vie en Chine, elle aide les siens qui sont restés en Corée du Nord. Par le fait même, elle devient trafiquante. Elle tentera de faire passer son mari coréen et ses enfants en Corée du Sud afin qu’il ait une meilleure vie.

 

Caméra à l’épaule et filmé sur le vif, ce documentaire nous fait un portrait de cette dame qui est passé de l’extrême pauvreté en Corée du Nord à la pauvreté de la Chine rurale. Ce film nous montre la dure vie des Nord-coréens par le regard de Madame B. Sans jamais la nommer, le réalisateur Jero Yun nous montre le quotidien, les dilemmes complexes de cette femme et ce qu’elle a vécu.

Ce portrait d’une culture où on ne sait pas trop ce qu’il se passe (la Corée du Nord) est intéressant, même si j’ai trouvé que le réalisateur ne prend pas assez le temps d’établir les bases de son documentaire. C’est peut-être dû aux urgences et à la crainte qui est palpable dans le documentaire. Parfois, j’ai trouvé que ce qui est présenté est presque trop des banalités du quotidien et j’ai l’impression de ne pas en avoir appris plus sur ce qui se passe en Corée du Nord.

Somme toute, le documentaire est intéressant pour comprendre comment et pourquoi les Nord-coréens essayent de s’échapper et de trouver une meilleure vie ailleurs.

 

Mrs. B., A North Korean Woman

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.