Rage sera présenté le 5 juillet 2017 dans le cadre du New York Asian Film Festival.

Un horrible crime est commis et le tueur a inscrit le mot « rage » avec le sang de ses victimes sur l’un des murs de l’appartement où le crime est déroulé. Trois étrangers dans trois villes différentes sont potentiellement le tueur de ce crime macabre.

 

L’idée de faire évoluer trois personnes dans trois lieux différents apporte un aspect plus tôt intéressant pour une trame narrative. Néanmoins, l’histoire prend tellement de temps pour se mettre en place que ça m’a fait beaucoup décrocher de l’histoire. Le scénario part dans plusieurs directions sur plusieurs tons différents. Par exemple, le film ouvre avec l’enquête policière sur le meurtre. L’ambiance est pas mal glauque et mystérieuse, mais ça ne dure pas très longtemps puisque le scénario nous introduit les trois étrangers possibles meurtriers sous le ton de la romance ou de la curiosité.

Mais dans le fond, le propos du film, outre le crime horrible, est de nous faire constater que les gens qui nous entourent, on ne les connait pas toujours très bien. Le petit « weirdo » nouvellement arrivé dans le village ou le nouvel amant rencontré dans un lieu public, est-ce qu’il a de bonnes intentions? Est-ce qu’il raconte réellement la vérité?

Plusieurs scènes dans le film m’ont paru un peu trop crues et même sans trop d’intérêt pour le déroulement du film. Mais bon, ça va dans la lignée du meurtre macabre du début. Par moment, le scénario se concentre plus sur les relations humaines et sociales que sur le meurtre et on finit par oublier la prémisse de base.

Le film est dans la programmation LGBTQ, mais ce n’est pas vraiment le propos du film. À un moment donné, le film tente de faire croire que c’est un crime envers les personnes gaies, mais cette piste se fait rapidement écarter.

Bref, Rage ne m’a pas du tout plus puisque c’est un long 2 h 20 où je me demandais où le scénario s’en allait et pourquoi nous présenter tout ça sans que je vois vraiment l’intérêt.

 

Rage

  • Titre original : 怒り (Ikari)
  • Réalisation : Lee Sang-il
  • Scénario : Basé sur le roman de Shuichi Yoshida
  • Interprètes : Ken Watanabe, Mirai Moriyama, Kenichi Matsuyama, Gō Ayano, Suzu Hirose, Pierre Taki, Mitsuki Takahata, Chizuru Ikewaki, Aoi Miyazaki, Satoshi Tsumabuki
  • Policier
  • Japon
  • 142 min
  • Japonais, sous-titré en anglais
  • https://www.filmlinc.org/films/rage/
[NYAFF 2017] Rage de Lee Sang-il – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • L'idée de base est bonne, mais elle finit par disparaître
Les moins
  • Une histoire très longue
  • Beaucoup de personnages et d'histoires
2.5Note Finale

Laisser un commentaire