bd037dfcb21dbed4666f96381d4fd0a9The Shameless a été présenté au FNC et sera aussi au New York Korean Film Festival :

  • Lundi 12 octobre et samedi 17 octobre au FNC
  • Samedi 7 novembre au NYKFF

La police surveille sur Park Jun-gil qui est accusé d’avoir tué Hwang Choong-nam. C’est le détective Jung Jae-gon qui sera responsable de l’enquête. Cependant, Jae-gon n’est pas un policier modèle et il est un peu blasé par son travail. Ses supérieurs lui mettent la pression afin qu’il boucle l’enquête. Il devrait couper les coins ronds afin d’obtenir les informations qu’il veut avoir. Jae-gon s’infiltrera dans la vie de Kim Hye-kyung qui est la petite amie de Park Jun-gil et il se fera passer pour quelqu’un d’autre. Il utilisera les vulnérabilités de Hye-kyung afin d’atteindre Park Jun-gil.

La bande-annonce et le résumé The Shameless semblaient très prometteurs avec son histoire policière entremêlée d’une romance entre un policier et la petite amie d’un suspect. Malheureusement, l’histoire n’a pas su rendre ce côté prometteur que j’avais cru voir et qui avait piqué ma curiosité. Le scénario se déroule très lentement et souvent sur un même ton monotone. Ce qui n’a pas aidé à garder mon attention. Le début de l’histoire était un flou. Je ne savais pas trop si Jung Jae-gon était un policier, un détective privé ou encore un criminel. Il y a eu une petite confusion étant donné que le personnage emploie des techniques peu orthodoxes pour interroger des suspects. Aussi, il a des allures mafieuses. Tout ça finit par se démêler dans ma tête après que Jae-gon prenne une autre identité et s’approche d’Hye-kyung.

L’histoire de The Shameless se déroule lentement, même trop lentement à mon avis, puisque c’est assez long avant qu’il se passe quelque chose de palpitant. Oui, il y a deux ou trois scènes d’actions qui viennent créer un contraste à l’histoire. Cependant, ça reste toujours sur une faible intensité. C’est seulement vers la fin du film qu’il y a eu un moment de tension et d’excitation (enfin, il se passe de quoi). Le scénario reste toujours dans la même direction et ne surprend pas le spectateur avec des revirements de situation. Par contre, le dénouement m’a étonné, ce n’est pas exactement ce à quoi je m’attendais.

J’ai eu un peu de difficulté à croire à la romance entre Jae-gon et Hye-kyung. Ou bien, ce n’est pas ce à quoi je m’attendais (une grosse romance entre les deux). Est-ce que c’est le jeu des comédiens ou la tension-romance entre les deux personnages qui n’est pas au rendez-vous ? Je ne crois pas que c’est les acteurs puisqu’ils ont quand même donné une bonne performance. Kim Nam-gil (Jae-gon) a un rôle d’un flic corrompu crédible et Jeon Do-yeon (Hye-kyung) est une femme fatale. Même si le personnage de Jae-gon change d’identité pour faire avancer son enquête, je n’ai pas eu l’impression qu’il jouait un autre personnage.

Le FNC comparait beaucoup The Shameless à Coin Locker Girl comme étant deux films brutaux avec des personnages féminins forts. C’est le cas pour Coin Locker Girl qui avait une histoire dure, sombre et violente avec une touche de romance. Mais, je n’ai pas eu ce même sentiment quand j’ai vu The Shameless. Ce n’est pas un film violent ni brutal, mais plutôt un polar qui manque un peu d’intrigue et c’est peut-être dû à ses longueurs.

Bref, The Shameless est un film noir qui raconte une histoire policière « assez » classique où un policier doit enquêter sur un meurtre. Le tout est enrobé d’une histoire romantique qui n’explose pas et qui s’étire beaucoup trop longtemps (le film dure environ 2h). J’aurais aimé voir une romance plus intense et plus déchirante entre les deux personnages. The Shameless n’est pas un mauvais film, je crois que l’histoire aurait pu être beaucoup plus intéressante si le scénario avait été un plus resserré.

 

The Shameless

  • Titre original : 무뢰한 (Moorwehan)
  • Réalisation : Oh Seung-Uk
  • Scénario : Oh Seung-Uk
  • Interprètes : Jeon Do-Yeon, Kim Nam-Gil, Park Sung Woong
  • Thriller, Crime, Policier, Rapports humains
  • Corée du Sud
  • 2015
  • 118 min
  • Coréen (sous-titre anglais)
  • The Shameless au FNC (Temps Ø)
  • The Shameless au NYKFF

Laisser un commentaire