Veteran sera le dimanche 8 novembre au New York Korean Film Festival.

Le détective Seo Do-cheol (Hwan Jung-min) enquête sur l’exportation illégale de voitures vers la Russie. Après avoir arrêté les trafiquants, les travailleurs du port où a eu lieu cette descente policière sont tous renvoyés. Un chauffeur qui avait aidé Seo Do-cheol devant le désespoir manifeste devant le bureau mère de la compagnie qui l’employait. Malheureusement pour lui, le directeur Jo (Yoo Ah-in) le fera tabasser pour avoir nui à l’image de l’entreprise. Le camionneur tentera de se suicider. Est-ce que c’est réellement un suicide ? Le détective Seo Do-cheol tentera d’élucider ce mystère.

Veteran

Veteran avait été présenté au Cineplex Forum à la mi-septembre. Pour une raison x, je n’ai pas pu y assister. Je suis bien content d’avoir pu le voir dans le cadre du New York Korean Film Festival.

Le film Veteran commence fort avec une belle scène d’action où le détective Seo Do-cheol à lui sel arrête une dizaine de trafiquants coréens. Les combats sont maladroits (c’est voulu), mais c’est très amusant. Par la suite, c’est au tour des trafiquants russes de se faire capturer par la police. L’arrestation est très drôle. Avec cette introduction, ça mettait la table à une comédie d’action policière. Regrettablement, ce ne fut pas le cas. Le film devient très sérieux et dramatique après à la « tentative de suite » du camionneur et on découvre que le directeur Jo Tae-oh, le fils du président d’une grosse compagnie, est un sadique et il se croit tout permis. L’histoire reste un film d’action policier avec plusieurs combats et quelques poursuites. L’enquête du détective Seo se butera à plusieurs obstacles. Il y découvre que Jo Tae-oh et son équipe font du trafic d’influence pour couvrir la véritable raison derrière le « suicide » du chauffeur. Mais, Seo Do-cheol est un policier vétéran qui ne se laissera pas avoir et poursuivra son enquête afin de découvrir la vérité.

Veteran est un film policier classique. Le scénario n’apporte pas rien de nouveau au genre, mais le scénario est très bien amené. L’histoire reste captivante du début à la fin. Même si on se doute de la véritable histoire derrière le « suicide » du camionneur, l’histoire conserve une touche de mystère et d’intrigue.

Bien que Hwan Jung-min (détective Seo Do-cheol) ne soit pas charismatique à l’écran, on sent le côté vétéran de son personnage. Il joue bien autant les scènes de combats que le côté dramatique du film. Hwan Jung-min a dans les mains un personnage intéressant qui devrait revenir au cinéma pour une suite (confirmé par le réalisateur et la production). Yoo Ah-in a un personnage totalement détestable et il l’incarne à merveille son côté sadique. Par contre, le film Veteran ne laisse pas vraiment de place aux femmes, c’est beaucoup un film où les hommes essayent de montrer leur supériorité en comparant qui a la plus grosse cicatrice. C’est un peu dommage que les personnages féminins soient plutôt absents du film. Il y a quand même Miss Bong (Jang Yoon-ju), une collègue policière, qui arrive souvent dans une scène avec un gros coup de pied sur un briguant. Il y a aussi la femme du détective Seo (Jin Kyung) qui ne se laisse pas marcher sur les pieds quand elle reçoit un paquet d’argent de la part du VP Choi (Yu Hae-jin) qui est un personnage mesquin, prêt à tout pour faire reconnaitre sa valeur au sein de l’entreprise de son oncle.

Bref, Veteran est un bon divertissement. Bien que le côté humour ne soit présent qu’au début, j’ai été amusé pendant deux heures par l’histoire et les scènes d’action. Veteran saura plaire aux amateurs de film d’action. Ce n’est pas pour rien que le film se classe au premier rang au box-office en Corée du Sud en date du 4 novembre 2015.

 

Veteran

  • Titre original : 베테랑 (betelang)
  • Réalisation : Ryoo Seung-wan
  • Scénario : Ryoo Seung-wan
  • Interprètes : Hwan Jung-min, Yoo Ah-in, Yu Hae-jin, Oh Dal-su, Jang Yoon-ju
  • Action, Policier
  • Corée du Sud
  • 2015
  • 123 min
  • Coréen (sous-titre anglais)
  • koreanfilmfestival.org/veteran
  • Dimanche 8 novembre à 19h45

Laisser un commentaire