Le succès du ComicCon de Montréal n’est plus à faire, mais Québec en est à sa première édition et a créé de grandes attentes envers les habitués de ces conventions.

Québec a répondu à l’appel et a été plus de 9000 à fouler les planchers du Centre des congrès, des gens de partout y sont venus. De l’Abitibi à l’Est-du-Québec, costumadiers et artisans ont eu, je crois, une belle fin de semaine malgré les annulations (entre autres Kevin Sorbo qui a annulé le vendredi), les organisateurs peuvent être fiers de cette première édition.

NelvanaPlusieurs conférences étaient à l’affiche, surtout des « Q & A » d’acteurs/trices à qui l’on pouvait poser des questions sur leurs récents projets ou ceux à venir, dont Martina Sirtis(Star Trek: TNG), Emma Caufield (Buffy), Neal Adams (Batman) et Daniel Logan (Star Wars Épisode II). Il y avait quelques conférences aussi, dont une sur l’histoire des Super Héros québécois/Canadiens avec Jean-Michel Berthiaume à laquelle j’ai assisté et qui était forte intéressante. En environ 45 minutes, nous avons voyagé dans le temps jusqu’à la Première Guerre mondiale où a eu lieu le « great white » ce qui donna naissance à cinq maisons d’édition Canadiennes où émergea les premiers super héros dont Urban Jam et Nelvana jusqu’à aujourd’hui avec Fearless Man de Jipi Perreault et Antoine Joie et Heroes of the North. M. Berthiaume nous a aussi suggéré des ouvrages dans lesquelles nous pouvons trouver toutes les informations nécessaires au « Panthéon du Super Héros Canadien et québécois » dont entre autres Demi Dieux de Jean Dominic Leduc et BDQ de Michel Viau. Il est d’avis aussi que nous avons assez de matériaux bruts pour avoir notre propre « Justice League » Canadienne. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’aimerais vraiment ça voir ça!

IMG_4285Sur le plancher nous pouvions trouver toutes les boutiques habituelles au ComicCon, des collections de BD aux toutous, des artisans sur toiles aux jeux vidéo. Il y avait Joe Tbo qui, sur place, peignait une toile gigantesque de Star Wars, Léa Matte, une artiste de la région de Shawinigan (Facebook, DeviantArt), qui nous proposait des imprimés et aussi des tasses, pour ne nommer que celles-ci ainsi que plusieurs écrivains/bédéistes dont Heroes of The North, Boom et JiPi Perreault.

Cette année, le Warpzone c’est joint au ComicCon de Québec pour leur septième édition où l’on pouvait découvrir les consoles rétro et y jouer.

L’équipe de Beenox y était pour amasser des fonds pour les 24 heures de jeux Extra Life. Beenox a choisi de donner les dons à Opération Enfants Soleil et on pu ainsi recueillir 10 793$ auquel c’est ajouté un 10 000$ que Telus a donné pour les supporter. Bravo à toute l’équipe.

Bref, les organisateurs peuvent être fiers de celle-ci et c’est le son de cloche qui résonnait partout dans le centre des congrès. Il ne fait aucun doute qu’il y aura une deuxième édition l’an prochain et espérons-le, attirera encore plus de gens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.