Raise Your Arms and Twist — Documentary of NMB48 a été présenté dans le cadre des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal 2016 [RIDM].

Connaissez-vous les « groupes 48 » comme AKB48, NMB48, SKE48, HKT48, NGT48 ? Ce sont des groupes d’idoles japonaises, des jeunes filles ou jeunes femmes pop stars !

Le terme idoles est aussi utilisé dans la K-Pop et dans d’autres pays, mais le concept des « groupes 48 » est assez unique au Japon, quoique le concept a été en outre exporté en Chine et en Indonésie. Les « groupes 48 » fonctionnent sur la popularité de ses jeunes femmes où chacune d’entre elles se font compétition afin de pouvoir être le visage du groupe, de promouvoir le groupe à l’échelle nationale et d’être élu pour ??? (un concept encore flou pour moi) [faire partie du groupe AKB48 ?]. En gros, les « groupes 48 » sont un immense groupe de l’univers du divertissement où il peut avoir au moins 48 filles, si ce n’est pas plus. Le groupe est divisé en sous-groupes (chacune des lettres du nom du groupe) et elles se produisent tous les soirs dans leur théâtre à tour de rôle. NMB48 a été formé en 2011 par Yasushi Akimoto. Le groupe fait ses performances au NMB48 Theater (Namba, Osaka). Le groupe NMB48 est donc le groupe sœur d’AKB48.

– 15e simple de NMB48 –

Le documentaire Raise Your Arms and Twist — Documentary of NMB48 tente faire la lumière sur ce phénomène musical japonais. À travers plusieurs entretiens et performances, le documentaire nous fait découvrir les hauts et les bas des NMB48. Bien sûr, le film met l’accent sur certaines des filles (les plus populaires comme Sayaka Yamamoto, la capitaine du groupe). Mais il y a une belle variété afin de voir les divers revers de ce monde du divertissement. La vie n’est pas toujours glorieuse puisque ça se base sur la popularité. Or, la popularité n’est pas égale pour tous et peu de membres des NMB48 réussissent à se classer et à être élus dans le top 80 des « groupes 48 ».

– 14e simple de NMB48 –

Le film s’attarde aussi sur les fans de certains membres où ils tentent de donner le plus de support et d’encouragement à leur favorite. Malheureusement, ils ne sont pas toujours assez nombreux pour faire pencher la balance. Ces groupies appartiennent à des groupes de tous âges et ils sont totalement dévoués à leur chanteuse favorite. Le documentaire fait aussi la lumière sur les « Handshake Events » où un fan peut payer pour pouvoir parler et serrer la main de leur idole favorite pendant 8 secondes et pas une seconde de plus puisqu’il y a des gardes de sécurité qui chronomètre les 8 secondes.

– 13e simple de NMB48 –

Ce que j’ai adoré de ce documentaire, c’est que ce n’est pas qu’instructif, c’est aussi divertissant puisqu’il y a souvent des performances musicales. Bien que je connaisse l’univers des Idoles (surtout celui de la Corée du Sud) et que j’ai quelques connaissances sur AKB48, le documentaire Raise Your Arms and Twist — Documentary of NMB48 réussit à faire un beau portrait de la situation sans trop le glorifier ni le diaboliser. Il y a un bon équilibre dans le montage de ce long métrage où les bons côtés (les joies du métier) et les mauvais côtés (les peines, les découragements, les frustrations, etc.) sont exposés. Le film se penche aussi sur les impacts de l’entourage des Idoles. Ce n’est pas toujours de gaieté de cœur qu’un parent laisse son enfant entré dans ce dur monde.

– 12e simple de NMB48 –

Bref, le documentaire Raise Your Arms and Twist — Documentary of NMB48 révèle un monde cruel où la popularité passe avant toute chose. Néanmoins, ce film mélange le côté instructif d’un documentaire et le côté divertissement. Habituellement, je ne suis pas un grand amateur de documentaire, mais celui-ci a réussi à me charmer pendant 2h. L’univers des Idoles japonaises (mais aussi coréennes) est totalement fascinant quoiqu’il soit aussi cruel. Si vous avez la chance de voir ce film quelque part, je le recommande fortement !

– 11e simple de NMB48 –

 

Raise Your Arms and Twist — Documentary of NMB48

[RIDM 2016] Raise Your Arms and Twist — Documentary of NMB48
Le réalisation
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • La musique
  • Découvrir un phénomène musical
  • Instructif et divertissant
Les moins
  • Un peu de pleurnichements
  • ...
  • ...
4.5Note Finale

Laisser un commentaire