Les Détraqués a été présenté à la troisième soirée du Festival SPASM 2015.

Qu’est-ce que Les Détraqués ?

Les Détraqués, c’est un programme de courts métrages qui va vous sortir de votre zone de confort. Ce qui a été présenté était dérangeant et tordu.

Les Détraqués

Zepo

1 : Zepo

Une fillette se promène dans le bois et elle trouvera un mort gisant au sol. Elle essayera de trouver de l’aide…

Zepo est un film d’animation lugubre qui est magnifiquement bien réalisé. L’animation est faite avec du sable. Ce qui apporte un côté (un peu) innocent à cette histoire sombre et inquiétante.

  • Mexique
  • 2015
  • Réalisation : Cesar Diaz Melendez
  • 3 min
  • Bande-annonce

 

Tango

2 : Tango

L’histoire d’un jeune couple amoureux se transformera en cauchemar. Ils essayeront de comprendre comment cette histoire est devenue tragique.

Tango est un court métrage assez violent et assez dérangeant. L’histoire commence avec un homme qui est en train de torturer sa conjointe. En même temps, la fille a un côté provocateur, ce qui n’aide pas à la situation. Le scénario est présenté de façon déconstruite et ça m’a donné l’impression de ne pas avoir compris l’histoire. Avec le recul, je comprends mieux l’histoire. Même si l’histoire est racontée à l’envers, la réalisation est très bien et il règne une ambiance angoissante et violente.

  • France
  • 2015
  • Réalisation : Sarah Al Atassi, Sylvain Coisne et Axel Henry
  • 15 min
  • Bande-annonce
  • Site web

 

You Will Fall Again

3 : You Will Fall Again

Un homme se réveille sur une chaise roulante dans une pièce fermée à clé. Quand il tente de se lever, ses articulations craquent et se disloquent. Chaque pas qu’il fait, le plafond se fend de plus en plus…

Ce court métrage est douloureux à regarder. Ce n’est pas violent, mais c’est chaque pas qui est horrible à voir et à entendre. Le déplacement de l’homme se fait par une belle chorégraphie cruelle. Par des images en noir et blanc, l’atmosphère de You Will Fall Again est sombre et pénible. Le dénouement est surprenant.

  • Espagne
  • 2015
  • Réalisation : Alex Pachon
  • Production : LAUDIOVISUAL
  • 6 min
  • Bande-annonce
  • Site web

 

Canis

4 : Canis

À une époque post-apocalyptique, un jeune homme vit avec un vieil homme dans un lieu isolé qui est envahi par des chiens enragés. Après la mort du vieil homme, il essayera de survivre dans cet endroit désolé et désespéré.

Canis est un film d’animation en stop-motion et en noir et blanc. Le film est angoissant et violent. L’histoire est intéressante même si la progression se fait lentement, mais c’est pour mieux démontrer la cruauté dans le désespoir de ce jeune homme. Il fera la rencontre d’une étrange fille qui changera sa vie et qui lui redonnera un peu d’espoir dans ce monde cauchemardesque.

  • Espagne
  • 2013
  • Réalisation : Marc Riba et Anna Solanas
  • Production : I + G Stop Motion
  • 17 min
  • Bande-annonce
  • Site web

 

flash-flood1

5 : Flash Flood

Sur un chantier de construction abandonné, on découvre le secret d’un travailleur.

Qu’est-ce que je peux dire de ce court métrage ? Ça s’est déroulé pas mal vite… Le temps de comprendre ce qui se passe, c’est déjà terminé. Le dénouement est assez tordu.

  • États-Unis
  • 2014
  • Réalisation : Dan Frantz et Andy Koeger
  • Production : Cheese Ham
  • 2 min
  • Site web

 

Intolérable

6 : Intolérable

Un homme a une dépendance compulsive à la masturbation. Il se retrouve en thérapie pour régler son problème. Cependant, il a beaucoup de difficulté à s’ouvrir et il demandera souvent à aller aux toilettes…

Cette histoire est assez tordue avec une ambiance dérangeante. Le scénario est bien construit et intéressant, quoique c’est un peu étrange. Le rythme de ce court métrage est parfait. L’obsession de cet homme est mal aisance et provocatrice, et la fin est surprenante et hilarante ! Comme il est écrit sur le site de SPASM, c’est « Un must see pour le pervers qui dort en vous ! »

  • Québec
  • 2015
  • Réalisation : Jean-François Boisvenue
  • Production : Lab888
  • 11 min

 

Timber

7 : Timber

Dans un hiver glacial, des bûches (animées/vivantes) essayeront de se réchauffer durant cette sombre nuit !

Timber a été mon cœur de coup de la programmation Des Détraqués. L’histoire est originale et amusante. Faire animer des bûches, c’est une merveilleuse idée. Et vous vous doutez surement qu’ils finiront par s’utiliser les uns et les autres afin d’alimenter le fer pour se réchauffer. Cette absurde et cruelle idée laisse place à une magnifique animation.

 

12 minutes

8 : 12 minutes

Dans un petit restaurant du coin, une soirée normale deviendra un théâtre sanglant après qu’un petit groupe entre dans la cuisine.

12 minutes a des allures de Quentin Tarantino avec les plans, l’ambiance et la trame sonore. Tout ça réuni donne ce merveilleux court métrage sanglant et tordu. J’ai été agréablement surpris par la réalisation de ce petit chef-d’œuvre cinématographique. Au travers de ces moments brutaux, il y a un beau contraste avec les retours en arrière (coloration et ambiance).

  • Roumanie
  • 2013
  • Réalisation : Nicolae Constantin Tanase
  • Production : deFilm Production
  • 13 min
  • Bande-annonce

 

À venir à SPASM :

Laisser un commentaire