The Endless a été présentée en première mondiale le 21 avril 2017 lors du festival de films Tribeca.

Deux frères, Aaron et Justin, ont échappé à un culte de la mort lorsqu’ils étaient enfants. Rendus adultes, les deux frères retournent sur les lieux du culte après avoir reçu une vidéocassette destinée à la famille. Aaron insiste pour y retourner et investiguer. Après quelques jours au camp, ils y trouveront une certaine vérité autour des croyances du groupe sur l’autre monde.

 

De la manière dont le film The Endless commence, je trouvais cela vraiment intéressant de visiter l’idée des cultes de la mort et des survivants de ces suicides massifs. L’histoire est construite autour des deux frères qui subissent encore des dommages psychologiques de leur enfance. On apprend à découvrir les personnages à travers d’entrevues (avec un psychologue?). Tout ça, j’aimais bien jusqu’à ce qu’Aaron et Justine commencent à investiguer de plus en plus sur le camp. Je ne sais pas trop à quel moment, mais j’ai l’impression d’avoir raté un bout où il y a un changement de ton entre le film de suspense et le film paranormal. Néanmoins, l’histoire restait intrigante.

Le film tente de présenter deux visions, celle vue de l’intérieur et l’autre de l’extérieur du camp. Est-ce que c’est réellement un culte? Ou bien seulement une commune? Est-ce que les gens qui y vivent sont prisonniers? Toutes ces questions rendent le contexte de l’histoire encore plus intéressante. Mais c’est vraiment ce changement de direction qui m’a fait un peu décrocher.

La trame sonore vient ajouter une couche de mystère à l’histoire avec une sonorité un peu tribale et qui reprend les codes de l’horreur et du suspense. Malgré cela, j’aime moins quand une trame sonore est trop intense par moment et en plus, c’est inégal durant le film (très fort par moment). La trame sonore avec l’ajout de ralentis et d’effets de distorsions de la lentille vient amplifier le mystère, le paranormal et le mysticisme autour de ce film.

Bref, The Endless vient jouer sur plusieurs genres de films. Aaron Moorhead et Justin Benson dirigent et jouent de manière excellente. Si vous avez la chance de voir ce film, je crois que ça en vaut la peine puisque l’histoire a une bonne intrigue. En plus, ça me donne le goût de découvrir la filmographie de ces deux réalisateurs.

 

The Endless

  • Réalisation : Justin Benson, Aaron Moorhead
  • Scénario : Justin Benson
  • Interprètes : Justin Benson, Aaron Moorhead, Tate Ellington, James Jordan, Shane Brady, Kira Powell
  • Horreur, Thriller, Science-Fiction
  • 111 min
  • Anglais
  • https://tribecafilm.com/filmguide/endless-2017
[Tribeca Film Festival 2017] The Endless
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Une histoire intriguante
  • Plein de mystères
Les moins
  • Le changement de direction
  • La trame sonore trop forte
3.5Note Finale

Laisser un commentaire