9 le film sera à l’affiche le 9 septembre 2016.

C’est un peu dur à faire un résumé comme je le fais habituellement en début de critique. Alors, qu’est-ce que 9 le film ? C’est un long métrage québécois qui met en scène 9 histoires réalisées par 9 réalisateurs avec 21 acteurs. Le scénario est basé sur une pièce de théâtre de Stéphane E. Roy qui s’intitule « 9 variations sur le vide ».

En gros, c’est l’histoire de Marc Gauthier, un communicateur, qui présente des séances pour améliorer la communication. Entre la théorie et la pratique de son programme « Osez la Communic-Action », il y a une petite ou une grosse différence dans la réalité des participants. Au travers de 9 situations, on découvre une panoplie de gens qui tentent de grandir dans leur relation personnelle, amicale, familiale et amoureuse.

9 réalisateurs et 9 histoires :

  1. Stéphane E. Roy (Abus)
  2. Luc Picard (Subitement)
  3. Ricardo Trogi (Fuite)
  4. Jean-Philippe Duval (Hystérie)
  5. Micheline Lanctôt (Je me souviens)
  6. Erik Canuel (Halte routière)
  7. Claude Brie (Banqueroute)
  8. Marc Labrèche (Le lecteur)
  9. Eric Tessier (Eccéité)

https://www.youtube.com/watch?v= Bivph6Vk02U

Durant les 9 petites histoires, on nous offre une grande variété de personnages, de relations (famille, amis, collègue, amoureux, etc.), d’émotions, de thèmes, d’ambiances, de tons et de styles cinématographiques. C’est bien intéressant tout cela, mais c’est aussi un des points faibles de ce film. J’ai trouvé que le fil conducteur entre toutes les histoires est assez mince et il y a un très grand écart entre chacune des histoires. C’est surtout au niveau du ton et de la réalisation. Je dirais que c’est plus une séance de courts métrages reliés dans un même film.

Je ne peux pas dire qu’il y en a eu un qui est plus palpitant que les autres. Néanmoins, j’ai bien aimé les histoires suivantes : Abus, Subitement, Banqueroute et Le lecteur.

Le premier (Abus) est à propos d’un couple qui se dispute sur des petits gestes comme aller faire une course au magasin. Le personnage de Christian Bégin tente de culpabiliser sa conjointe interprétée par Anne-Marie Cadieux. Puisqu’il a mal au dos, il ne peut pas aller chercher de la nourriture pour son chien adoré. Le dénouement est assez délicieux !

Le second (Subitement) est à propos de la mort et des relations entre collègues. Le personnage d’Alexis Martin apprend brusquement que sa conjointe vient de mourir alors qu’il est au restaurant pour se changer les idées avec des collègues de travail. Ce qui me plait le plus, c’est le montage et l’excellent jeu d’Alexis Martin et de Sophie Cadieux.

Le troisième (Banqueroute), Sylvain Marcel revient d’un voyage et il se retrouve sans argent par une petite erreur à l’aéroport. Il décide d’aller à sa banque pour retirer de l’argent, mais il n’a plus un sou dans son compte. De plus, il a l’air d’un sans-abri et d’un arnaqueur.

Et le dernier (Le lecteur), c’est un délire poétique avec Marc Labrèche où son personnage veut acheter un lecteur Blu-Ray dans un petit magasin électronique. C’est un pur petit bonbon si l’on aime l’humour absurde à la Marc Labrèche.

Bref, 9 le film est une bonne idée à la base. J’ai bien aimé certaines parties du film, mais je trouve que le ton diffère trop d’une histoire à l’autre. C’est ce qui m’a légèrement fait décrocher du film. Aussi, il y a des histoires comme Halte routière dont je n’ai pas trop compris le but. Somme toute, 9 le film est un film intéressant qui expérimente un genre et un style inhabituels dans notre cinéma.

 

9 le film

  • Réalisation : Stéphane E. Roy, Luc Picard, Ricardo Trogi, Jean-Philippe Duval, Micheline Lanctôt, Érik Canuel, Claude Brie, Marc Labrèche, Éric Tessier
  • Scénario : Stéphane E. Roy
  • Interprètes : Christian Bégin, Anne-Marie Cadieux, Hélène Bourgeois Leclerc, Pierre-François Legendre, François Papineau, Bénédicte Décary, Noémie Godin Vigneau, Stéphane E. Roy, Anne-Elisabeth Bossé, Magalie Lépine-Blondeau, Nicolas Canuel, Maxim Gaudette, Sylvain Marcel, Marianne Farley, Diane Lavallée, Goûchy Boy, Marc Labrèche, Marc Fournier, Alexis Martin, Sophie Cadieux, Charlotte Aubin
  • Satire
  • Québec
  • +/- 90 min
  • Anglais (aussi en français)
  • http://www.9lefilm.com/
  • 9 septembre 2016
[Critique Film] 9 le film – 9 réalisateurs, 9 histoires, 21 comédiens
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Les acteurs
  • La variété des thèmes abordés
  • Plusieurs histoires intéressantes
Les moins
  • Trop de tons différents
  • Manque d'unité
  • ...
3.5Note Finale

Laisser un commentaire