Hidden Figures sera à l’affiche le 6 janvier 2017.

Basée sur une histoire vraie jamais racontée… Trois femmes afro-américaines travaillent pour la NASA dans la division ouest où toutes les autres personnes de la même couleur sont réunies pour le travail. Elles se nomment Katherine Johnson (un génie en mathématique), Dorothy Vaughan (une mathématicienne) et Mary Jackson (une ingénieure). Ces trois femmes ont fait grandement avancer la cause des Noirs durant la Course à l’espace dans les années 60. Avec l’aide de leurs calculs, l’américain John Gleen a pu être le premier homme à faire une orbite complète de la Terre.

Le contexte dans lequel se situe le film Hidden Figures est grandement intéressant pour divers aspects comme le côté social, scientifique et historique.

Dans un premier temps, la ségrégation et le racisme sont des aspects très importants de ce film. Je dois dire que je suis sorti du film en ayant une gifle au visage. Oui, je connaissais ce côté de l’humanité, mais je crois que le voir au grand écran fait réaliser à quel point la ségrégation et le racisme ont été un fléau. Mais en même temps, Hidden Figures donne (ou redonne) de l’espoir envers l’humanité, peu importe les origines des gens.

C’est complètement débile que la ségrégation des noirs fût ancrée. Il y a une scène où un militaire noir fait la cour à Katherine Johnson. Il lui dit quelque chose comme « ça ne se peut pas qu’une femme noire évolue dans le monde de la science » et que c’est encore plus improbable qu’elle ait ce poste important à la NASA. OUCH ! La claque au visage que Katherine vient de recevoir. Mais ça démontre très bien la réalité de l’époque. Ou encore quand Katherine arrive pour la première fois dans la salle du Space Task Group et qu’elle se prend un café. OUF ! Les regards et le dédain qu’elle subit… et le lendemain, il y a une cafetière pour elle seulement sans eau ni café.

À l’opposé, il y a le directeur du Space Task Group qui est une perle (comme personnage) et qui redonne la foi en l’humanité. Sans trop en révéler, c’est le genre de patron que tous voudraient avoir.

Dans un second temps, ça fait changement un film qui met l’accent sur la science à une époque sans grande technologie. J’ai bien aimé l’idée du scénario de nous faire visiter ou revisiter une partie de l’histoire des États-Unis qui n’est pas vraiment racontée. Ces trois femmes-là ont fait avancer la cause des noirs et surtout celles des femmes noires dans le domaine des sciences !

Les trois actrices (Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe) qui incarnent ces trois femmes sont totalement fantastiques dans leurs rôles. C’est plaisant de voir ces trois femmes fortes à l’écran ! Dans le film, il y a aussi Jim Parsons qui est connu pour son rôle du Dr Sheldon Cooper dans la télésérie The Big Bang Theory, Kevin Costner (le directeur du Space Task Group) et Kirsten Dunst (qui a un personnage sans envergure). Pour Jim Parsons, c’est dommage parce que sa performance ressemble trop à celle de son personnage de The Big Bang Theory, sans le syndrome Asperger.

Le scénario de Hidden Figures est vraiment bien et il y a une bonne progression dans l’histoire. Peut-être que le seul point négatif (et ce n’est pas si dérangeant), c’est au niveau du montage où il y a un mélange entre des archives et des scènes tournées. Il y a un grand écart visuel entre les deux (qualité et texture).

Bref, Hidden Figures est un excellent film ! Je ne sais pas si c’est le genre de film à gagner un Oscar, mais ça aurait le mérite d’en remporter un. Le film est très touchant et divertissant, même si c’est un bon coup de poing qui nous fait remettre en perspective certains aspects de notre histoire. Avant d’aller voir ce film, je n’avais aucune attente (je n’avais rien lu sur le film). Ce fut une agréable surprise. C’est ça aussi la magie du cinéma. Il n’est pas nécessaire de nous en mettre plein la vue avec des effets spéciaux et des scènes à couper le souffle. Des fois, il suffit de raconter une bonne histoire et c’est le cas de Hidden Figures.

 

HIdden Figures

  • Réalisation : Theodore Melfi
  • Scénario : Allison Schroeder, Theodore Melfi
  • Interprètes : Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe, Kevin Costner, Kirsten Dunst, Jim Parsons
  • Drame biographique
  • États-Unis
  • 127 min
  • Anglais (aussi en français)
  • http://www.foxmovies.com/movies/hidden-figures
  • 6 janvier 2017
[Critique Film] Hidden Figures – La face cachée de la NASA
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Taraji P. Henson
  • Octavia Spencer
  • Janelle Monáe
Les moins
  • La ségrégation
  • Le racisme
  • ...
4.0Note Finale

Laisser un commentaire