Midnight Special est à l’affiche depuis le 1er avril 2016 au Canada.

Le film débute sur une alerte AMBER. Un jeune garçon est enlevé par deux hommes hautement armés. On se rend rapidement compte que ce n’est pas un enlèvement, c’est Roy, le père, qui veut protéger son fils d’une secte. Plusieurs gens pensent que Alton est LE SAUVEUR de l’humanité puisqu’il possède des pouvoirs surnaturels. En même temps, le FBI et la NSA tentent de retrouver l’enfant étant donné qu’il est potentiellement une menace pour la nation.

 

Midnight Special est un film rempli de mystère et de questionnement sur les croyances des gens. Que ce soit les personnes appartenant à un culte religieux ou aux forces de l’ordre, le petit Alton pousse les gens encore plus dans leurs croyances et leurs peurs. Puisqu’il a des dons surnaturels, certaines personnes veulent l’utiliser à leur fin. C’est pour cela que Roy, le père d’Alton, décide de quitter la secte et de protéger son fils. C’est vraiment beau l’amour d’un père prêt à tout afin de protéger son enfant. En même temps, le film nous fait réfléchir sur les personnes qui ont un esprit fermé (l’endoctrinement et la peur). Pourquoi un garçon de huit ans serait-il le sauveur lors du jour du jugement ? Qu’est-ce qu’il est ? Qu’est-ce que sont ses pouvoirs ? D’où vient-il ?

Ce film a beaucoup de mystères et d’éléments paranormaux. Par moment, ça m’a fait penser à la série X-Files, surtout les scènes avec le FBI et la NSA où ceux-ci tentent d’élucider les étranges phénomènes autour d’Alton quand ils le poursuivent. Le mystère finit par s’éclaircir au fur et à mesure que l’histoire avance. Cependant, il ne faut pas trop se poser de questions ni être trop pragmatique envers le scénario puisque celui-ci laisse planer le doute par moment. Il faut garder son esprit ouvert et se laisser porter par le scénario.

L’histoire Midnight Special est un bon film de science-fiction qui va plonger les spectateurs dans des références à d’autres films du genre. Sans trop en nommer puisque ça révélerait quelques aspects du film, il y a une chose qui m’a fait penser au personnage de Cyclops dans les X-Men. C’est que le jeune Alton doit porter en permanence des lunettes de plonger sinon un étrange faisceau lumineux sort de ses yeux. Cet élément apporte une petite dose d’absurde à cette histoire sérieuse de science-fiction. L’humour est aussi présent dans le film (une petite touche par moment). L’ambiance du film reste très mystérieuse. Le rythme du scénario est assez lent à travers le « roadtrip » de Roy et Alton. Par contre, le scénario s’intensifie et accélère vers les deux tiers du film. Il y a un stress qui apparait quand Alton se retrouve dans les mains du gouvernement.

La réalisation de Midnight Special est superbe. Le montage du film n’a pas de longueur bien que l’histoire soit un peu lente. La direction photographique est très belle et ça se reflète dans plusieurs plans et transitions. Par contre, le film se déroule majoritairement de nuit ou dans le noir (dû à la condition d’Alton), ce qui coupe légèrement la beauté des plans de caméra. Mais ça laisse la place à de magnifiques levés de soleil.

Les effets spéciaux sont assez bien réussis et bien faits avec un petit budget du film. L’utilisation des jeux de lumière et des reflets de la lentille (lens flare) sont particulièrement intéressants dans ce film. Ce sont des éléments très bien intégrés si on les compare à d’autres films que c’est seulement des effets ajoutés par-dessus et sans utilisation concrète. La scène finale est très belle, cela va sans doute vous rappeler un autre film de science-fiction sortie l’année dernière.

Niveau acteurs, il n’y a rien à redire. Il y a Michaeal Shannon, Joel Edgerton, Kirsten Dunst et l’homme qui a tué Han Solo… Adam Driver. Michael Shannon (Roy) est le parfait père protecteur, prêt à tout pour son fils. Adam Driver (Paul Sevier) qu’on a pu voir dans le dernier Star Wars a un rôle totalement à l’opposé de Kylo Ren. Par contre à plusieurs moments, je me suis passé des dialogues et/ou des références de The Force Awakens. Ça m’a fait beaucoup sourire. Par exemple, quand il interroge Alton, c’était facile de se dire la réplique de Poe Dameron « You talk first ? I talk first ? » et la même scène avant qu’il commence à discuter avec le garçon, il parle dans le micro, c’était comme la voix de Kylo Ren. En même temps, c’est peut-être seulement moi qui y ai fait trop de références.

Bref, Midnight Special est un bon divertissement pour les amateurs de science-fiction. Ce n’est pas le meilleur film ni le film le plus surprenant, mais Midnight Special vaut le détour. C’est dommage que le film soit sorti sur peu d’écrans. Le film est sorti le 18 mars aux États-Unis et il commence à peine à arriver ailleurs. Attention si vous regardiez la bande-annonce du film, je ne trouve pas qu’elle réussit à vendre le film. C’est clairement meilleur.

 

Midnight Special

  • Réalisation : Jeff Nichols
  • Scénario : Jeff Nichols
  • Interprètes : Michael Shannon, Joel Edgerton, Kirsten Dunst, Adam Driver, Sam Shepard
  • Science-fiction
  • États-Unis
  • 111 min
  • Anglais
  • midnightspecialmovie.com
  • 1er avril 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.