Cooties était/sera présenté le :

  • 17 juillet 2015 à 22 h 00 au Théâtre Hall

Cooties-PosterClint est un écrivain sans succès de New York. Il revient dans sa ville natale, Fort Chicken, pour se concentrer sur son premier roman. Cependant, il devra accepter et replacer une enseignante dans une école primaire.

Pendant ce temps, un éleveur de poulet négligeant fabrique des croquettes de poulet qui transmettront un virus aux enfants. Un large fléau s’abattra sur le pays entier. Les enfants n’ayant pas atteint la puberté et qui auront mangé les croquettes se transformeront en zombie affamé de chair humaine! Les professeurs survivants et deux élèves devront survivre à cette apocalypse zombiesque.

Quoi? Encore un film de zombies? Il me semble que ça commence à être redondant des films de zombies! C’est toujours la même affaire, non? Par contre, Cooties réussit à se démarquer avec originalité, des enfants prépubères qui deviennent des zombies. Bien que la prémisse soit assez semblable avec plusieurs autres films, Cooties apporte une touche de fraîcheur, d’humour et d’absurdité aux films de zombies.

Le film débute avec un générique à la Dexter, mais au lieu de montrer la routine du tueur (Dexter), ça montre la fabrication des croquettes de poulet (de l’élevage en passant à la transformation jusqu’à la distribution dans l’assiette de l’enfant). C’est vraiment le même genre de gros plans, mais en plus dégueulasse. Ça a vraiment donné l’atmosphère du film parce qu’il y a plusieurs moments assez dégoûtants, surtout avec le personnage de Doug qui inspecte le corps et les détritus d’enfants-zombies.

Voir Cooties à Fantasia a été assez magique. Le public a embarqué, a crié, a encouragé et a ri… c’est vraiment exceptionnel à voir. Je crois que l’avoir vu tout seul dans mon salon, je ne l’aurais pas autant apprécié. Il y a des films comme ça où il faut être une gang, mettre de l’énergie et avoir une écoute active.

Bien que Cooties soit très drôle, il y a un côté un peu stressant. C’est-à-dire que c’est un film d’horreur où les personnages sont pris au piège et ils doivent survivre. Cependant, Cooties a plusieurs situations impossibles, absurdes, mourantes et surréalistes. Ce qui allège le côté stressant.

Les acteurs, Elijah Wood (LOTR), Alison Pill (Scott Pilgrim vs. The World), Rainn Wilson (The Office), Jorge Garcia, Leigh Whannell (coréalisateur de Saw et Insidious), Jack McBrayer (30 Rock), ont tous de magnifiques rôles, quoiqu’un peu clichés, mais ça fonctionne tellement avec ce type d’histoire.

La fin est totalement épique, gore et amusante. Pour s’en sortir, les personnages devront utiliser ce qu’ils ont sous la main pour se fabriquer des armes.

Bref, Cooties est un film qui réinvente le genre zombie en utilisant des enfants comme zombie, une chose qui est habituellement évitée. Le film sortira le 18 septembre 2015 (cinéma? VOD?). Je vous le conseille fortement!

Cooties

  • COOTIESPAYOFF1SHTfinalRéalisation : Jonathan Milott, Cary Murnion
  • Scénario : Leigh Whannell, Ian Brennan, Josh C. Waller
  • Interprètes : Elijah Wood, Alison Pill, Rainn Wilson, Jorge Garcia, Leigh Whannell, Jack McBrayer
  • Compagnie : Les Films Séville, eOne
  • Horreur
  • États-Unis
  • 2014
  • 96 min
  • DCP
  • Anglais
  • Première Canadienne
    • 17 juillet 2015 à 22 h 00 au Théâtre Hall

Laisser un commentaire