Deathgasm était/sera présenté le :

  • 18 juillet 2015 à 21 h 30 au Théâtre Hall
  • 5 août 2015 à 17 h 30 à la salle J. A. de Sève

Dans un petit village de la Nouvelle-Zélande, quatre jeunes marginaux formeront un groupe de Death Métal. Le groupe est composé de Broddie, Zakk, Dion et Giles. Broddie est nouvellement arrivé en ville, il vit avec son oncle, sa tante et son cousin. Les trois ne l’apprécient pas. Étant une famille religieuse, Broddie est à l’autre extrémité du spectre. Il aime le métal et il a le look aussi. Zakk est sûrement le plus extrême du groupe. Il a une allure de métalleux et de gothique et une attitude rebelle. Dion et Giles sont très différents de Broddie et de Zakk, ce sont des geeks de jeux de rôle. Un jour, Broddie et Zakk découvrent une partition de musique. Le groupe qui se nomme Deathgasm pratique la chanson. Malheureusement, cette chanson invoquera Satan et transformera les habitants en démons-zombies.

Deathgasm 2Deathgasm est un mélange d’horreur, de gore et de métal. Si vous aimez le gore, vous allez être servi avec ce film. Il y a beaucoup de sang qui gicle, de corps qui se font exploser à coup de hache et de lame et des têtes qui revolent. Par moment, ça devient assez dégueulasse, ce qui prouve que les effets spéciaux sont réussis quand tu es rendu à te fermer les yeux parce que ça gicle de partout.

J’aime bien la prémisse qui allie la musique métal et le satanisme, ce qui fait référence aux films gores des années 80. Par contre, je m’attendais à ce que la trame sonore soit encore plus métal (du moins, un heavy et lourd).

Comme tout bon film de zombies (et de démons? Je ne m’y connais pas tant en film de démons), l’histoire reste semblable à ce qui a déjà été fait auparavant. C’est-à-dire que les personnages principaux doivent survivre à des vagues d’attaques et ils doivent se fabriquer des armes avec ce qu’ils ont sous la main.

Jason Lei Howden qui réalise pour la première fois un long métrage est connu pour avoir travaillé sur les effets spéciaux de The Avengers et The Hobbit. Pour un premier long métrage, c’est très intéressant et prometteur pour l’avenir.

Au final, je dois dire que je n’ai pas tant aimé Deathgasm, même si j’ai vu le film de façon active (crier et applaudir avec la foule). C’est un effet d’entraînement parce que c’est Fantasia et que tout le monde participe, crie et applaudisse durant les films (la plupart). Je trouvais intéressant le fait de mélanger Métal et Démons-zombies, mais ça reste que l’histoire finit par ressembler à ce qui a déjà été fait.

Deathgasm sera représenté le 5 août prochain à la salle J. A. de Sève.

Deathgasm

  • Réalisation : Jason Lei Howden
  • Scénario : Jason Lei Howden
  • Interprètes : Milo Cawthorne, James Blake, Kimberley Crossman, Stephen Ure
  • Compagnie : MPI
  • Horreur
  • Nouvelle-Zélande
  • 2015
  • 90 min
  • DCP
  • Anglais
  • Première Canadienne
    • 18 juillet 2015 à 21 h 30 au Théâtre Hall
    • 5 août 2015 à 17 h 30 à la salle J. A. de Sève

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.