Kung Fu Killer était/sera présenté le :

  • 15 juillet 2015 à 19 h 150 au Théâtre Hall
  • 25 juillet 2015 à 13 h 00 à la salle J. A. de Sève

KungFuKiller_PosterUn maître de Kung Fu nommé Hahou Mo a été emprisonné après avoir tué quelqu’un. Après 3 ans, il est toujours en prison et un meurtre se produit en ville. La victime est elle aussi un maître de Kung Fu. Hahou Mo sait qui seront les prochaines victimes. Il demande s’il peut aider la détective Luk Yuen-Sum. Elle accepte de le faire sortir de prison. Cependant, la liste des victimes continue de s’agrandir. Le maître des poings, des pieds, du « grappling » (agripper) et des armes sont aussi assassinés. Hahou et la détective Luk découvrent qui est le meurtrier, c’est Fung Yu-Sau. Il veut devenir le numéro 1 en arts martiaux. Pour lui, le Kung Fu est un art pour tuer. Une chasse à l’homme commencera pour attraper Fung Yu-sau. Qui sera la prochaine victime? Réussiront-ils à arrêter le meurtrier?

L’histoire de Kung Fu Killer est bien ficelée et il n’y a pas de trou dans l’histoire. Cependant, je l’ai un peu trouvé sans intérêt. Une chance que l’action et les combats étaient au rendez-vous parce que j’aurais trouvé un peu long et ennuyant le film. À certains moments, le scénario est un peu ridicule et les dialogues n’aident pas à rendre le film plus sérieux. Un autre facteur qui n’aide pas le scénario, c’est le jeu des acteurs qui est grossier et malhabile. La trame narrative policière finit par s’effacer par moment pour laisser la place à des flashbacks qui tentent d’expliquer les motivations du tueur. Cependant, je ne les ai pas tant trouvé efficaces ni intéressantes.

Je mentionnais que c’est les combats qui tiennent le film captivant, c’est le cas, car il y a une panoplie d’art martial utilisé dans le film. C’est ce qui est impressionnant dans Kung Fu Killer. Je trouve que les divers arts martiaux que Donnie Yen et Wang Baqiang doivent utiliser pallient au manque dans leur jeu d’acteur. Malheureusement, bien que les combats soient impressionnants et parfois surréalistes, ils ne sont pas parfaits. C’est-à-dire qu’il y a parfois des trous dans les chorégraphies. Par exemple, un des deux combattants revole et tombe à terre. Au plan suivant, il est déjà dans un élan pour frapper son adversaire. Ces raccourcis viennent briser la magie de ces combats hallucinants.

kfkiller3

Le personnage de Charlie Young (la détective Luk Yuen-Sum) est parfois inutile et faible, même si elle essaie d’afficher un caractère dur. Ça aurait intéressant de voir une femme forte à l’écran. En même temps, ce n’est pas seulement elle qui est faible, c’est toute la police qui est incapable d’attraper Fung Yu-Sau. Parce qu’il sait faire du Kung Fu, les policiers sont incapables de faire quoi que ce soit contre lui.

Kung Fu Killer est un hommage aux maîtres de Kung Fu et aux acteurs du cinéma hongkongais. Il y a plusieurs apparitions éclair de ces maîtres. Ils ont soit un minime rôle ou ils apparaissent au petit écran dans le film. La majorité de ses caméos, je ne les ai pas reconnus, mais c’est dans le générique qu’ils sont présentés.

Est-ce que je recommande ce film? Oui et non, si vous y allez, c’est plus pour voir et apprécier des combats spectaculaires. Mais, ne vous attardez pas trop à l’histoire.

Kung-Fu Killer

  • Titre original : 一個人的武林
  • Titre : Kung Fu Jungle (anciennement Kung Fu Killer et Last of the Best)
  • Réalisation : Teddy Chan
  • Scénario : Lau Ho-Leung, Mak Tin-Sue, Teddy Chan Tak-Sum
  • Interprètes : Donnie Yen, Wang Baoqiang, Charlie Young Choi-Nei, Bai Bing, Alex Fong Chung-Sun
  • Production : Catherine Hun, Alex Dong, Song Ning
  • Compagnie : Well Go USA Entertainment
  • Action, Arts martiaux, Policier
  • Chine, Hong Kong
  • 2014
  • 100 min
  • HD
  • Cantonais/Mandarin avec des sous-titres anglais
  • Première Québécoise
    • 15 juillet 2015 à 19 h 150 au Théâtre Hall
    • 25 juillet 2015 à 13 h 00 à la salle J. A. de Sève

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.