Kiyamachi Daruma sera présenté le 22 et le 27 juillet 2016 dans le cadre du Festival Fantasia. Ce film a aussi été présenté durant le New York Asian Film Festival (le 5 juillet).

Shigeru Katsuura, un chef des Yakuzas, n’est plus l’homme qu’il était auparavant. Se retrouvant sans bras et jambes après un accident, il doit maintenant collecter les dettes en utilisant son corps terrifiant, effrayant et intimidant. Il reçoit le titre de Daruma. Avec l’aide de son partenaire Sakamoto, il doit faire payer de plus en plus de gens. Cependant, sa conscience commence à être lourde après tant de mal fait à autrui.

Kiyamachi Daruma est tiré du roman d’Hiroyuki Maruno qui a été jugé trop controversé pour être publié. Si ce film est comme le livre, je peux comprendre assez bien pourquoi le roman est sujet à la controverse. Ce film dresse un portrait lourd et terrible du métier de collecteur de dettes chez les Yakuzas. Le tout est amplifié par le corps terrifiant sans membre de Shigeru. Le début du film est assez louche et traumatisant (jusqu’à un certain point) puisqu’on voit à l’œuvre Shigeru en train d’effrayer une famille. D’un point de vue, il semblerait que ce personnage soit un psychopathe et un pervers sans limites. Mais la façon dont le scénario est bâti, on découvre une tout autre facette de sa personnalité, un côté humain, où sa conscience commence à peser lourd. Au début, le scénario est assez dur, horrible, brutal et même dégoûtant. Cependant, le scénario se transforme en quelque chose de plus dramatique et dépressif… un drame humain.

Le réalisateur Hideo Sakaki réussit avec brio à nous montrer ce côté politiquement incorrect et violent des Yakuzas. Le tout est enrobé d’un humour noir. Kenichi Endo qui interprète le Daruma donne toute une performance. Il est à la fois terrifiant et très humain.

Bref, Kiyamachi Daruma propose une histoire différente du genre gangster/Yakuza. J’ai de la difficulté à me faire un avis sur ce film. Même après plusieurs jours de réflexion, je suis toujours ambigu sur le fait d’avoir aimé ou non ce film puisque c’est assez dérangeant comme film.

 

Kiyamachi Daruma

[Fantasia 2016] Kiyamachi Daruma de Hideo Sakaki – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • Un film différent de Yakuza
  • Un scénario brutal et dérangeant
  • Le personnage de Kenichi Endo
Les moins
  • Un film un peu trop long
  • Un scénario dérangeant et troublant
  • ...
2.5Note Finale

Laisser un commentaire