Wet Woman in the Wind a été présenté le 10 octobre durant le FNC 2016 et il y aura une seconde représentation le jeudi 13 octobre à 21 h 30.

Une femme aux désirs tente de séduire un homme sans désir.

C’est la rencontre entre un homme froid vivant dans la simplicité et une femme manipulatrice qui est prêt à tout afin d’arriver à ses fins. Cette rencontre improbable viendra créer plusieurs situations assez loufoques et remplies de sexe !

 

Wet Woman in the Wind (avec Antiporno aussi au FNC) marque le retour du label Roman Porno de la maison de production Nikkatsu. Comme son nom l’indique, les Romans Pornos sont des films roses ou des films érotiques japonais. Le réalisateur a carte blanche pour faire ce qu’il veut, mais il faut qu’il y ait une scène de sexe toutes les 13 minutes. À noter que les scènes explicites ne sont pas montrées de manière crue (aucune pilosité ni d’organe génital).

Ce film met en scène une dualité entre deux personnages qui se rencontre.

D’un côté, il y a Shiori, la femme aux désirs qui se décrit comme une « Love hunter ». Elle représente le côté « besoin d’attention » de notre société qui peut être caractérisé par le charme, la manipulation et l’obsession. Et elle est très active sexuellement.

Et il y a l’homme sans désir, Kosuke. Il est à l’opposé du spectre. Il vit dans la simplicité volontaire et il est reclus de la société dans une petite hutte dans les bois. Ce personnage représente tout le contraire de nos valeurs modernes du capitalisme et matérialisme.

Wet Woman in the Wind est une comédie romantique hilarante où la rencontre entre les deux personnages donne de délicieuses scènes surréalistes et des débauches. En voyant ce film, il y a un certain côté « feel good movie », si l’on exclut toutes les scènes de sexe. Et ça, il y en a beaucoup ! Je crois que les vingt dernières minutes sont consacrées entièrement à des parties de plaisir.

Bref, ce film est une belle surprise ! C’est drôle, léger, rafraîchissant et sensuel ! Bien que cette fable existentielle s’adresse à un public mature, je dois dire que j’ai vraiment adoré ce film. Non, ce n’est pas pour les multiples scènes de sexe. Mais bien pour la rencontre improbable, pour les personnages qui sont hautement colorés et pour l’ambiance « feel good ».

 

Wet Woman in the Wind

[FNC 2016] Wet Woman in the Wind – Critique du film
La réalisation
Le scénario et l'histoire
Le jeu des acteurs
Le plaisir durant le visionnement
Les plus
  • La rencontre improbable
  • Un « feel good movie »
  • Des personnages colorés
Les moins
  • ...
  • ...
  • ...
4.5Note Finale

Laisser un commentaire