The Beauty Inside sera le dimanche 8 novembre au New York Korean Film Festival

Et si vous changiez de visages tous les jours ? Il ne s’agit pas seulement d’apparence physique, mais bien aussi de sexe, de genre, de nationalité, d’âge, etc. C’est ce que vit le designer d’objet Woo-jin depuis 12 ans. Chaque matin, il se réveille avec un nouveau visage et il doit s’habituer à vivre comme cela. Heureusement pour lui, il conserve toujours sa personnalité et sa mémoire. Cependant, ce n’est pas très évident socialement pour Woo-jin. Il n’y a que sa mère et un ami d’enfance qui connaissent son secret. Un jour, il tombera sur E-soo, la fille de ses rêves et son âme sœur. Il s’est toujours promis de ne jamais tomber amoureux puisque personne (ou presque) ne va croire son secret. E-soo pourrait-elle aimer un homme (et des fois une femme) comme Woo-jin ?

Comme son titre l’indique, The Beauty Inside ouvre une réflexion sur la beauté extérieure et intérieure. Qu’est-ce qui est le plus important ? Le physique ou la personnalité ? À un moment donné, le film y répond clairement avec la phrase « the true beauty is inside ». L’histoire peut sembler un peu banale (une histoire d’amour), mais la façon dont l’histoire est racontée est tellement intéressante et enivrante. Dans un premier temps, il y a une prouesse dans la recherche de la distribution. Woo-jin doit être interprété par au moins une trentaine d’acteurs et d’actrices, si ce n’est pas plus. Dans un deuxième temps, le scénario est tellement bien construit que ça rend cette histoire encore plus exceptionnelle et fantaisiste. Le rythme de The Beauty Inside est constant avec une bonne cadence (je n’ai pas vu le temps passer). Après une heure et demie, le rythme enjoué va ralentir pour laisser la place à un côté un dramatique. Par contre, j’aime un peu moins comment les scènes sont tournées, c’est-à-dire avec une caméra tremblotante. Au début, je ne l’avais pas remarqué, mais quand je l’ai vu, ça a commencé à me déranger.

The Beauty InsideThe Beauty Inside est un film adorable qui fait souvent sourire. La musique du film est réconfortante. C’est un « feel good movie » très plaisant à regarder. Cependant, c’est déchirant de voir Woo-jin qui ne peut pas avancer socialement dans sa vie. Bien qu’il se dit de ne jamais tomber amoureux de quelqu’un, c’est évident que le film s’en allait dans cette direction. C’est tellement amené habilement. Le film est en constante opposition entre des moments touchants (tristes), absurdes et drôles. C’est vraiment triste de voir Woo-jin dans la solitude, mais en même temps, c’est tellement drôle quand l’ami d’enfance Sang-beck veut coucher avec Woo-jin quand il est en belle femme. Aussi, la relation entre Woo-jin et E-soo est très touchante.

Quand Woo-jin se décidera à approcher E-soo, il le fera quand il sera dans le corps d’un beau jeune homme attirant. Il trouvera une façon ingénieuse (ou pas) de pouvoir revoir E-soo. Il décidera de ne plus jamais dormir. Et deviner quoi ? Ce ne sera pas humainement possible. C’est à ce moment que l’on ressent beaucoup d’empathie pour Woo-jin. On voudrait tellement qu’il réussisse et que tout fonctionne à merveille pour lui.

Il est dur de parler de la performance des acteurs qui incarne Woo-jin puisqu’il y en a tout simplement trop. Plusieurs n’ont que des apparitions éclair. Par contre, Han Hyo-joo (aussi dans Cold Eyes) qui incarne E-soo est charmante et adorable. Son personnage va traverser beaucoup de phases dans le film : l’amour; apprendre le secret de Woo-jin; ne pas comprendre; l’acceptation (la curiosité qui est accompagnée d’une sensation étrange); encore l’amour; devenir malade; la folie; le refus de la réalité; etc. Chacune de ces phases est magnifiquement bien interprétée par Han Hyo-joo. Elle fait le fil conducteur avec les multiples apparences de Woo-jin.

Bref, ce serait vraiment étrange d’avoir ce problème de changement d’apparence. Woo-jin incarne une vie anormale où il doit toujours abandonner ses relations sociales et c’est vraiment triste. Une chance que The Beauty Inside ne se focalise pas longtemps sur ces moments, mais le film met de l’avant la beauté intérieure de Woo-jin que E-soo découvrira. The Beauty Inside est un magnifique film qui joue sur différents niveaux d’émotion. Ce film a été une très belle découverte et c’est un film que je recommanderais facilement. C’est un beau « feel good movie ». The Beauty Inside est une belle réflexion sur l’importance ou non de l’apparence des gens.

 

The Beauty Inside

  • Titre original : 뷰티 인사이드 (Byooti Insaideu)
  • Réalisation : Baek Jong-yeol
  • Scénario : Kim Sun-jung, Park Jung-ye
  • Interprètes : Han Hyo-joo, Lee Dong-hwi
  • Fantaisie, Romance
  • Corée du Sud
  • 2015
  • 127 min
  • Coréen (sous-titre anglais)
  • koreanfilmfestival.org/the-beauty-inside
  • Dimanche 8 novembre à 17h

Laisser un commentaire