Avril et le monde truqué prendra l’affiche le 19 février 2016 au Canada.

Depuis 1870, les descendants de Napoléon III règnent sur la France et un peu partout dans le monde. Des scientifiques pour le compte de Napoléon III tentent de fabriquer un super sérum. Mais des cobayes ont réussi à s’échapper. L’Histoire comme on la connait ne s’est jamais produite puisque les scientifiques et les grands inventeurs disparaissent mystérieusement. Ce qui a bloqué les avancées technologiques à l’ère de la vapeur et du charbon. Au cours des années, les ressources ont été surexploitées et la pollution due au charbon s’intensifie. En 1931, il ne reste presque plus d’arbres. Le monde est gris, sale et très pollué. Pops (grand-père), Paul (père), Annette (mère) et leur fille Avril continuent d’expérimenter en secret sur le fameux sérum. Mais personne n’a jamais réussi à le reproduire. Ils se retrouveront traqués par la police et l’inspecteur Pizoni.

10 ans se sont écoulés depuis que les parents d’Avril sont morts. La jeune femme continue les recherches de ses parents et tente de retrouver son grand-père. C’est une obsession pour elle. Malheureusement, la science n’est pas très acceptée et n’est plus enseignée à cette époque. L’inspecteur Pizoni qui a été rétrogradé de ses fonctions est toujours à la recherche de Pops. Il engage Julius pour espionner Avril. Celui-ci s’immiscera dans la vie d’Avril et Darwin, son chat parlant. Avril, Darwin et Julius seront plongés dans une folle aventure…

Avril réussira-t-elle à compléter les recherches de ses parents ? Qui enlève les scientifiques depuis les années 1870 ? Pourquoi ?

Avril et le monde truqué est un film d’animation coproduit par le Canada, la France et la Belgique. C’est une magnifique uchronie qui nous plonge dans les années 1940 où les grandes innovations et grands événements n’ont jamais eu lieu. Ce qui est le plus intéressant de ce film, c’est la réimagination de la ville Paris à une époque Steampunk. J’aime bien l’idée que Paris ait deux Tour Effel qui servent de gares pour de géants téléfériques au charbon reliant Paris et Berlin. Le Steampunk est un monde tellement riche et créatif. L’univers de Jacques Tardi (l’histoire basée sur son roman graphique) est vraiment incroyable. Il y a toute une richesse dans cet environnement gris, sale, pollué et industriel. Tout cela est très bien représenté par le style des personnages et de la palette de couleurs utilisées.  Les personnages ont un style qui m’a fait penser au Professeur Tournesol et Dupond & Dupont dans la bande dessinée de Tintin. Ce n’est pas dans la personnalité, mais plutôt dans le visuel et les traits du dessin qui sont fait à la ligne. Ils ont beau être simples et épurés, mais il y a beaucoup de détails et une beauté dans cet univers sombre sans technologie. Par moment, l’animation est un peu cartoon par les gestes des personnages. Ce qui met un peu plus de vie dans la sombre époque de la vapeur et du charbon.

À travers cet univers Steampunk, il y a aussi un côté surnaturel à Avril et le monde truqué. J’aime bien l’idée des expériences et du super sérum. Cela me rappelle un peu Captain America, mais dans un tout autre contexte. Darwin, le chat parlant, est un beau personnage qui complète très bien Avril. C’est aussi intéressant de voir différentes technologies utilisées, comme les rats qui sont contrôlés à distance et qui sont à moitié machine. C’est vraiment cet aspect, être mi-vivant et mi-machine à vapeur, qui est passionnant dans cet ère Steampunk.

Tous les personnages sont vraiment magnifiques et les comédiens qui prêtent leur voix font un excellent travail (Marion Cotillard, Jean Rochefort, Olivier Gournmet, Benoît Brière, Anne Coesens, Macha Grenon, Marc-André Grondin, Philippe Katerine et Bouli Lanners). Pour rendre l’uchronie encore plus réaliste, l’histoire a plusieurs références et nous montre souvent de grands scientifiques et inventeurs, comme Einstein et plusieurs autres dont j’oublie leur nom.

Bref, Avril et le monde truqué est un sublime film d’animation avec un scénario haut en couleur dans un monde terne et gris. J’aime aussi que le scénario ait un message sur les technologies et l’écologie. Bien que rien n’est réel, c’est assez éducatif sur la science. Par contre, je ne pense pas que le film s’adresse à un public très jeune. Il y a beaucoup de concepts et de notions scientifiques. Je crois que le film s’adresse aux 10 ans et plus et que les adultes vont énormément adorer cet univers.

 

Un jeu interactif et éducatif sur le site web de Radio-Canada

http://ici.radio-canada.ca/jeunesse/monde_truque

Le jeu est assez simple et très court. C’est un « point & clic » et un jeu-questionnaire. À travers de l’introduction et des cinq chapitres, le joueur explore et découvre l’univers de cinq grands inventeurs. Il y a :

  • Clément Ader (machine à voler)
  • Albert de Dion (automobile et carburant [pétrole])
  • Nicolas Tesla (électricité)
  • Enrico Fermi (fusion nucléaire et atome)
  • Gaston Faulkner?? Varner Faulkner?? (moteur à hydrogène)

C’est très éducatif comme petit jeu. Il y a aussi un beau message sur l’écologie et les diverses technologies. Il n’y a pas de gâcheurs en lien avec le film. Quoiqu’il n’y a pas de lien avec l’histoire.

 

 

Avril et le monde truqué

  • Réalisation : Franck Ekinci, Christian Desmares
  • Scénario : Franck Ekinci, Benjamin Legrand, Jacques Tardi
  • Interprètes : Marion Cotillard, Philippe Katerine, Jean Rochefort, Olivier Gourmet, Marc-André Grondin, Bouli Lanners
  • Animation, Aventure, Uchronie, Steampunk
  • Belgique, Canada, France
  • 103 min
  • Anglais (aussi en français)
  • http://www.avriletlemondetruque.fr/
  • Vendredi 19 février 2016 (Canada), 4 novembre 2015 (Belgique et France)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.